La Chine persiste dans sa stratégie Zero-Covid, la France s'inquiète des répercussions

L'ambassade de France en Chine a regretté, jeudi soir, la « politique chinoise du zéro Covid dynamique (qui) a des répercussions sur les entreprises françaises présentes en Chine ». Si le pays avait annoncé le 11 novembre un assouplissement, de nombreuses mesures de confinement et d'obligations de test PCR restent en vigueur comme à Zhengzhou où près de la moitié des habitants est confinée pour cinq jours à partir de ce vendredi à minuit.
A Zhengzhou, plus de la moitié des habitants sont confinés pour cinq jours.
A Zhengzhou, plus de la moitié des habitants sont confinés pour cinq jours. (Crédits : Reuters)

La politique Zero-Covid de la Chine agace la France qui s'inquiète des conséquences économiques sur son industrie. Les exportations chinoises ont, en effet, connu en octobre dernier leur premier repli depuis 2020, sous l'effet des nombreuses restrictions sanitaires toujours en vigueur, provoquant des pénuries dans certains secteurs comme celui des semi-conducteurs pour l'automobile.

Pour freiner l'apparition de cas de Covid-19, la Chine multiplie les mises en quarantaine dans des centres les personnes testées positives et exige des tests PCR quasi-quotidiens pour l'accès aux lieux publics. Des règles strictes pour éviter toute contamination et décès alors que les chiffres continuent d'augmenter. Jeudi, le ministère de la Santé a annoncé un nouveau record du nombre de personnes testées positives en 24 heures, à 31.444 cas locaux - dont 27.517 asymptomatiques. Ce nombre dépasse le précédent de 29.317, enregistré à la mi-avril, lorsque la métropole de Shanghai était confinée.

Lire aussiChine : face au roi dollar, le yuan poursuit sa longue marche vers l'internationalisation

La politique du Zero-Covid « a des répercussions sur les entreprises françaises présentes en Chine »

Malgré ces chiffres, l'ambassade de France a regretté, jeudi soir sur son compte officiel du réseau social Weibo, la stratégie de la Chine face à la pandémie : « La politique chinoise du zéro Covid dynamique a des répercussions sur les entreprises françaises présentes en Chine ». S'exprimant en chinois, elle a souligné qu'« afin de maintenir et de développer le commerce et les investissements bilatéraux entre la Chine et la France, un environnement commercial transparent, prévisible et équitable est indispensable ». Bien que le gouvernement chinois ait annoncé le 11 novembre un assouplissement de la politique sanitaire, qui a notamment réduit la durée de la quarantaine à l'arrivée en Chine et est censé faciliter les déplacements, l'ambassade se montre insatisfaite. Elle cite, dans son message, un communiqué de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) France Chine, laquelle estime que ces mesures « n'ont pas répondu aux attentes » et exhorte Pékin à « éliminer les restrictions inutiles et excessives ». D'autant que Shijiazhuang, une commune voisine de Pékin qui était considérée comme une ville pilote pour tester cette stratégie de réouverture, est revenue sur la plupart des assouplissements - tout comme d'autres localités.

Ce message inhabituel a été très commenté et salué, ce vendredi, par des Chinois excédés par cette politique sanitaire qui pèse lourdement sur l'économie. En témoignent les chiffres officiels des prix à la production du Bureau national des statistiques (BNS) communiqués début novembre. L'indice PPI, qui mesure le coût des marchandises sorties d'usine, était, en octobre, en baisse de 1,3% sur un an. Lorsque cet indice est dans le rouge, cela traduit généralement une faible demande et un poids sur le bénéfice des entreprises. Déjà en septembre, les prix à la production, s'ils avaient gagné 0,9% connaissaient un rythme de progression le plus faible en un an.

Zhengzhou confinée pour cinq jours

Conséquence concrète de l'impact économique : une ville tout entière du centre du pays et ses six millions d'habitants sont confinés depuis jeudi après une flambée de Covid-19. Or, Zhengzhou héberge une immense usine d'iPhone. C'est d'ailleurs suite à une manifestation de centaines d'employés du site, mercredi, que les autorités de la ville ont organisé une grande campagne de dépistage dans plusieurs quartiers qui sont donc confinés pour cinq jours à partir de ce vendredi à minuit. Les habitants du centre-ville, plus de la moitié de Zhengzhou sont concernés, ne peuvent plus quitter la zone sans un test PCR négatif et l'autorisation des autorités locales. Il leur est conseillé de ne pas sortir de chez eux, « sauf si nécessaire ».

Plusieurs autres grandes villes chinoises, dont Pékin, Shanghai et Chongqing, ont également renforcé les restrictions. La capitale exige désormais un test PCR négatif de moins de 48 heures pour pouvoir entrer dans les lieux publics comme les centres commerciaux, les hôtels et les bâtiments administratifs. De nombreuses écoles sont passées en enseignement à distance. La plupart des restaurants, bars et commerces sont fermés.

(Avec agences)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 27/11/2022 à 4:08
Signaler
L'entêtement absurde d'un dirigeant devenu sourd aux faits réels. Un pouvoir plus collectif n'aurait pas commis cette erreur politique qui est en train de discréditer le Parti Communiste aux yeux des Chinois. A moins que ceux-ci soient devenus, comme...

à écrit le 26/11/2022 à 9:53
Signaler
Un incendie mortel dans le Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, a provoqué la colère sur les réseaux sociaux contre la stricte politique "zéro Covid" pratiquée par Pékin. En effet, les autorités sont accusées d'avoir ralenti les secours et d'avo...

à écrit le 26/11/2022 à 1:15
Signaler
Solution ? Relocaliser, mais pour cela faut du courage et surtout du cash.

à écrit le 25/11/2022 à 19:05
Signaler
Une fois que vous aurez changé vos focales braquées systématiquement sur le Covid, vous vous apercevrez que "la politique Zero-Covid de la Chine" n'est qu'un trompe-l'oeil lui permettant de conduire (avec ses partenaires) sa guerre économique contre ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.