Sondage : 6 Français sur 10 opposés au report de l'âge de la retraite

 |   |  233  mots
(Crédits : Reuters)
Une majorité de Français refusent à 61% que l'âge de la retraite soit retardé et à 62% que la durée du travail soit allongée, selon un sondage publié ce dimanche. Le gouvernement va proposer cette année un projet de réforme du système des retraites.

Plus de six Français sur dix sont opposés à un report de l'âge de départ à la retraite (61%) comme à un allongement de la durée du travail (62%), selon une enquête Harris Interactive-Agence Epoka réalisée pour LCI, RTL et Le Figaro publié dimanche. Les deux propositions ne recueillent une majorité d'opinions favorables que chez les 65 ans et plus (55% et 57%) alors que la tranche d'âge 50-64 ans y est la plus hostile (28% et 26%). Dans l'idéal, les Français aimeraient pour la plupart d'entre eux pouvoir prendre leur retraite à 60 ans mais ils estiment en moyenne qu'ils pourront le faire à 64 ans.

Le risque de dépendance inquiète

Dans le même temps, le risque de dépendance est une source d'inquiétudes pour la grande majorité des Français, que ce soit pour eux-mêmes (82%) ou pour leurs proches (83%). Le sondage a été réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 1.200 personnes interrogées en ligne les 22 et 23 mars. Il a été mené après que le Premier ministre Edouard Philippe a exclu une modification de l'âge de départ à la retraite dans le cadre de la réforme qui sera dévoilée cette année tout en jugeant "parfaitement valide" la question de savoir s'il faut travailler plus longtemps face aux besoins de financement "considérables" liés au vieillissement de la population française.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/03/2019 à 22:31 :
Pour moi il ne devrait jamais avoir un àge délimité, on fait un quota d'heures sur une carrière et quand on a fait ce quota on décide de continuer et gagner plus ou de s'en aller.
Perso j'ai presque toujours travaillé presque 50h jamais été au chômage, parfois fait 2 métiers à la fois, mon total est presque le double de certains à 60 balais, ben je trouve injuste que certains touchent des retraites complètes à 60 ans au fond sans avoir fourni son effort de travail à la société.
Tant pis si certains devraient finir à 70 ans, que faisais tu ? dit la fourmi vous chantiez hé bien dansez maintenant!
Réponse de le 26/03/2019 à 22:53 :
Continue tu arrêtes à 💯👍
a écrit le 25/03/2019 à 16:12 :
Un référendum pour l âge de départ à la retraite ?
a écrit le 25/03/2019 à 13:46 :
Ce gouvernement cherche a pousser les jeunes générations contre leurs ainés.Nos retraites nous y avons droit,nous avons cotisé pour,alors les générations suivantes doivent payer!
Réponse de le 25/03/2019 à 21:35 :
Apparemment vous n'avez pas encore pigé que le système de retraite français par répartition est une pyramide de Ponzi. Les cotisants ne paient pas pour leur retraite mais pour celle des retraités actuels. Le fait d'avoir cotisé ne garantit nullement le droit à une retraite ; si le système plonge dans le déficit il s'effondre et n'est plus en mesure de servir les retraites, c'est aussi simple que ça. Si vos propos relevaient simplement de l'égoïsme ce ne serait pas si grave. Le problème est qu'ils relèvent de l'ignorance et de l'aveuglement. Si le nécessaire n'est pas fait pour assurer l'équilibre durable du système, les jeunes générations auront cotisé pour payer VOTRE retraite et eux mêmes n'en auront pas.
a écrit le 25/03/2019 à 13:04 :
Bon, d'accord, on fait dire aux sondages ce que l'on veut. Le tout étant de savoir qui, véritablement, les commande et les finance. Et on trouvera demain un autre sondage, commandité par quelqu'un d'autre, qui dira exactement le contraire. Cela étant, le résultat de celui-ci n'est pas étonnant de la part des français internationalement connus pour être incompétents et fainéants. Ils veulent sortir du marasme... à condition que ce soit le voisin qui en fasse les frais. Chacun campe sur des petits privilèges mesquins d'un autre âge dont la france, sur-endettée et n'ayant aucune perspective d'avenir n'a jamais eu et n'aura jamais les moyens. Pour sortir du marasme, il fait, avec des baisses drastiques d'impôets, abaisser les salaires (tous les salaires) et les retraites (toutes les retraites) d'au moins 30 %. Supprimer des tas d'alloc' destinées à une populace d'assistés chroniques; A commencer par les scandaleuses alloc familiales et autres alloc de rentrée. Que ceux qui veulent des gosses les assument financièrement. la france ne serait pas les seuls pays à supprimer les alloc familiales et ce serait une excellente chose; Pour relancer l'économie française - outre le fait qu'elle est moyenâgeuse - il faut la rendre compétitive. Et pour cela, il faut baisser salaires et retraites. Ce n'est pas difficile à comprendre. Mais encore faudrait-il des c... qu'aucun locataire de l'élysée ou de matignon n'a eu, n'a ou n'aura. la france sera donc toujours un bourbier sans avenir. Avec des politiciens véreux et une populace qui n'est apte qu'à faire du vent au comptoir du café du commerce. Ou à l'élysée, c'est exactement la même chose, l'actuel locataire de l'élysée étant du niveau de ce fameux café du commerce.
Réponse de le 25/03/2019 à 21:37 :
C'est exactement comme ça que le gouvernement Rajoy a réussi à sortir l'Espagne du marasme, et il faudra impérativement y passer tôt ou tard.
a écrit le 25/03/2019 à 12:38 :
Encore un sondage sur une question mal posée qui augurent des gilets jaunes en permanence dans le futur, avec la montée de populistes qui promettent qu'on ne payera pas nos dettes au grand capital et à la finance internationale....( comme le fait déjà Mélanchon )...La vraie question est : voulez vous prendre votre retraite à 62 ans avec xxxx € par mois ou à 65 ans avec xx % € de plus ....
Quand pourra-t-on faire dans ce pays les réformes que tout le monde a fait ?
a écrit le 25/03/2019 à 12:08 :
Les sondages sont aussi nuls que les référendum! On ne devrait pas en faire! Comme, en général, on fait de plus longues études (donc, on commence à travailler plus tard), on vit plus longtemps et en bien meilleure santé, ce qui est le cas, il est normal de travailler plus longtemps! Rien n'empêche de moduler en fonction de la pénibilité du travail. Et pourquoi imposer la retraite à des personnes qui sont encore capables de travailler, sont en pleine possession de leurs moyens et en ont le désir?
a écrit le 25/03/2019 à 11:50 :
Avec un.systeme de points .est-il besoin de déterminer l'âge minimal unique - pas pour tous les citoyens, d'ailleurs -, ? Si chacun cotise sur ses revenus, il accumule des points. Ces points seront transformés en monnaie sonnante et trébuchante. Pourquoi ne pas laisser libre les cotisants ? Si un cotisant cesse à 58 ans, il aura accumulé moins de points que celui qui aura cotisé plus longtemps. Comme aujourd'hui, celui qui a modestement cotisé, ses droits étant liés à sa propre situation, il perçoit moins que d'autres qui ont cotisés plus : c'est le principe d'égalité de traitement... Pourvu que ça dure !
a écrit le 25/03/2019 à 10:02 :
mettre tout nos jeunes travailler d' abord !!!!!, cette scission entre deux génération qui et très grave! une génération qui à commencer à 15 ans double peine ! puis double peine pour les jeunes qui sont toujours au chômage .monde du travail aucune reconnaissance du travail .
a écrit le 25/03/2019 à 9:59 :
Les plus de 65 ans majoritairement favorables au prolongement de la durée d 'activité. On ne devrait pas demander leur avis à cette catégorie de français qui tire profit du système actuel au dépend des autres générations.
Réponse de le 25/03/2019 à 12:08 :
D'autant que dans cette génération d'ex-peace and love beaucoup sont partis en pre-retraite à 55 ans ou mise en disponibilité dès 50 ans payé par gel des salaires pendant des années des actifs restants et ce en particulier dans les grands -groupes du privé.Près de 4 millions entre 90 et 2000.Une population très discrete sur ce sujet faut les comprendre vu ce qu'ils votent aujourd'hui dans les sondages pour les autres.
Réponse de le 25/03/2019 à 12:14 :
C'était ma première réflexion en lisant le titre de l'article. J'imagine que dans les 4 français favorables au report de l'âge de la retraite, il y a un certain nombre de retraités...
a écrit le 25/03/2019 à 8:56 :
En l’occurrence si les LREM travaillaient moins on pourrait peut-être souffler au cœur de cette crise sans fin qu'ils génèrent.

Essayons un gouvernement compétent pour une fois et certainement qu'il n'y aurait pas de report de l'âge de la retraite.
a écrit le 25/03/2019 à 8:12 :
Sur le simulateur du cor le financement des retraites toutes ressources confondues c'etait 31.1% du brut en 2017. Ca fait cher payé pour les retraites pourries qu'on nous promet dans 20 ans. Les moins de 55 ans ont interet a se mettre eux même un petit pecule de coté quand ils le peuvent. L'avenir ne va pas être joyeux pour pas mal de monde. Les "jeunes" ont ils seulement interet a cotiser dans ce systeme?

C'est mon ordi ou la tribune a reduit ses polices d'ecriture?
a écrit le 25/03/2019 à 8:09 :
Et je vois que certains veulent encore augmenter les taxes et les impôts qui plombent déjà l'économie française et rendent l'équation des retraites encore plus difficile à résoudre. Déprimant de voir cette méconnaissance des réalités économiques assez répandue chez nos compatriotes.
a écrit le 25/03/2019 à 8:06 :
100% des français veulent travailler moins et gagner plus en faisant payer ceux qui gagnent plus que lui car lui est pauvre et les autres sont riches. Faut arrêter la farce de ces sondages bidons....Non? A 62 ans l'homme a une espérance de vie de 24 ans et la femme de 27 ans. Comment payer une retraite convenable durant plus de 20 ans quand on aura travaillé au mieux 42 ans....Si quelqu'un a la solution on le saurait depuis longtemps....Ce n'est pas en se regardant le nombril, en pleurnichougnant et en lorgnant sur sont voisin plus riche qu'on va collectivement arriver à une solution intelligente. mais c'est vrai en ces temps de bêtise gilet jaune , l'heure n'est pas à l'intelligence...
a écrit le 25/03/2019 à 7:50 :
Réactions de bon sens: le revenu du retraité est, en toute logique, inférieur à celui de l'actif; seul avantage du retraité: son revenu n'est pas soumis aux aléas comme celui du salarié en fin de carrière. On peut regretter que nos brillants politiques n'aient pas trouvé, depuis cinquante ans, le moyen de nous faire espérer des lendemains qui chantent plus que le présent, moyen qui serait aussi celui de nous faire accepter naturellement le recul de l'âge du départ en retraite.
a écrit le 25/03/2019 à 7:21 :
Faut supprimer l'âge du Travail. Les riches paieront!
a écrit le 25/03/2019 à 6:00 :
Irresponsable toi même. J'ai 53 ans, opéré du coeur à 11 ans, pelvispondylite diagnostiquée à 28 ans (mais effective avant 25 ans). Je mange des anti inflammatoires depuis l'age de 25 ans non stop et je suis sous anti tnf depuis l'age de 40 ans. Je vais régulièrement à l’hôpital pour les troubles du rythme. Je n'ai jamais pu avoir d'activité physique normale dans ma vie d'adulte. Et quand je vois comment je décline en quelques années, je ne vois même pas dans quel état je vais arriver à l'age de la retraite pour en "profiter". J'ai tiré tout ça en serrant les fesses pendant toute ma vie active (pendant que j'en ai vu "se la couler douce" plusieurs années aux frais du contribuable en attendant de retrouver un job "à leur niveau", etc...) Sa suffit les conneries. Elle est ou la justice sociale ?
a écrit le 25/03/2019 à 5:33 :
61 % d’irresponsables en France triste constat, un peu de réalisme , soit on augmente les cotisations soit on recule l’age de la retraite, on peut toujours la prendre avant avec le minimum vieillesse.
Si on arrive même pas à ce consensus sur la retraite, ne parlons pas du financement de la dépendance qui devra être individuel.
Réponse de le 25/03/2019 à 8:21 :
Non, il n'y a pas 61 % d'irresponsables. vous oubliez que la retraite est fonction des années de cotisations et donc ceux qui veulent partir à 62 ans n'ont plus aujourd'hui le temps de cotisation pour obtenir la retraite à taux plein. Pour obtenir le minimum vieillesse il faut attendre l'âge légal de liquidation (67 ans).

Se focaliser sur l'âge est une erreur. D'une part on constate déjà que l'âge de départ est passé de 60 ans il y a moins de 6 ans à plus de 63 ans aujourd'hui, âge qui temps à augmenté.

Par ailleurs on constate que les dépenses de santé liées aux arrêts de travail ont fortement augmenté ce qui démontre qu'il y a un transfert du poste retraite au poste arrêt maladie, l'économie annoncée est donc limitée.

Notre société fait le choix d'avoir près de 6 millions de chômeurs qui représentent aussi un cout.
Pour ma part je préfère voir partir en retraite volontairement les personnes qui le désire selon la retraite dont elles estiment qu'elle leur suffit et de voir des jeunes prendre la relève et donc faire baisser le taux de chômage et la dépense qui est liée.
L'économie sur les pensions pourraient également s'appliquer par un durcissement du cumul pension/travail, en partant du principe que le plafond devrait systématiquement appliqué au delà de 160 % du smic (plafond actuel de principe) et supprimé le plafond calculé sur les 3 derniers salaires. Libre donc aux personnes de choisir….
a écrit le 24/03/2019 à 23:55 :
Jinping le chef des gilets jaunes est arrivé . Va leur apprendre les us et coutumes de la démocratie chinoise ...! z'en ont besoin .
a écrit le 24/03/2019 à 21:59 :
Une majorité pour partir plus tôt à la retraite, une majorité pour ne pas payer des impôts, une majorité pour augmenter les salaires, une majorité pour garder les 35 heures et pour certains encore moins. Bref une majorité qui croit que le meilleur président pour la France, c'est le père noël.
Réponse de le 25/03/2019 à 5:37 :
Une remarque juste
a écrit le 24/03/2019 à 19:30 :
Si c'est l'Etat qui paie, tout est possible. :-) :-)
Au pire y a le minimum vieillesse pour dépanner.
Un GJ se plaignait de sa pension 'indécente', ayant pas mal travaillé au noir, ses cotisations étant insuffisantes, il a vu à la fin ce que ça a comme conséquences.
a écrit le 24/03/2019 à 18:50 :
"Les deux propositions ne recueillent une majorité d'opinions favorables que chez les 65 ans et plus (55% et 57%)"

Pourquoi ils votent eux,ils ne sont plus concernés par ce sujet et ils faussent ce sondage.Faudrait faire voter que les actifs ce sont eux qui vont être impliqués par le report de l'âge .Par contre, les quatre qui sont favorable sur dix si ils sont actifs bien sur devraient se faire connaitre pour qu'on leur applique ce recul de l'âge dès l'année prochaine.
a écrit le 24/03/2019 à 18:44 :
pour comparer avec les autres pays européens il ne faut pas s'arrêter qu'à l'âge mais regarder les trimestres attendus : en France c'est la double peine comparé à d'autres ; on n'a plus d'argent pour les retraites mais on sait déjà qu'on versera 10 milliards d'argent public (au mini.) pour les JO 2024 , c'est un choix de société : loisirs et pollutions ou retraites ? visiblement nos élus ont tranchés
Réponse de le 24/03/2019 à 21:31 :
Jes JO c'est une fois et cet argent dépensé permettra une importante remise à niveau du logement et des infrastructures de la Seine Saint Denis qui en a grand besoin. Les retraites c'est tous les ans.
a écrit le 24/03/2019 à 18:26 :
Bon, c'est normal que les français disent cela, mais la question est mal posée: il faudrait demander s'ils préfèrent rester à 62 ans et voir leur retraite baisser ou augmenter l'âge de départ pour la maintenir. Là, il y aurait un vrai choix.
Réponse de le 24/03/2019 à 21:33 :
Il y a encore une possibilité, augmenter les cotisations (et donc baisser les salaires nets).
Réponse de le 25/03/2019 à 0:57 :
Financer tout ou partie de la protection sociale par les revenus des produits financiers (fin de la flat taxe).

Taxer les transactions boursières (taxe Tobin).

(Sur)taxer les heures sup et les bonus pour qu'ils financent aussi les retraites et la dépendance.

Rien qu'avec ces trois mesures ce sont 6 à 7 milliards € annuels qui rentrent pour les retraites et la vieillesse.
Réponse de le 25/03/2019 à 22:02 :
@ou encore
une taxe Tobin n'est pas une taxe de rendement mais une taxe comportementale qui vise à pénaliser les transactions purement spéculatives court-termistes comme le flash trading sans pénaliser les transactions nécessitées par le fonctionnement de l'économie réelle. Une taxe Tobin efficace est une taxe Tobin qui ne rapporte pas grand chose. Quant à la flat tax son taux est quand même de 30%, et elle n'a été mise en place que parce que l'imposition des revenus du capital, à force d'augmentations, était devenue largement supérieure à celle des revenus du travail.
a écrit le 24/03/2019 à 18:13 :
65 ans derrière un bureau et 65 ans derrière un marteau piqueur, ce ne sont pas les mêmes 65 ans.
a écrit le 24/03/2019 à 17:37 :
Chaque pays et libre de choisir l âgés de départ à la retrait en Europe 62 ans très biens pour les grands courageux de parts à 100 ans c est rigolo
a écrit le 24/03/2019 à 17:12 :
Martine AUBRY avec ses 35 heures a fait de ce pays une nation de feignants dont l'ambition est d'etre fonctionnaire .
Réponse de le 24/03/2019 à 18:18 :
@ Léon
Faire "suer le burnous" pour préserver ses petits et mesquins intérêts... attitude populiste, poujadiste, à vomir !
a écrit le 24/03/2019 à 16:57 :
Une mesure désagréable qu'il faudra bien accepter..65 comme partout en Europe!
Réponse de le 24/03/2019 à 17:13 :
65 comme avant Mitterand et les socialocommunisme en 1981.
Réponse de le 24/03/2019 à 18:50 :
il y a d autres alternatives. Par ex on pourrait baisser les retraites (y compris de nos baby boomers qui nous ont bien mit dans la merde). mais c est sur qu electoralement parlant, c est pas porteur, il vaut mieux faire payer les jeunes
Réponse de le 25/03/2019 à 22:05 :
@cd : faire payer et jeunes, et, cerise sur le gâteau, ne leur garantir en aucune façon qu'eux mêmes pourront avoir une retraite. La répartition est une pyramide de Ponzi qui peut s'effondrer à tout moment si on n'en assure pas de façon ultrarigoureuse l'équilibre à tout moment.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :