Economie : l'Inde dépasserait la France dès 2018

 |   |  288  mots
Le Premier ministre indien, Narendra Modi, et le président Français, Emmanuel Macron, lors d'une rencontre à Paris en juin 2017.
Le Premier ministre indien, Narendra Modi, et le président Français, Emmanuel Macron, lors d'une rencontre à Paris en juin 2017. (Crédits : Reuters)
L'émergent devrait devenir la cinquième puissance mondiale dès l'année prochaine, devançant la France et le Royaume-Uni.

Exprimée en dollars, l'économie indienne devrait se hisser dès 2018 à la cinquième place mondiale et devancer ainsi ses homologues française et britannique, montre une note de recherche publiée mardi par l'institut Centre for Economics and Business Research (Cebr).

A l'oeuvre depuis plusieurs années, cette progression n'est pas une surprise et s'inscrit dans une tendance plus large qui devrait aboutir à l'installation des pays asiatiques dans le classement des dix économies les plus importantes de la planète au cours des 15 années à venir.

Selon le même institut, les Etats-Unis devraient quant à eux être dépassés par la Chine, qui prendrait ainsi la première, place aux alentours de 2032.

"Revers passagers"

"Malgré quelques revers passagers [...], l'économie indienne est en mesure de rattraper celle de la France et celle du Royaume-Uni en 2018 et, exprimée en dollars, elle les dépassera toutes les deux pour devenir la cinquième puissance économique en dollars", prédit Douglas McWilliams, le vice-président du Cebr.

L'Inde est pourtant traversée par une crise depuis le lancement, fin 2016, d'un processus de démonétisation de près de 86% des billets en circulation. Idem pour la réforme fiscale, qui devrait nuire à court terme à l'industrie.

Le Cebr n'est pas la seule organisation à estimer qu'il ne s'agit que de "revers passagers""Le progrès constant en matière de réformes économiques et institutionnelles permettra, avec le temps, d'accentuer le potentiel de haute croissance de l'Inde", estimait en novembre l'agence de notation Moody's. Cette dernière a relevé la note de la dette du pays de "Baa3" à "Baa2", catégorie moyenne inférieure.

Lire aussi : Inde : Moody's parie sur l'avenir en relevant la note du pays

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/01/2018 à 15:39 :
La France n’est que le 28e fournisseur de l’Inde et le 6e au niveau européen ,derrière la Suisse, l’Allemagne, la Belgique, la Grande-Bretagne et l’Italie. Comme l’écrit l'expert géo économique @bernard jomard Il suffit d’aller dans un supermarché pour noter l’absence de produits agroalimentaires français . à lire http://bernard-jomard.com/2018/01/04/linde-5e-economie-indienne-mondiale-2018-entreprises-francaises-bougez/
a écrit le 28/12/2017 à 16:55 :
la France qui régresse et s'enfonce toujours plus bas dans les ténèbres ... c'est ca l'effet macron Philippe Edouard et des LREM Les Ramiers Et Margoulins
Réponse de le 29/12/2017 à 12:31 :
C'est facile de dire n'importe quoi sous n'importe quel prétexte. Il est encore trop tôt pour juger de l'action des nouveaux dirigeant. Sous prétexte de comparer ce qui n'est pas comparable.
Prenons un exemple dépassionné : la Suisse, l'un tous meilleurs niveaux de vie au monde, est loin derrière l'Inde en masse globale, je ne vois pas en quoi leurs dirigeant seraient coupables de faiblesse quelconque.
En évitant de dire n'importe quoi on gagne beaucoup en sagesse et en crédibilité.
a écrit le 27/12/2017 à 13:14 :
Dans la mesure où ils sont 1200 millions ,il est plus que normal que tôt ou tard ils nous dépassent à l’instar de la Chine.
a écrit le 27/12/2017 à 10:07 :
Dans la mesure ou ils sont proches des 500 millions à travailler, ils rament nombreux. Par contre le reste du 1.2 milliards les regardent bosser, à moins qu'ils ne soient pas dans les statistiques, mais au fond des caves !
a écrit le 27/12/2017 à 8:21 :
ceci n'a aucune gravite seul les responsable de la desindustrialisation du pays
sont coupable c'est a dire tout les presidents depuis vge compris
ainsi que dirigeants syndicalites du patronats et quelle que corompu
a valider le chomage
Réponse de le 27/12/2017 à 12:06 :
Pour info, nous sommes une démocratie, nous avons vôté pour nos présidents depuis 20 ans, ils sont fait plus ou moins ce que les Français voulaient.
pas la peine de rejeter la responsabilité sur nos gouvernants, ils ont été élus, c''est comme cela.
a écrit le 27/12/2017 à 5:04 :
Ce qui compte ce n’est pas le PIB du pays mais le revenu par habitant, pour la France est très très loin de la 5ème place, je préférerai être un norvégien ou un luxembourgeois par exemple
Réponse de le 27/12/2017 à 10:17 :
Le PIB Luxembourgeois est fait par les étrangers (50% de la population de Luxembourg-Ville) et les frontaliers ( plus de 180000, tous les jours)...
a écrit le 26/12/2017 à 19:18 :
@Alatar Décidément c' est un problème récurrent chez vous, expédier à la hâte du bobard européiste pur jus, jouer sur les peurs et c' est précisément ce que vous avez raconté aux anglais et aussi pour cela qu' ils se sont barrés de la prison Ue sous hégémon us.


C' est un problème de fric non régulé et d ' absence de barrières douanières dans le cadre de l' Ue qui ruine la France en plus de ' euro trop fort pour elle.

Les peuples en ont marre de vos balivernes mondialistes, essayez enfin un jour d' intégrer qu' un pays qui vit de coopérations et d' échanges librement consentis se retrouve de fait plus fort que celui sous contrôle et que la mondialisation des échanges n' a rien d' irréversible à fortiori quand on la joue perdant depuis Maastricht..

Je peux vous passer pas moins de 72 vidéos sur le sujet si vous y tenez ...

CQFD
Réponse de le 26/12/2017 à 20:19 :
Les bobards, jouer sur la peur etc...
Un peu comme quand l’extrême-droite était la locomotive de la campagne du pro-brexit, en s’emparant du thème migratoire.
Un peu comme quand on raconte que grâce aux économies du brexit, le RU va pouvoir consacrer des milliards de livre en plus à son système de santé.
Réponse de le 27/12/2017 à 13:18 :
Nous sommes repassés devant la GB depuis le référendum.
a écrit le 26/12/2017 à 17:24 :
Certes, avec son 1.3 milliard d'habitants il est logique que le pnb finisse par être supérieur à celui de petits pays tels la France, le royaume uni ou l'Allemagne
Ce qui est par contre très inquiétant c'est que la richesse par habitant soit si basse comparée à d'autres. La France et la Gb sont de tailles voisines mais historiquement la Gb fait mieux que nous. Il aura fallu que la livre baisse de 20% par rapport à l'euro pour que le pnb français soit égal au pnb britannique. Autre point, il serait temps de comparer l Union Européenne et non pas non états respectifs. Pourquoi ne pas comparer alors les états américains, européens et indiens et les provinces chinoises alors ?
L EU après le retrait de la Gb restera seconde et glissera à la 3ème place logique. Cependant les européens seront individuellement plus riches que les indiens ou chinois avec une qualité de vie inégalée.
Réponse de le 26/12/2017 à 19:16 :
Il serait logique et quelque part réconfortant de pouvoir penser que les indiens sont en train de rattraper leur retard économique et que les classes moyennes deviennent plus nombreuses et plus à l'aise.

Sauf que la croissance se fait de manière terriblement inégale dans le pays même, avec une minorité qui accapare les fruits du décollage économique, laissant la majorité stagner.
Au total ça fait grimper le pib/hab mais au total on reste avec quelques ilots de richesses dans un marais de misère.
Réponse de le 26/12/2017 à 19:23 :
En ce qui concerne la puissance de l'UE, je me souviens qu'à chaque élargissement, l'Ue devenait la première puissance commerciale mondiale. Ce qui voulait dire qu'entre chaque élargissement, elle perdait cette place car l'intégration économique est un tel succès que l'Ue fait systématiquement moins bien que le reste des pays équivalents. Quand au RU, bizarrement, il a fait mieux que la France qu'à partir du moment où nous avons abandonné notre monnaie car historiquement, la croissance erratique du Royaume avant la mise en place de l'euro, n'empêchait pas la France de se maintenir au même niveau. De 80 à 2000, vous deviez déjà sortir la même réflexion mais en 20 ans vous ne vous êtes jamais étonnés que les 2 pays soient toujours au coude à coude ! C'est beau la religion...
a écrit le 26/12/2017 à 17:10 :
Oui mais au moins l'Angleterre a "repris sa destinée en main", et la France "lutte pour préserver sa souveraineté", sous les applaudissement des Frexiters en herbe, et des Poutine et Trump de la planète.
Quand les souverainistes de tout poil en auront marre (ou seront morts de vieillesse), on pourra créer des États-Unis d'Europe, capables de tenir tête aux USA, à l'Inde, à la Chine et à la Russie, mais en attendant, on va regarder les trains passer et les pays nous distancer (et avant qu'on nous dise que c'est un problème de "modèle archaïque", tous les pays de l'UE seront distancés individuellement, y compris l'Allemagne et les autres, le seul "modèle archaïque" qu'on a ici, c'est l'UE en demi-union, sans réelle fusion des nations).
Réponse de le 26/12/2017 à 18:31 :
@Alatar - "..États-Unis d'Europe, capables de tenir tête aux USA..."
Avec tout le respect que je vous dois, vous n'avez rien compris à la construction européenne.
Réponse de le 27/12/2017 à 10:20 :
Il rêve MR Alatar !! Une France du béret et du saucisson !! Et j'aime bien les deux, mais pas comme programme politique !!!
Réponse de le 27/12/2017 à 11:55 :
+1
a écrit le 26/12/2017 à 16:18 :
Je me pose la question, "est-ce l'Inde qui progresse ou bien la France qui régresse"?
Allez savoir.
Réponse de le 27/12/2017 à 11:56 :
C’est l’Inde qui progresse, indubitablement.
a écrit le 26/12/2017 à 15:15 :
Je me rends souvent en Inde pour affaires, je leur laisse leur "puissance"; je préfère habiter en France...
a écrit le 26/12/2017 à 13:21 :
L’Inde a une démographie plus importante que la France.
Tous les investissements du monde sont là bas , ainsi que la délocalisation de toutes les industries anciens Européen .
Les indiens sont mal payés la plupart s’expatrie pour gagner plus.
C’est un pays émergeant «  sous contrôle »
La France c’est un pays d’Elite qui vise l’innovation : ce n’est pas comparable.
Pour les droits de l’humain : c’est «  nul » partout dans le monde.
Réponse de le 27/12/2017 à 1:16 :
La France, un pays d'elite ! J'ai bien ri, merci.
Réponse de le 27/12/2017 à 8:49 :
"La France c’est un pays d’Elite ..."
Un pays qui se delite , ca oui...
a écrit le 26/12/2017 à 12:43 :
Ce qui compte c'est le PIB par habitant et non le PIB total qui ne veut rien dire si l'on associe pas la démographie. Un luxembourgeois moyen et bien plus riche qu'un indien équivalant !
Réponse de le 26/12/2017 à 15:59 :
Le Pib total est un indicateur fiable tant que ça nous arrange
Réponse de le 26/12/2017 à 16:15 :
Ah, le PIB voilà un grand sujet de discussion. Si l'Inde devait payer 47,6% de taxes et d'impôts le pays de Gandhi serait loin, très loin devant nous.
a écrit le 26/12/2017 à 12:41 :
C'est logique mais nous devons nous faire à l'idée que ce n'est pas fini ! Avec le largage programmé de nos compétences tant industrielles que agricoles, il est quasi certain que c'est la sortie du G8 qui se profile pour la France... Le Falcon de Marcron sera bien adapté pour les G20.
a écrit le 26/12/2017 à 12:10 :
Le monde economique suit une logique qui n'en n'etait pas une jusque la, que les pays les plus peuples du monde aient le PIB le plus important. Comment comparer un pays de 1,5 milliard d'habitant aux confettis europeens que sont la France et le Royaume uni qui ont 23 fois moins d'habitants. Voila une anomalie qui est en passe d'etre rectifie.On assiste tout simplement a un rattrapage et a un reequilibrage ou la dimension europeenne prend justement toute sa place.
a écrit le 26/12/2017 à 12:03 :
Autant il semble logique qu'elle passe devant la France enlisée au sein du dogme d'austérité à perpétuité européen, autant je pense que le RU va rapidement profiter de cette bouffée d'oxygène qu'incarne le brexit pour nous surprendre, May étant une excellente dirigeante, on est vraiment dans l'anti thatcher là.
Réponse de le 26/12/2017 à 17:04 :
@Citoyen blasé
C'est confondant de naïveté de croire que les petits confettis que sont les pays d'Europe ont le moindre avenir dans ce classement, et encore plus le Royaume-pour-l-instant-Uni, qui vient de sortir de tous les efforts mutuels en cours.
Aucun pays de l'UE, je dis bien AUCUN (pas la France, pas l'Allemagne, pas la Pologne, pas la Roumanie,...), ne pourra, à lui tout seul, peser quoi que ce soit sur la scène internationale, donc soit on continue de nous laisser distancer tout en tapant du pied par terre et en prononçant 10 fois par phrase le mot "souveraineté", soit on y va vraiment, on crée des Etats-Unis d'Europe, et on part affronter les autres grandes puissances à armes égales.
Réponse de le 26/12/2017 à 17:39 :
@Alatar C' est du bobard européiste pur jus, jouer sur les peurs, et c' est précisément ce que vous avez raconté aux anglais et aussi pour cela qu' ils se sont barrés de la prison Ue sous hégémon us.


C' est un problème de fric non régulé et d ' absence de barrières douanières dans le cadre de l' Ue qui ruine la France en plus de ' euro trop fort pour elle.

Les peuples en ont marre de vos balivernes mondialistes, essayez enfin un jour d' intégrer qu' un pays qui vit de coopérations et d' échanges librement consentis se retrouve de fait plus fort que celui sous contrôle et que la mondialisation des échanges n' a rien d' irréversible à fortiori quand on la joue perdant depuis Maastricht..

Je peux vous passer pas moins de 72 vidéos sur le sujet si vous y tenez ...

CQFD
Réponse de le 26/12/2017 à 20:54 :
@ Citoyen blasé

Je crois que le Royaume Uni est capable de rebondir... après une période de disette et au prix de compromis difficiles... ils l'ont toujours fait soit en se collant davantage sur le Commonwealth et/ou en développant de nouvelles alliances avec ses anciennes colonies. Mais là j'anticipe.

@ Alatar

L'union Européenne comme la Zone Euro sont des baudruches qui tiennent à peine avec de la ficelle et de la mauvaise colle. Les États sont beaucoup trop différents tant sur le plan socio-économique et politique, qu'au niveau de l'industrialisation, de la compétence de sa main d'oeuvre, de son endettement privé/public, etc. La seule et unique solution pour rendre cela viable c'est de créer une (vraie) fédération avec des ententes multilatérales pour donner une vraie coopération/entraide entre États et éviter que ceux-ci (comme c'est le cas actuellement) ne se concurrencent entre eux en ayant (comme boulet) une monnaie commune. Cette Europe là (et c'est mon souhait le plus profond) peut jouer un rôle majeur pour équilibrer les forces entre les USA et la Chine, et être un ballast utile dans un monde de plus en plus instable.

@ Gédéon

Le seul pays de l'Union Européenne et de la Zone Euro qui peut se prévaloir de sortir de ces institutions c'est l'Allemagne, à la fois politiquement qu'économiquement. Le moteur de la BCE et ce qui donne du crédit à cette institution c'est l'Allemagne, que vous le vouliez ou pas. Pour la France, l'Italie ou l'Espagne, sortir de l'UE ou pire de la Zone Euro signifie tout simplement la faillite... heureusement il y a encore des gens lucides en France et ailleurs pour éviter à tout prix ce scénario catastrophe... et j'évite ici de parler du Benelux qui ne pèse à peu près rien dans la balance.
Réponse de le 26/12/2017 à 22:41 :
@gedeon
"C' est du bobard européiste pur jus, jouer sur les peurs, et c' est précisément ce que vous avez raconté aux anglais et aussi pour cela qu' ils se sont barrés de la prison Ue sous hégémon us. "

Pour information, les Anglais savent très bien être un vassal des USA par eux-mêmes, et le seront encore plus maintenant qu'ils sont seuls hors UE, avec leur "partenariat privilégié". Du coup, ils "reprennent leur liberté" pour se jeter aux bras des Trump et Poutine.

"C' est un problème de fric non régulé et d ' absence de barrières douanières dans le cadre de l' Ue qui ruine la France en plus de ' euro trop fort pour elle."
Ça semble tellement simple avec vous : il suffit pour des pays comme le moustique français de massacrer de taxes douanières la moindre importation (même si elle respecte nos critères sociaux et environnementaux), puis de demander gentiment à des titans comme la Chine et les USA de ne pas nous faire la même chose, et ils obéiront parce que, quand même, nous sommes la France. Ou bien au pire on se débrouillera sans importations ni exportations, petit village hors du temps isolé du tumulte du village mondial. C'est beau, on dirait du Wauquiez (ça tombe bien, il est presque aussi europhobe que vous).

"essayez enfin un jour d' intégrer qu' un pays qui vit de coopérations et d' échanges librement consentis se retrouve de fait plus fort que celui sous contrôle"
C'est justement ce que j'ai intégré, avec pour but un pays nommé UE, issu de la fusion des vieux états nations, avec un modèle fédéral et des mécanismes de solidarité. Apparemment avec cela je parviens à mettre à la fois Wauquiez, Le Pen, Merkel, Mélenchon, Macron et Asselineau contre moi, c'est sans doute que je tiens une bonne idée.
Réponse de le 27/12/2017 à 10:39 :
@ Wemopachi: J'y crois aussi, je suis sûr que la capacité d'inertie qu'engendre cette gouvernance néolibérale européenne est bien plus destructrice que ce je pensais même moi au début.

En tout cas il est évident que le RU est un véritable laboratoire en la matière, doit on sortir de l'UE pour s'en sortir ? vu que notre UE est en effet car sans personne à la barre puisque tous préoccupés seulement par leurs propres intérêts, en flammes à mon avis ça commence à devenir très urgent.

Mike le poulet sans tête a un corps d'athlète mais n'a aucune idée de ce qu'il fait.

"soit on y va vraiment, on crée des Etats-Unis d'Europe, et on part affronter les autres grandes puissances à armes égales"

Oui merci alatar de nous montrer une fois de plus qu'à part tourner en rond autour de vos deux trois idées fixes vous ne faites rien.

ça fait 30 ans que j'entends parler d'une europe fédérale qui sauverait l'UE, c'est bon maintenant hein, merci.
Réponse de le 27/12/2017 à 12:03 :
C'est bien pour cela que l'Europe est notre avenir; La France et Uk ne sont rien,
La richesse de la France ne fait pas plus de sens que de parler du PIB de Paris ou de la région Hauts de France. L'économie européenne est intégrée (on voit bien d'ailleurs que le Brexit ne se fera pas, de même que Limoges ne peut quitter la France), et le classement c'est de considérer l'UE, USA, CHine, Inde, Japon. Et à ce titre, nous sommes une super-puiissance, du niveau USA.
L'approche franchouillarde est caduque, heureusement.
Réponse de le 27/12/2017 à 12:37 :
@Citoyen blasé

"Oui merci alatar de nous montrer une fois de plus qu'à part tourner en rond autour de vos deux trois idées fixes vous ne faites rien."
Dit-il juste avant de reprendre son unique idée fixe : sortir de l'UE, partir seuls en petit confetti insignifiant affronter le monde et pour le reste on improvisera, au pire on fera comme les copains brexiters (qui ont tous démissionné au moment où ils ont eu gain de cause) : on comptera sur la production de "confiture créatives" (le plan le plus concret proposé par les brexiters jusqu'à maintenant) et on fera du dumping fiscal en se transformant en paradis fiscal.

"ça fait 30 ans que j'entends parler d'une europe fédérale qui sauverait l'UE, c'est bon maintenant hein, merci."
Je ne sais pas trop, il y a 30 ans j'étais trop occupé à salir mes couches. Mais force est de constater depuis 30 ans on ne la fait pas cette Europe fédérale, on reste au même stade, des États-Nations "souverains" qui dégringolent dans le classement mondial en se faisant doubler par tout le monde. Du coup les souverainistes comme vous semblent avoir durablement gain de cause et pourrir toute perspective de fusion.
Réponse de le 27/12/2017 à 22:35 :
Manque de pot pour vous, la France vient de repasser 5eme puissance économique devant la GB et ce n'est pas le PIB 2017 qui va aider la GB ( 1,4% contre 1,9% pour la France ).
Réponse de le 29/12/2017 à 15:26 :
"Manque de pot pour vous, la France vient de repasser 5eme puissance économique devant la GB et ce n'est pas le PIB 2017 qui va aider la GB ( 1,4% contre 1,9% pour la France ). "

Ben pourtant la France est dans l'UE non ? Ça sert à quoi une union si c'est pour évolués séparément ?

Les contraintes pour les citoyens européens et la liberté pour son oligarchie, hé oui.

Et merci de valider cette réponse, il y en a marre de ne pas pouvoir répondre aux trolls néolibéraux qui ne font que rabâcher les mêmes messes à longueur de journée.

Je n'ai aucun intérêt à commenter moi, j'ai pas à me taper les boulets, merci.
a écrit le 26/12/2017 à 11:54 :
Pour rappel, l'Inde c'est 1,3 milliards d'habitants. La France, 65 millions. C'est donc tout a fait normal.
a écrit le 26/12/2017 à 11:51 :
Comment comparer deux pays qui n'ont pas la même population? plus d'un milliard d'un coté et 65 millions de l'autre?
a écrit le 26/12/2017 à 11:13 :
Economie : l'Inde dépasserait la France dès 2018

Le déclin de la France s'accélère ... les équipes LREM doivent partir, démissionner,

leur incompétence et leurs mauvaises actions sont en train de provoquer des dégâts énormes après seulement 6 mois de pouvoir !!!

s'ils ne partent pas d'eux même, il faudra les mettre hors de nuire et leur demander de payer les dégâts sur leurs fortunes personnelles et celles de leurs familles.
Réponse de le 26/12/2017 à 11:31 :
Et éventuellement soumettre à la question voire embastiller cette clique de GOPEOdépendants...
Réponse de le 26/12/2017 à 11:38 :
Ah ah à mourir de rire votre commentaire. Continuez 😂😂😂
Réponse de le 26/12/2017 à 11:43 :
La France a redemarré cette année, mais il faudra au moins 2 ans pour réparer les dégâts des 5 dernières années (accroissement des dépenses de l'état, des impots, entreprises surchargées de taxes qui arrêtent ou partent à l'étranger).
Je ne sais pas si LREM va réussir, mais au moins ils essaient, même si ca n'est pas toujours populaire (difficile de dire a un surendetté d'arreter d'acheter n'importe quoi)
Réponse de le 26/12/2017 à 11:50 :
de deux choses l'une, soit vous êtes incapable de comprendre à quel point macron et ses sbires ne sont que des communicants, soit tout vous échappe, dans les deux cas, c'est bien triste mais exactement le reflet d' électorat du dieu vivant jupiter.
Réponse de le 26/12/2017 à 13:46 :
@domino le 26/12/2017 à 11:43 :

nous avons à constater que Macron a été le sbire de Hollande et Valls

nous avons à constater que Philippe a été le sbire de Sarkozy Chirac Juppé Raffarin De Villepin et l'inérable Fillon

ils en ont tous gardé les travers vicieux comme par exemple payer un avion de luxe 390 000 euro pour prétendre gagner 2 heures !!!

les voyous précités pourrissent la vie des Français depuis plus de 20 ans.
Réponse de le 26/12/2017 à 17:41 :
@Domino La France n' a rien redémarré du tout !

Ar Zen La ruse consiste à ne verser à l'Union européenne les fonds votés par l'assemblée nationale qu'à compter de janvier 2018 alors que ceux-ci devraient, logiquement, être versés avant la fin de l'année. Une enveloppe de 1,8 millard d'euros, en plus ou en moins, dans le budget de la France, peut la faire passer en dessous des fatidiques 3% de déficit public (le gouvernement envisagerait 2,9%). L'UE ferait donc un "cadeau" provisoire de 1,8 milliard d'euros afin que la France puisse annoncer être descendue sous les 3% de déficit. Mais la facture de 1,8 millard sera à honorer dès janvier 2018.

http://www.senat.fr/rap/l17-108-22/l17-108-221.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :