130.060%, le triste taux d'inflation du Venezuela

 |  | 276 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Carlos Garcia Rawlins)
L'inflation a été de 130.060% en 2018 au Venezuela, où l'économie s'est contractée de 47,6% entre 2013 et 2018, selon les chiffres communiqués mardi par la BCV, la Banque centrale du pays, les premiers qu'elle divulgue depuis trois ans.

L'inflation a été de 130.060% en 2018 au Venezuela, où l'économie s'est contractée de 47,6% entre 2013 et 2018, selon les chiffres communiqués mardi par la Banque centrale du pays, les premiers qu'elle divulgue depuis trois ans.

Selon la BVC, l'inflation a été de 274,4% en 2016, 862,6% en 2017 et 130.060,2% en 2018, des chiffres éloignés des estimations du Fonds monétaire international (FMI), qui évalue cet indice à 1.370.000% pour l'année dernière.

Une inflation de 10.000.000% selon le FMI

Ces chiffres sont cependant éloignés des estimations du Fonds monétaire international (FMI), qui évalue cet indice à 1.370.000% pour l'année dernière. Pour 2019, le FMI prévoit une inflation de 10.000.000%. La chute du PIB est calculée jusqu'au troisième trimestre de 2018.

La BCV a également annoncé que les exportations pétrolières, qui représentent 96% des revenus du pays sud-américain, ont baissé pour atteindre les 29,81 milliards de dollars en 2018. Elles s'élevaient à 85,603 milliards de dollars en 2013 et à 71,732 milliards USD en 2014, lorsque les prix du pétrole se sont effondrés et que la profonde crise touchant les Vénézuéliens a éclaté.

Bien que les prix se soient redressés à partir de 2016, une chute brutale de la production vénézuélienne a empêché un rebond des revenus. Selon les chiffres officiels, l'offre de pétrole vénézuélien, qui représentait 3,2 millions de barils par jour il y a dix ans, était de 1,03 million de barils en avril dernier. Il y a trois ans, la BCV, fidèle au régime chaviste, a cessé de publier des données sans donner de raison. Elle avait déjà auparavant réduit le nombre de chiffres qu'elle divulguait.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/05/2019 à 20:37 :
C'est curieux cette fascination des journalistes pour les chiffres vendeurs.
La monnaie de Caracas ne vaut plus rien. Zéro
Dès lors annoncer une inflation de 10.000 100.000 ou 1.000.0000 est sans intérêt.
Dommage que les USA aient sabordé l'économie vénézuélienne moribonde : on ne saura jamais quelle est la part de responsabilité des uns et des autres dans ce fiasco.
a écrit le 29/05/2019 à 8:54 :
Une réussite économique ce Pays. N'est ce pas Mr Melenchon?
a écrit le 29/05/2019 à 8:28 :
Le grand malheur du Venezuela, c'est le fait qu'il s'agisse de la première réserve mondiale d'hydrocarbure prouvée... De quoi attiser les convoitises, déstabilisations pour mettre un président-marionette laissant les multinationales étrangères pomper l'or noir du pays. Toutes les guerres/révolutions modernes ont été provoqué pour l'accaparement des ressources énergétiques et/u minières. C'est un éternel recommencement (enfin éternel tant qu'on a du pétrole à pomper :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :