Vente imminente de la maison de haute couture Versace ? (on parle de 2 milliards de dollars)

 |   |  337  mots
Donatella Versace, dirigeante de la maison de haute couture Versace, lors de la cérémonie des Hommes de l'année du magazine GQ (GQ Men of the Year Awards) à la galerie Tate Modern à Londres, le 5 septembre 2018.
Donatella Versace, dirigeante de la maison de haute couture Versace, lors de la cérémonie des Hommes de l'année du magazine GQ ("GQ Men of the Year Awards") à la galerie Tate Modern à Londres, le 5 septembre 2018. (Crédits : Reuters)
L'annonce que la charismatique Donatella Versace serait en négociation pour céder sa maison, l'une des dernières marques italiennes indépendantes, agite le monde du luxe et de la haute couture. Qui serait le repreneur ? Les rumeurs évoquent plutôt des américains tels le groupe de mode Michael Kors ou encore le joaillier Tiffany & Co.

La vente de la maison de mode italienne Versace pourrait être annoncée dans "les heures qui viennent", rapporte lundi le Corriere della Sera, citant des sources anonymes. Mais le quotidien italien, citant d'autres sources, évoque également demain mardi comme jour de cette annonce officielle car c'est le jour où Donatella Versace, directrice artistique et vice-présidente du groupe milanais fondé par feu son frère Gianni, a convoqué une réunion du personnel. La maison Versace n'a pas souhaité commenter ces informations.

Pas de français parmi les repreneurs supposés

Le journal précise que la griffe pourrait être valorisée deux milliards de dollars (soit 1,7 milliard d'euros). Parmi les repreneurs cités par la rumeur, aucun français, note le quotidien italien, qui rappelle que beaucoup de marques italiennes sont passées aux mains d'industriels hexagonaux.

Les acheteurs évoqués par les sources du Corriere sont plutôt installés outre-Atlantique : parmi les acquéreurs potentiels, croit savoir Il Corriere, il y aurait le groupe de mode américain Michael Kors ou encore le joaillier Tiffany & Co. Il est vrai que ce dernier a à sa tête deux Italiens : Alessandro Bogliolo (CEO, ex-Diesel et Bulgari) et Francesco Trapani (ex-Pdg de Bulgari et toujours conseiller joaillerie de Bernard Arnault chez LVMH) arrivé au conseil d'administration après la démission du Pdg de l'entreprise américaine, le Français Frédéric Cumenal, le 5 février dernier 2017 à la suite de résultats décevants. Mais personne chez Michael Kors ou chez Tiffany n'a pu être joint dans l'immédiat.

Introduction en Bourse reportée sine die

Versace avait envisagé une introduction en Bourse, après l'entrée à son capital à hauteur de 20% du fonds américain Blackstone en 2014, pour financer son développement à l'étranger.

Plus tôt cette année, le directeur général Jonathan Akeroyd a toutefois déclaré à Reuters qu'il n'y avait pas urgence en la matière. La famille Versace détient le solde de la société.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/09/2018 à 16:35 :
Encore une photo pouvant se passer de commentaire. Disons surtout qu'à un moment faut arrêter hein... vraiment.
Réponse de le 24/09/2018 à 21:34 :
Oui...vraiment.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :