Apple : la production d'iPhone de l'usine Foxconn en Chine va baisser d'au moins 30% à cause de la fronde des salariés

Protestant contre les mesures de restriction sanitaire qui touchent l'usine depuis la découverte de contaminations et les rumeurs sur des retards de paiement dans les salaires, des manifestants perturbent, cette semaine, l'activité du site, principal assembleur d'iPhone pour Apple. Ce dernier a d'ailleurs décidé de privilégier l'Inde pour la production de son iPhone 14, évitant ainsi les ralentissements dus à la politique « zero-Covid » que maintient la Chine.
L'usine Foxconn à Zhengzhou en Chine est perturbée cette semaine par des manifestants protestant notamment contre les mesures de restrictions sanitaires imposées sur le site.
L'usine Foxconn à Zhengzhou en Chine est perturbée cette semaine par des manifestants protestant notamment contre les mesures de restrictions sanitaires imposées sur le site. (Crédits : Reuters)

Cela risque de contrarier Apple, alors que les fêtes de fin d'année et leurs traditionnels cadeaux de Noël approchent. Il pourrait, en effet, être difficile de trouver un iPhone au pied du sapin. En cause, les manifestations qui ont éclaté cette semaine au sein de l'usine Foxconn à Zhengzhou en Chine. Des hommes munis de bâtons ont brisé mercredi des caméras de surveillance et des fenêtres dans l'immense campus de Foxconn à Zhengzhou. Ils protestent contre les mesures ultra-sévères pour limiter la propagation du Covid-19 dont le site fait l'objet depuis qu'il connaît une hausse des contaminations. Début novembre, la mise en place d'une « bulle sanitaire » entre les dortoirs et l'usine a ainsi été annoncée. Par ailleurs, les employés qui continuent à travailler sont regroupés dans trois dortoirs.

Lire aussiChine : la politique « Zero Covid » de Xi Jinping continue de fragiliser l'économie

Les manifestants réagissaient également à l'annonce de retard dans le versement des salaires des employés de l'usine. Des travailleurs ont, en effet, indiqué sur les réseaux sociaux avoir été informés que Foxconn comptait retarder le versement de primes.

Pour tenter de calmer la grogne sociale, la direction a présenté ses excuses au personnel de l'usine, jeudi. « Notre équipe a examiné la question et s'est rendue compte qu'une erreur technique s'était produite lors du processus de recrutement », a, ainsi, écrit Foxconn dans un communiqué, faisant référence à l'embauche de nouveaux employés. « Nous présentons nos excuses pour cette erreur du système informatique et nous garantissons que le salaire versé sera bien le même que celui convenu », a-t-il assuré.

Ce même jour, les manifestations les plus importantes ont cessé jeudi et l'entreprise a engagé des discussions avec les employés selon une source au sein de Foxconn au fait de la situation. D'après elle, Foxconn aurait même trouvé des « accords préliminaires » avec les travailleurs afin de résoudre le conflit et de faire en sorte que la production continue. De son côté, Apple a déclaré avoir des employés sur place et que l'entreprise « travaillait étroitement avec Foxconn afin de faire en sorte que les préoccupations des travailleurs soient prises en compte ».

Baisse d'au moins 30% de la production pour Apple

Pour le géant américain, ce mouvement social se traduit par une baisse drastique de la production au sein de son principal assembleur d'iPhone. Elle pourrait chuter d'au moins 30% en novembre, selon une source citée par Reuters. Cette estimation est supérieure aux projections de l'entreprise, qui estimait en interne le mois dernier que la production de ces smartphones pourrait chuter de 30% en novembre, a indiqué la source, qui préfère conserver l'anonymat en raison du statut privé de cette information. Elle a ajouté qu'après les manifestations qui ont éclaté cette semaine sur le site de l'usine, il était « impossible » que la production reprenne complètement d'ici la fin du mois comme prévu par l'entreprise. Foxconn a refusé de commenter ces informations.

Début novembre, l'annonce des mesures de restriction sanitaires du fait de la hausse des contaminations au Covid-19 avait déjà entraîné une baisse de la production. Le groupe taïwanais avait ainsi annoncé s'attendre à des résultats moins bons que prévu pour la fin de l'année et assurait « travailler désormais avec les autorités dans un effort conjoint contre la pandémie, afin de reprendre la production à pleine capacité aussi vite que possible ».

Fuite de 20.000 employés de l'usine

Mais c'était sans compter les manifestations qui se sont déclenchées. D'autant que, ce vendredi, plus de 20.000 employés de l'usine ont quitté le site. La plupart d'entre eux avaient été recrutés dernièrement et n'avaient pas encore commencé à travailler sur les chaînes de production, selon une information de Reuters. Ce qui pourrait compliquer davantage les objectifs de reprise complète de l'activité d'ici la fin du mois de novembre. Des vidéos diffusées vendredi sur les réseaux sociaux montraient d'ailleurs de nombreux travailleurs attendant pour monter dans des bus. « Il est temps de rentrer à la maison », dit l'une de ces personnes ayant publié une vidéo. Une deuxième source au sein de l'entreprise taïwanaise a confirmé les départs, sans toutefois fournir de chiffre, et a expliqué qu'ils n'auraient pas d'influence sur la production, les nouvelles recrues devant suivre une formation avant de commencer à travailler.

Pour tenter d'éviter d'être à court de smartphone, Apple se détourne progressivement de la Chine au profit de l'Inde. Pour éviter d'être soumis à ces confinements, le géant de la technologie compte, en effet, débuter rapidement la production de l'iPhone 14 dans ce pays. Cette délocalisation constitue un virage dans la stratégie industrielle d'iPhone qui fait le choix de bouleverser sa chaîne de valeur; la main-d'œuvre étant moins coûteuse en Chine. Près de 7,5 millions d'iPhone - soit 3% de la production annuelle d'Apple - sont ainsi sorties des usines indiennes l'année dernière.

 (Avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 28/11/2022 à 11:41
Signaler
"Pour éviter d'être soumis à ces confinements, le géant de la technologie compte, en effet, débuter rapidement la production de l'iPhone 14 dans ce pays." Le transfert des outils de production chinois vers l'Inde mais également les Etats Unis, vous n...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.