Bruxelles veut légiférer pour la récupération des vapeurs d'essence des stations-service

Pour améliorer la qualité de l'air, la Commission annonce aujourd'hui, jeudi 4 décembre, qu'elle propose un projet législatif visant à limiter les émissions de vapeurs nocives des stations-service. Elle veut notamment équiper les pompes à essence d'un système de récupération des vapeurs d'essence.

1 mn

La Commission a proposé aujourd'hui, jeudi 4 décembre, un projet législatif. L'objectif de ce projet est de garantir le captage et le recyclage des vapeurs d'essence nocives qui se dégagent lors de l'approvisionnement des voitures dans les stations-service.

Le communiqué précise qu'elle veut permettre la récupération de 85% au moins de ces vapeurs d'essence par un équipement adapté aux pompes à essence de toutes les stations-service d'Europe.

Elle rappelle que les vapeurs d'essence contiennent du benzène, substance cancérogène, et contribuent à la formation d'ozone au sol, qui est un des polluants atmosphériques les plus nocifs pour la santé humaine et l'environnement .

Stavros Dimas, membre de la Commission chargé de l'environnement, a déclaré à ce sujet : «cette proposition améliorera la santé des citoyens européens. Elle contribuera à relever les niveaux de qualité de l'air en limitant les émissions de deux polluants nocifs: l'ozone troposphérique et le benzène.»

Informations complémentaires ICI


 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ces idées ont l'air géniales et s'inspirent des généreuses interventions des écologistes pour assainir notre univers. MAIS il semble aussi que la plupart des efforts consentis par les citoyens en ce sens sont récupérés par des groupes financiers. Je ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Je propose, ils sont assez nombreux et autant les utiliser tant que nous les payons, d'embusquer un fonctionnaire européen à l'arrière train des bovins et ovins afin de récupérer le méthane. Cela sera très profitable pour limiter les gaz à effet de s...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.