Energie : les eurodéputés adoptent le label "vert" pour le gaz et le nucléaire

Les eurodéputés ont approuvé le label "vert" accordé par la Commission européenne au gaz et au nucléaire. Autrement dit, ces deux sources d'énergie seront désormais reconnues comme nécessaires pour lutter contre le changement climatique. Des eurodéputés tentaient de s'y opposer. Mais leur proposition de veto a été rejetée à une majorité de 328 voix, contre 278 voix favorables à cette objection.
(Crédits : Wikimedia Commons)

[Article mis à jour mercredi 6 juillet à 13h30]

Peut-on considérer comme « durables » les énergies liées au gaz et au nucléaire et leur apposer un label « vert » ? Pour la Commission européenne, lors d'un texte présenté en janvier qui s'inscrit dans l'objectif de neutralité carbone de l'UE en 2050, c'est désormais acté. Les eurodéputés ont approuvé ce mercredi lors d'un vote le le label "vert" pour qualifier le gaz et le nucléaire.

Réunis en session plénière à Strasbourg, les eurodéputés ont finalement rejeté une proposition de veto contre ce projet, à une majorité de 328 voix. L'objection a recueilli seulement 278 voix.

Cette reconnaissance de la contribution du gaz et du nucléaire à la lutte contre le changement climatique, en s'appuyant sur la base de rapports d'experts, a suscité la colère d'organisations écologistes qui dénoncent une opération de "greenwashing". Hier, encore, quelque 150 personnes défilaient vers le siège du Parlement européen, avant un débat en session plénière. « Le nucléaire ne sauvera pas le climat », lisait-on sur une banderole.

Le feu vert des Etats membres étant déjà acquis, les opposants ont annoncé qu'ils lanceraient une procédure en justice, seul moyen désormais disponible pour bloquer l'initiative. Seuls huit pays, dont l'Allemagne, l'Autriche et le Luxembourg, ont exprimé leur opposition, lors de consultations menées par la présidence française du Conseil de l'UE, loin de la "super-majorité" de vingt pays nécessaire pour bloquer le projet.

Nouvelle taxonomie

La production de ces énergies doit mobiliser et les technologies les plus avancée et l'ouverture de centrales à gaz entraîner la fermeture de centrales à charbon. Cette classification (dite taxonomie) doit aider à mobiliser des investisseurs dans ces projets.

Lire aussi 9 mnLe nucléaire dans le label "vert" de Bruxelles : une victoire en demi-teinte pour la France

Ainsi, en février en 2022, lors de la présentation de ses résultats 2021, EDF expliquait que l'inclusion du nucléaire dans la taxonomie allait faciliter en France la « construction de nouveaux réacteurs de technologie innovante, les modifications visant à étendre la durée de vie de centrales et le financement de la recherche et développement dans ce domaine ».

« Il n'y a rien de durable dans les énergies fossiles », a estimé l'eurodéputée suédoise Emma Wiesner (groupe Renew, libéral). » « Comment pouvons-nous demander aux autres pays de réduire leur utilisation des énergies fossiles si nous les classifions comme vertes ? Cela va nuire à l'accord de Paris » , a renchéri le Néerlandais Bas Eickhout (Verts).

 « Personne ne dit que le gaz et le nucléaire sont des énergies vertes mais elles sont temporairement indispensables à la transition. Nous devons utiliser tous les outils pour nous passer en priorité du pétrole et du charbon », a plaidé l'eurodéputé français Gilles Boyer (Renew).

La France, qui veut relancer sa filière nucléaire, et des pays d'Europe centrale comme la Pologne, qui doivent remplacer leurs centrales à charbon, sont en revanche derrière la Commission.

Le ministère ukrainien de l'Énergie s'immisce dans le débat

Dans une lettre adressée aux principaux députés européens, reprise par le site Euractive, le ministère ukrainien de l'Énergie a appelé les législateurs à «  considérer positivement  » les propositions visant à qualifier le gaz et le nucléaire de technologies de transition écologique.

La reconstruction d'après-guerre de l'Ukraine «  nécessitera un climat d'investissement prévisible et propice à toutes les technologies  », y compris le nucléaire et le gaz.

Il ajoute que le nucléaire et la «  production indigène de gaz  » resteront «  un pilier solide pour garantir la sécurité de l'approvisionnement énergétique et la souveraineté de l'Ukraine au cours de la prochaine décennie (jusqu'en 2030)  ».

Svitlana Romanko, avocate spécialisée dans l'environnement et responsable de campagne au sein de Stand With Ukraine, un groupe militant, n'a pas la même vision. « L'inclusion du  gaz et du nucléaire dans la taxonomie de l'UE est un cadeau très clair à Vladimir  Poutine pour alimenter sa machine de guerre contre les Ukrainiens  ».

________

ZOOM : La France s'attend à un été chaud et sec

« Face à un été qui s'annonce chaud et sec, le parc nucléaire est prêt et résilient », affirme Cécile Laugier, directrice Environnement et prospective à EDF. Avec une sécheresse « très marquée notamment dans le Sud-Est, et une fonte des glaciers plus précoce », on a « globalement un peu moins d'eau disponible cette année », a-t-elle relevé. « L'été pourrait être long », mois de septembre inclus. EDF pourra ainsi être amené à de nouvelles baisses de production, même si cela ne pourra se prévoir que de semaine en semaine.

Lire aussi 5 mnSécheresse et canicule : pourquoi EDF pourrait encore abaisser sa production nucléaire cet été

Selon la directrice Environnement, les centrales les plus exposées au risque de dépassement des limites thermiques de rejet de l'eau sont Golfech, près d'Agen, Le Blayais, et sur le Rhône Bugey, Saint-Alban et Tricastin. S'y ajoute Chooz, dans les Ardennes, du fait d'un accord franco-belge sur le débit de la Meuse.

Pour autant, depuis les canicules de 2003 puis 2005 et 2006, des modulations à ces limites de températures ont été autorisées, permettant de les dépasser temporairement en cas de besoin d'approvisionnement électrique exprimé par RTE, le gestionnaire du réseau. « La surveillance environnementale est alors renforcée », souligne Mme Laugier, assurant que globalement, jusqu'ici, « les impacts thermiques sur les écosystèmes ont été peu perceptibles ».

En termes d'impact sur la production, EDF relativise: depuis 2000, les pertes pour cause de température élevée ou de faible débit des fleuves ont représenté en moyenne 0,3% de la production annuelle du parc.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 26
à écrit le 23/07/2022 à 18:46
Signaler
Le gaz devient vert alors qu'il produit du CO2 en brulant, le nucléaire devient vert alors que ses déchets s'accumulent frénétiquement dans l'espoir de les glisser un jour sous le tapis de Cigeo dans la Meuse... Les députés européens ont dû être sou...

à écrit le 07/07/2022 à 19:41
Signaler
Bonjour, Je remercie les parlementaires européens, certains ons une certaine clairvoyance... Car si l'ons n'utilise pas l'atome et le gaz beaucoup de pays vont se rabattre sur le charbon... Maintenance, nous devons maintenir les investissements da...

à écrit le 06/07/2022 à 21:08
Signaler
Atoms for Peace. Jusqu'au point que la planete s'éclate en morceaux. Fukushima s'oublie vite n'est-ce pas - mais pas les retombées, ils sont la pour 100.000 ans encore. Longue apres la disparition de la race humaine.

le 07/07/2022 à 12:09
Signaler
La race humaine disparaitra a cause de sa cupidité et non du nucléaire La planète ne s en remettra que plus rapidement quand la race humaine aura disparue

à écrit le 06/07/2022 à 16:16
Signaler
En tant que Français, connaître les positions françaises par parti européen serait appréciable sur ce genre d'article. Les insoumis, les verts et les socialistes ont votés contre les intérêts français.

le 06/07/2022 à 21:04
Signaler
Et pour les intérêts de la planete et la race humaine.

à écrit le 06/07/2022 à 16:14
Signaler
Les parlementaires européens ont juste oublié d’ajouter le charbon en plus du gaz et du nucléaire dans le « label vert » mais nul doute que tels qu’ils sont partis cela viendra bientôt.

à écrit le 06/07/2022 à 16:08
Signaler
!incroyable ...alors ma chaudière ? je continue au gaz puisque c 'est vert ! bon on n'en veut plus de la russie donc le problème reste : on pourra pas se chauffer ! les bras m'en tombent , bon j'en avait deja laissé un dans la ferme du fi.t ...

à écrit le 06/07/2022 à 13:57
Signaler
Vert, l'inutile, dépassée et criminogène énergie atomique ? Quelle fabuleuse arnaque menée de main de maître par des politiciens français et européens corrompus par le lobby atomiste ! Que la populace qui croit encore au mirage de la dangereuse énerg...

le 06/07/2022 à 16:11
Signaler
Pourquoi être si vert de colère? Attention à l'attaque cardiaque ou que l'on vous prenne pour un Marsien. Soyez plutôt radieux....oh pardon vous n'aimez pas l'énergie nucléaire.

le 06/07/2022 à 21:11
Signaler
Vous avez raison Monsieur. Le Iodine 131 rejeté par les CNPEs emposionne tout le monde - c'est pourquoi les francais ne peuvent acheter que du lait stérilisé pour laisser temps pour le I131 a décroitre - mais le I131 entre les cerveaux des enfants da...

à écrit le 06/07/2022 à 13:57
Signaler
Vert, l'inutile, dépassée et criminogène énergie atomique ? Quelle fabuleuse arnaque menée de main de maître par des politiciens français et européens corrompus par le lobby atomiste ! Que la populace qui croit encore au mirage de la dangereuse énerg...

à écrit le 06/07/2022 à 13:47
Signaler
Et que les non-écolos mangent des aliments ayant poussé là où l'on déverse les résidus polluants des mines ou dans des décharges, du bétail pâturant autour de Tchernobyl et du saumon d'élevage au mercure ... Attention à ne pas tomber dans les excès, ...

à écrit le 06/07/2022 à 13:18
Signaler
Adopter ! C'est magnifique comment tous ses politiques peuvent tordre à loisirs les faits et les lois de la nature, de la chimie ou des mathématiques afin de nous faire entrer dans leur universalisme enchanté. La presse de s'en faire courroie de tran...

à écrit le 06/07/2022 à 9:41
Signaler
Il serait plus judicieux que ces hautes autorités définissent une politique fiable de l'énergie par disons des plans glissants à l'horizon de 2035 date de suppression des moteurs thermiques.. Si ils ne savent pas et bien qu'ils se taisent..

le 06/07/2022 à 16:14
Signaler
Oh la la. Vous voulez des plans glissants sur un terrain glissant. C'est casse pipe assuré.

à écrit le 06/07/2022 à 9:31
Signaler
Je ne suis pas complotiste mais des fois je me demande si des organisations " écolos" ne sont pas des sous -marins Américains pour nous empêcher de réaliser du nucléaire en France et de ce fait nous affaiblir encore un peu plus (Aukus etc).

à écrit le 06/07/2022 à 9:29
Signaler
Je ne suis pas complotiste mais des fois je me demande si des organisations " écolos" ne sont pas des sous -marins Américains pour nous empêcher de réaliser du nucléaire en France et de ce fait nous affaiblir encore un peu plus (Aukus etc).

le 06/07/2022 à 16:17
Signaler
Ce serait intéressant que la loi oblige les ONG à publier le nom de leurs donateurs au dessus d'un certain seuil de don. Ce serait plus transparent.

à écrit le 06/07/2022 à 9:29
Signaler
On se demande pour quels lobbys courent les prétendus écolos? Il est toujours possible de dire le gaz et le nucléaire on en veut pas. Mais que propose-t-il ? Rien, aucun projet quantifié , le vide intergalactique. In fine c'est EUX les vrais respon...

à écrit le 06/07/2022 à 9:11
Signaler
Drôle d'idée de fonctionner en tout ou rien "Vert" ou "pas vert". Ca ne veut rien dire. Toute énergie est plus ou moins polluante, à des degrés divers. Et puis la seule énergie verte, c'est celle qu'on ne consomme pas

le 06/07/2022 à 11:09
Signaler
Faire ce genre de distinction entre vert et pas vert n’a pas beaucoup de sens quand on sait que les panneaux solaires sont produits massivement en Chine puis exportés sur toute la planète avec un bilan carbone très médiocre…..

le 06/07/2022 à 16:23
Signaler
Suivons votre logique jusqu'au bout. "la seule énergie verte, c'est celle qu'on ne consomme pas" Je ne consomme pas de gazoil, donc le gazoil est une énergie verte. C.Q.F.D.

à écrit le 06/07/2022 à 8:05
Signaler
Bien pratiques les verts pour certains lobbys, voilà pourquoi ils ont leur place, tout comme les socialistes qui permettaient aux oligarques les plus douteux, et ya une sérieuse concurrence en la matière, d'accéder au pouvoir. Les souris votent pour ...

le 06/07/2022 à 8:48
Signaler
il faut que les ecolos se retrouvent sans voitures et motos sans electricite sans aduction d'eau sans puits et que leur impots soit doublé car ceux qui empeche de vivre se retrouve devant leur vision au quotidien.

le 06/07/2022 à 16:25
Signaler
La meilleure implantation pour les éoliennes, c'est devant la maison des écologistes, car ils font beaucoup de vent.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.