Renault recrute Luc Julia, un expert reconnu de l'intelligence artificielle et co-créateur de Siri

Le groupe automobile vient d'annoncer le recrutement de Luc Julia en qualité de "directeur scientifique". Après des passages chez Apple et Samsung, cet expert toulousain mondialement reconnu de l'intelligence artificielle (IA) aura pour mission de mettre en oeuvre la stratégie du constructeur français sur la mobilité de demain.

4 mn

Après HP, Apple et Samsung, Luc Julia intègre les rangs du groupe Renault.
Après HP, Apple et Samsung, Luc Julia intègre les rangs du groupe Renault. (Crédits : Renault)

La Tribune l'avait rencontré en 2019, à l'occasion de la sortie de son livre "L'intelligence artificielle n'existe pas" (First Éditions). Dans son ouvrage, loin d'être passé inaperçu à l'époque, Luc Julia a souhaité éteindre les discours alarmistes et anxiogènes de l'époque autour d'une potentielle machine qui prendrait le pouvoir sur l'homme.

Lire aussi : Luc Julia : "L'IA, ce n'est pas des robots qui vont nous remplacer"

"Comme tout outil, l'IA comporte des dangers et on peut se servir des outils d'une mauvaise façon. De même, comme pour tout outil, c'est nous, les humains, qui l'utilisons, et donc qui décidons comment l'utiliser", avait notamment déclaré à La Tribune Luc Julia, préférant ainsi le terme d'"intelligence augmentée" plutôt qu'artificielle.

Né à Toulouse, cet ingénieur et informaticien de 55 ans est totalement légitime pour apporter son opinion dans le débat. Dans sa carrière, qui s'est principalement déroulée à San Francisco jusqu'à aujourd'hui, l'homme a participé notamment à la création de Nuance Communications, aujourd'hui leader mondial de la reconnaissance vocale. Luc Julia a ensuite enchaîné les postes prestigieux dans la Silicon Valley. En 2010, il est devenu directeur technique chez Hewlett-Packard, avant de rejoindre Apple en 2011 pour diriger les équipes de développement de Siri (application informatique de commande vocale). Il est d'ailleurs aujourd'hui comme son co-créateur. Puis l'inventeur a intégré en 2012 les rangs Samsung en tant que vice-président Innovation. Mais surprise, Renault a annoncé dans un communiqué, jeudi 22 avril, le recrutement de l'ingénieur français comme "directeur scientifique" du groupe.

Lire aussi : Pourquoi les techies de San Francisco migrent vers Austin

Après une dizaine d'années chez Samsung

Selon des informations de l'hebdomadaire Challenges, Luc Julia n'a pas apprécié la volonté de Samsung de vouloir centraliser ses forces de recherche et développement à Séoul. Grâce à un accord à l'amiable, le Français a pu quitter le groupe sud-coréen dans de bonnes circonstances avant de s'engager avec le constructeur automobile français.

"Son parcours exceptionnel (...) sera clé pour accélérer le déploiement de notre stratégie et devenir une entreprise tech qui intègre des véhicules", s'est ainsi félicité Luca de Meo, le PDG du groupe Renault qui vient de présenter des résultats trimestriels mitigés pour la marque au losange. "Ensemble, en nous appuyant sur mon expertise en matière d'interface homme-machine et d'objets connectés, nous développerons de nouvelles expériences uniques pour nos clients à bord et hors de leurs véhicules", a notamment réagi la nouvelle recrue.

Lire aussi : Renault: les ventes baissent, mais c'est le plan de Luca de Meo

Concrètement, Luc Julia devra appliquer la feuille de route de son nouvel employeur (le premier en France sur son CV) portant sur "l'innovation" et les "technologies clés", pour mettre en oeuvre la mobilité de demain.

 ce titre, il assurera le rôle d'expert dans des domaines aussi divers que l'intelligence artificielle, les interfaces homme-machine, la connectivité et les logiciels. Il supervisera la recherche et développement sur ces technologies et innovations en vue de leur intégration dans le plan produits et services du groupe", précise Renault dans son communiqué.

Futur homme fort de Renault ?

Dans cette mission aussi bien large que majeure, Luc Julia va semble-t-il devenir un maillon essentiel du constructeur automobile français en raison de la stratégie impulsée par Luca de Meo. Selon ce dernier, la clé du succès sera la capacité de Renault à se positionner sur les services connectés.

Lire aussi : La méthode de Luca de Meo pour enterrer le Renault de Carlos Ghosn

Luca de Meo a ainsi annoncé récemment le lancement d'un écosystème d'applications dédiées à l'automobile appelé "Software République", en partenariat avec notamment Atos, Dassault Systèmes, STMicroelectronics et Thales. Au sein de ce cluster, chaque acteur va apporter son expertise dans l'intelligence artificielle, le big data, la cybersécurité, la connectivité et la mobilité afin de concevoir de nouveaux produits et services. "Il assurera aussi l'interface avec les acteurs et partenaires clefs du secteur, notamment dans le cadre de la Software République", précise d'ailleurs l'entreprise. Plusieurs éléments qui laissent penser que le recrutement de Luc Julia est un marqueur fort de la nouvelle stratégie de Renault et de son dirigeant.

Lire aussi : Luc Julia, l'inventeur de Siri, veut augmenter l'intelligence artificielle

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 27/04/2021 à 9:21
Signaler
Quel CLIENT a demandé de l'IA dans son véhicule ? Ne s'agit-il pas d'une compétition stérile entre bureaux d'études ?

à écrit le 26/04/2021 à 17:45
Signaler
sa citation est exacte sauf qu'on ne peut pas expliquer ca a des illetres qui n'ont aucun niveau l'ai n'a rien d'intelligent, elle calcule massivement ( certes, selon des ' regles' qu'on lui a donnees - nombre de couches, tailles, profondeur du ten...

à écrit le 26/04/2021 à 13:11
Signaler
Mais que va-t-il faire dans cette galère ?

à écrit le 26/04/2021 à 11:01
Signaler
Il n'y a apparemment plus beaucoup d'intelligence non artificielle chez Renault pour aller chercher une intelligence artificielle.

à écrit le 26/04/2021 à 8:34
Signaler
Siri, le truc qui utilise ce que l'on dit pour nous vendre plus, une sacrée référence en effet.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.