Washington félicite Bucarest pour sa lutte contre la corruption

 |   |  420  mots
Dacian Cioloș, le nouveau Premier ministre de la Roumanie.
Dacian Cioloș, le nouveau Premier ministre de la Roumanie. (Crédits : Reuters)
Washington félicite la Roumanie pour ses progrès en matière de réforme judiciaire et de lutte contre la corruption. Un article de notre partenaire Euractiv.

La Secrétaire d'État adjointe pour l'Europe et l'Eurasie américaine, Victoria Nuland, s'est rendue en Roumanie, où elle a notamment rencontré le président, Klaus Iohannis. Les deux parties ont souligné les bonnes relations entre États-Unis et la Roumanie et réitéré leur engagement à resserrer leurs liens dans le contexte de leur partenariat stratégique. Elles ont également assuré avoir discuté sérieusement de la situation de la Roumanie et des pays de l'Est de l'Europe.

« Les deux représentants ont exprimé leurs inquiétudes quant à la situation de la République de Moldavie et souligné la nécessité pour le pays de poursuivre les réformes et de s'engager sur la voie européenne », indique une déclaration commune. Les discussions se sont également tournées vers le conflit ukrainien, qui a un impact direct sur la sécurité de la région.

>> Lire : Slovaquie, Hongrie, Roumanie et Bulgarie lancent un nouveau gazoduc

Une rencontre informelle a été organisée entre Victoria Nuland et Dacian Cioloș, le nouveau Premier ministre, qui lui a notamment parlé des priorités de son gouvernement. La Secrétaire d'État adjointe s'est également entretenue avec Mihnea Motoc, le ministre de la Défense.

>> Lire : L'ancien commissaire Dacian Ciolos va devenir Premier ministre de la Roumanie

Selon un communiqué de presse publié par le ministère, leur discussion s'est portée sur les problèmes de sécurité de la région, et notamment sur la mer Noire. Le ministre roumain a notamment souligné la nécessité d'augmenter les capacités opérationnelles du plan d'action « réactivité » (RAP) de l'ONU.

Victoria Nuland s'est aussi rendue en Lituanie pour une réunion informelle, organisée régulièrement depuis 2008 par le ministre des Affaires étrangères lituanien, Linas Linkevičius. Réunion à laquelle participait notamment le ministre roumain des Affaires étrangères, Lazăr Comănescu.

La représentante américaine s'est félicitée des mesures mises en place par la Roumanie pour améliorer son système judiciaire et lutter contre la corruption. L'an dernier, un scandale avait révélé que les prisonniers pouvaient réduire leur peine en écrivant des livres, par exemple. Bucarest a donc récemment éliminé cette faille.

>> Lire : Un milliardaire roumain libéré de prison grâce à ses livres

___

Par la rédaction d'Euractiv Roumanie (article publié le 20 janvier 2016 à 8:48)

___

>> Retrouvez toutes les actualités et débats qui animent l'Union Européenne sur Euractiv.fr

Euractiv

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2016 à 9:04 :
Brave "Toutou" félicité par son maître! Mais le plus dur a "digérer" c'est que l'on humilie un pays en médiatisant l'histoire!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :