Donald Trump évoque une possible sortie des Etats-Unis de l'OMC s'il est élu

 |   |  323  mots
Donald Trump a plusieurs fois dénoncé le commerce international qui introduit une concurrence déloyale avec certains pays.
Donald Trump a plusieurs fois dénoncé le commerce international qui introduit une concurrence déloyale avec certains pays. (Crédits : © Mike Segar / Reuters)
Le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump a évoqué dans une interview diffusée dimanche une possible sortie des Etats-Unis de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), s'il était élu président.

Le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump a évoqué dans une interview diffusée dimanche une possible sortie des Etats-Unis de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), s'il était élu président.

"Nous allons renégocier ou sortir" de l'OMC, a-t-il assuré, en réponse au journaliste de NBC qui suggérait que ses propositions de négociations commerciales avec le Mexique ne passeraient pas au sein de l'institution. "Ces accords commerciaux sont un désastre. L'Organisation mondiale du commerce est un désastre", a-t-il ensuite asséné.

Taxe sur les produits des entreprises qui ont délocalisé

Le milliardaire s'exprimait sur un de ses sujets de prédilection, le retour des emplois aux Etats-Unis. Il détaillait notamment le fait que les entreprises basées en Amérique et qui délocalisent leurs emplois vers le Mexique pour rentabiliser leurs coûts de production devront, s'il devient président, payer une taxe pour vendre leurs produits sur le sol américain.

Elle pourrait être de l'ordre de "25%, 30%, 15%". "Je n'ai pas décidé. Elle pourrait être différente selon les entreprises", a-t-il ajouté.

"La Chine viole notre pays"

Donald Trump a plusieurs fois dénoncé le commerce international qui introduit une concurrence déloyale avec certains pays, surfant sur une défiance mondiale contre les organisations comme l'OMC ou les traités commerciaux comme l'accord de libre-échange en cours de négociation entre l'UE et les Etats-Unis (TTIP).

"Nous ne pouvons pas continuer de permettre que la Chine viole notre pays", avait-il par exemple dénoncé il y a quelques mois.

Le magnat de l'immobilier a également suggéré dimanche que l'Europe s'est construite pour "battre les Etats-Unis en ce qui concerne le commerce". "Désormais on parle de l'Europe comme si (ses pays) étaient merveilleux", poursuit-il. "J'adore l'Europe. Je dis juste que la raison pour laquelle elle s'est rassemblée était une sorte d'alliance pour pouvoir rivaliser avec les Etats-Unis".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2016 à 17:45 :
Encore de la rhétorique électoraliste à la Trump et populiste comme au FN tous deux soutenus par Poutine, car s'il est élu les réalités commerciales s'imposeront face à la Chine, l'Europe etc. Il a en outre des biens immobiliers en Europe.
a écrit le 25/07/2016 à 14:51 :
Si une partie des électeurs de Sander vote pour la candidate des verts (amplifié par les révélations de Wikileaks) et que celle-ci atteint les 15% , Trump peut passer avec 40% des voix, ce qui serait une premiere.On peut rappeler aussi qu'Hillary Clinton est favorable à l'accord TAFTA contrairement à Trump et elle vient de se mettre du coup tous les syndicats américains à dos sur ce sujet.
a écrit le 25/07/2016 à 11:47 :
Mr Ronald Reagan a bien été président de USA durant deux mandats,ancien acteur et champion tous azimut du libre échange économique. Mr Donald Trump peut devenir président des USA, son programme de défiance contre le libre échange économique plus généralement la mondialisation sera tout simplement à l'opposé d'un de ces prédécesseurs et plus dans l'air du temps du 21 e siècle....
a écrit le 25/07/2016 à 11:01 :
IL va chercher l'électorat de Sanders qui s'est fait tromper par son propre parti c'est pas bête mais il ne fera rien du tout comme tous les politiciens de cette planète ce n'est que du bla bla.

Espérons que les américains votent pour les partis alternatifs, vraiment...
a écrit le 25/07/2016 à 5:22 :
il a tellement raison !!!!!! et il est tout à fait vrai que l'Europe s'est construite pour faire face aux USA !!! il est génial ce type : il va tout remettre en cause !!!!
Réponse de le 25/07/2016 à 17:47 :
Super vous pourrez le rejoindre aux Etats-Unis !
a écrit le 24/07/2016 à 22:54 :
Complètement à la masse ! Il finira comme Kennedy...
Réponse de le 25/07/2016 à 5:23 :
c 'est très possible sauf que le monde change et les peuples sont très sensibles à ces reflexions : le chômage est bien trop élevé !!!!
a écrit le 24/07/2016 à 21:19 :
Il est fou et génial en même temps...donc parano. En principe ça devrait mal se terminer pour la planète. Perso, je vois la guerre arriver à grands pas.
a écrit le 24/07/2016 à 19:06 :
L'UE rivaliser avec les USA ? La bonne blague ! On se demande bien pourquoi les USA l'ont construite alors telle qu'elle est !!! Et dernièrement, pourquoi Obama s'est empressé, la main sur la poche (le coeur, il connaît pas), de soutenir la campagne du remain au Royaume Uni.

Ce Trump n'a rien compris au film, ou veut peut être nous faire croire qu'il n'a rien compris.
a écrit le 24/07/2016 à 18:37 :
Voilà un peu d'air pur dans cette mondialisation de brute!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :