Israël suspend ses vols internationaux une semaine malgré la vaccination massive

 |  | 624 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : AMMAR AWAD)
Ce n'est pas très rassurant : Israël a décrété dimanche soir la suspension, pour près d'une semaine, des vols internationaux dans le cadre de nouvelles mesures sanitaires visant à limiter la propagation de variants du Covid-19 en parallèle d'une ambitieuse campagne de vaccination qui s'étend aux adolescents.

L'Etat hébreu a beau avoir déjà vacciné 2,5 de ses neuf millions d'habitants au cours du dernier mois, et faire ainsi la course en tête de la protection de sa population, janvier a vu le nombre de cas de contamination à nouveau exploser en raison notamment du non respect, selon les autorités sanitaires, des mesures de distanciation physique par une partie de la population.

Dans la foulée, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a demandé dimanche à son cabinet d'approuver de nouvelles mesures sanitaires renforcées dans un pays où les commerces jugés non essentiels sont déjà fermés.

Cette fois, le gouvernement a décidé de sévir aussi contre les voyageurs en décrétant que les vols - à...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/01/2021 à 11:19 :
Oui , l'évolution catastrophique qui semble être induite par le vaccin à ARN messager avec la multiplication des variants et l'expansion de la contamination qui est induite , et dont Israël semble démontrer la réalité , avait déjà fait l'objet d'avertissements de plusieurs généticiens dont Mme Henrion-Caude .
Toutes les voix critiques ont été étouffées par les tenants de la vaccination et leurs innombrables conflits d'intérêt .
Si cette tendance se confirmait il faudra que les responsables tant sanitaires que politiques aient répondre des conséquences de leurs actes ...
Réponse de le 25/01/2021 à 17:31 :
"Toutes les voix critiques ont été étouffées par les tenants de la vaccination et leurs innombrables conflits d'intérêt ".

Effectivement ,cela me rappel un pneumologue qui était passé à la télé en avril dernier et qui critiquait le port du masque, pour lui c"était respirer pendant des heures ces propres miasmes d’où des problèmes pulmonaires à venir en particulier pour les enfants.On ne l'a plus jamais revu à la télé .
a écrit le 25/01/2021 à 8:31 :
Un bon client.
a écrit le 24/01/2021 à 22:06 :
Tsahal met en garde contre la "mutation israélienne".
Un rapport publié par le Centre d'information et de connaissances, met en garde contre une mutation du virus induite par les vaccins eux-mêmes et conduisant à un "variant israélien" qui leur serait résistant. Kann_news
Réponse de le 25/01/2021 à 18:22 :
Oui, d'ailleurs les britanniques ont le même problème depuis qu'ils ont vaccinés massivement.
a écrit le 24/01/2021 à 21:10 :
Et si c’était le vaccin qui produisait les nouveaux variants/mutants ? Hypothèse de Henrion-Claude… censurée !
A ne pas manquer covid 19 Publié le 20 janvier 2021 - par Christine Tasin - 27 commentaires

Vaccin et traitement Covid : voilà pourquoi la théorie de la généticienne Alexandra Henrion-Caude .



Voici la transcription de l’essentiel de ses propos dans cet extrait de 6 minutes, les paroles s’envolent, les écrits restent…

Alerte sur la loi de bio-éthique, extrêmement grave.

Grande découverte : quand on respire et qu’on a été vacciné contre la grippe, vous rejetez 6 fois plus de particules virales.. Donc ceux qui disent qu’on se vaccine pour protéger la population, je les alerte. Le communiqué de l’académie de médecine dit clairement que ça risque de provoquer de nouveaux variants, des mutants… Est-ce que c’est pas ça qu’on a vu en Angleterre, en Afrique du Sud??? ? Dans tous les pays qui ont vacciné, en même temps on a le nouveau variant qui apparaît..

Le Sénat avait tout décrit avec le H1N1 pourquoi on n’en a pas tenu compte ?

Il y a un déni d’expertise, le docteur Raoult et tous mes collègues scientifiques qui ne sont pas écoutés…

Et il y a eu un déni du soin, très grave, IL Y A DES TRAITEMENTS POSSIBLES POUR LA COVID-19. Et à présent on en a plusieurs, outre Hydroxychloroquine et Azythromycine, macrolide + zinc + éventuellement hydroxychloroquine, l’Ivermectine (c’est un anti parasitaire, en une dose, vous karcherisez l’affaire) et il y a plein d’autres solutions qui ont fait l’objet de moins d’études et qui ont moins pignon sur rue. Et ce sont des molécules qu’on connaît depuis bien longtemps ! Il y a aussi le Clofoctol, un suppositoire qu’on donnait aux enfants, qui a été retiré du marché, et sur lequel l’institut Pasteur de Lille a lancé un essai car ils trouvent ses effets extraordinaires.

Des solutions il y en a.

La vaccination présente un certain nombre de problèmes :

–l’ARN peut devenir ADN et l’ADN peut s’intégrer au génome ! Pfizer sait qu’il y a un risque, puisqu’ils ont traité les patients HIV à part. Ces derniers sont immunodéprimés, ils sont porteurs d’un rétro-virus qui donne la reverse transcriptase, qui est capable de transformer l’ARN en ADN et donc avoir un risque d’intégration. Or, on peut aussi avoir des virus silencieux, que l’on ne voit pas, que l’on ne décèle pas…des « spuma virus » qui peuvent vous donner la reverse transcriptase…

S’il n’y avait pas de risques de transmission à la descendance, pourquoi est-ce qu’il y a des pages et des pages dans le protocole de Pfizer pour expliquer qu’il est très important d’être sous contraceptif, ou d’avoir des rapports protégés, ou même d’être passé par la vasectomie pour les hommes. Ils expliquent très clairement qu’il ne faut pas être en situation de tomber enceinte, homme ou femme, dans le protocole de Pfizer, ce n’est pas banal…Comment est-ce qu’on peut l’expliquer si ce n’est qu’il y a un risque de transmission aux générations suivantes ?
a écrit le 24/01/2021 à 20:24 :
le wacondah faut pas l'embêter
a écrit le 24/01/2021 à 20:24 :
En Israël, on confine de plus en plus sévèrement non pas à cause du Covid, mais à cause du vaccin, comme en GB, les cas explosent, les populations s ' encovident. Lire : "Le vaccin Pfizer augmente-t-il le risque de contamination et de mort par Covid19 ?"

Et c’est exactement ce qui nous pend au nez en France. Même l'Académie de médecin met en garde contre un risque d’aggravation par "anticorps facilitants" chez les personnes ayant un faible taux d’anticorps neutralisants et la possibilité de l’émergence d’un ou plusieurs variants échappant à l’immunité induite par la vaccination!.

Alexandra Henrion Caude Visionner sur: "VIMEO Alexandra-Henrion-Caude-TV-Libertes-CoVid-19-2e-partie" comme Christian Velot du CRIGEN ont largement prévenus.. Lire, visionner : "Covid-19 : Les Technologies Vaccinales à la loupe (Vidéo)".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :