Fitch dégrade la note de la Catalogne

 |   |  452  mots
L'Etat espagnol a dû créer un fonds spécial pour soutenir ses régions pendant la crise.
L'Etat espagnol a dû créer un fonds spécial pour soutenir ses régions pendant la crise. (Crédits : REUTERS/Albert Gea)
L'agence de notation financière a fait passer la note de la région espagnole de BBB à BB, en l'assortissant d'une perspective négative. Elle craint que la mise en route d'un processus d'indépendance aggrave le difficulté de la Catalogne à se financer.

L'adoption par le parlement catalan d'une résolution séparatiste n'a pas plu à Fitch. L'agence de notation financière a abaissé jeudi 12 novembre de deux crans la note de la dette long terme de la Catalogne, la faisant passer en catégorie spéculative, à "BB".

Cette région du nord-est de l'Espagne était auparavant notée "BBB". Cette décision est assortie d'une perspective négative, ce qui signifie que Fitch pourrait encore abaisser la note à moyen terme.

Des risques de "tensions accrues"

L'agence justifie cette décision par les "tensions" croissantes que pourrait entraîner la situation de crise entre le gouvernement de Madrid, qui couvre cependant encore ses besoins en liquidités, et l'exécutif catalan. L'agence de notation financière explique dans un communiqué:

"Quelles que soient les mesures prises par le gouvernement central, il y a des risques qu'elles débouchent sur des tensions accrues entre les deux gouvernements et des troubles sociaux dans la région".

La troisième région la plus endettée d'Espagne

La dette de la Catalogne est l'un de ses points faibles, représentant environ un tiers de son produit intérieur brut (PIB). En charge de budgets importants comme ceux de la santé, l'éducation et les services sociaux, certaines régions espagnoles ont en effet multiplié les investissements dans les années 2000, avant de se retrouver prises au piège de l'éclatement de la bulle immobilière en 2008.

Ayant perdu la confiance des investisseurs, elles ne sont donc plus capables de se financer directement sur les marchés et l'Etat espagnol a dû créer un fonds spécial pour les soutenir pendant la crise. La Catalogne, région la plus riche d'Espagne en 2014, mais la troisième plus endettée, bénéficie de ce fonds, appelé FLA.

Un processus d'indépendance "ne perturbera pas l'activité économique".

Fitch précise avoir pris sa décision à la suite de l'adoption par le Parlement, lundi, d'une résolution parlementaire déclarant "solennellement" l'ouverture d'un processus ayant pour but de mener la région à l'indépendance en 2017 au plus tard. Le Parlement, dominé par une majorité indépendantiste depuis les élections du 27 septembre, déclare qu'il ne se soumettra plus aux décisions des institutions espagnoles et de la cour constitutionnelle.

Fitch s'interroge sur la possibilité de la région de se financer à l'avenir via le FLA. Elle estime en revanche que la mise en route d'un processus d'indépendance "ne perturbera pas l'activité économique".

L'agence de notation Standard and Poor's avait déjà abaissé la note de la Catalogne à "BB" début octobre. La troisième grande agence de notation financière, Moody's, lui attribue la note "Ba2".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2015 à 7:14 :
Les espagnols comme gegemalaga ne veulent pas voir la réalité en face.
Ils n'ont que le mépris et les insultes comme armes et comme réponse.
Le dialogue est impossible.
Il n'y aura aucun retour en arrière.La situation sera peut être tendue pendant 10 ans encore,mais les catalans en sortiront vainqueurs.
a écrit le 14/11/2015 à 9:16 :
ohé , du bateau : ou est il passé , mr Godin ?
ah tient , au fait : le groupe Suez...déménage de Catalogne ....
a écrit le 13/11/2015 à 22:17 :
C'est la note de l'Espagne qui devrait être dégradée.Ce pays n'a rien à faire dans l'Europe.Ou Sont passé les milliards d'euros d'aide depuis 1986? Le chômage est toujours à 25% ,l'Andalousie ,la Galice et l'Extremadure toujours aussi pauvres....
Le PP est un parti ultra nationaliste qui veut supprimer tout ce qui n'est pas castillan.
Les catalans et les basques seront partis avant10 ans.Franco se retournera dans sa tombe.
Réponse de le 14/11/2015 à 9:18 :
ah ah ah ...
quand vous fumez , essayez autre chose que ...la moquette !
a écrit le 13/11/2015 à 14:29 :
En effet la Catalogne c est l es pagne l es pagne c'est la Catalogne indivisible pour effe? Viva franco
a écrit le 13/11/2015 à 11:37 :
Ca, dès que l'on ne suit pas ce qui est décidé aux us, la sanction tombe. "logique"...
a écrit le 13/11/2015 à 8:44 :
Voilà la réalité de la catalogne. Bien loin de ce qu'on raconte aux habitants.
Réponse de le 13/11/2015 à 9:04 :
mais y a t'il des politiques honnêtes? Le vrai problème de nos sociétés est la légitimité des politiques et donc, au final, nos démocraties sont-elles réellement des démocraties? Ces gens au pouvoir se considèrent bien souvent comme des rois qui n'ont pas de comptes à rendre!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :