Vladimir Poutine propose de fusionner Gazprom avec l'ukrainien Naftogaz

 |   |  213  mots
Le Premier ministre russe a créé la surprise ce vendredi en proposant une fusion entre le géant russe Gazprom et la compagnie ukrainienne Naftogaz.

Vladimir Poutine a proposé ce vendredi une fusion entre la compagnie d'énergie russe Gazprom et l'ukrainienne Naftogaz. Un haut responsable russe du secteur nucléaire avait évoqué plus tôt l'éventualité d'une coopération des deux pays sur ce dossier via la création d'une coentreprise.

"Nous avons parlé d'intégration dans la sphère nucléaire. Nous sommes prêts à faire de même dans le gaz. Je propose de fusionner Gazprom et Naftogaz", a déclaré le Premier ministre russe. Ces propos ont semblé surprendre de nombreux participants à la réunion à laquelle Vladimir Poutine participait. Un porte-parole du gouvernement ukrainien a jugé ces propos "impromptus".

Quant à Gazprom, un de ses porte-parole s'est dit intéressé par la proposition de Poutine, indiquant que le géant gazier était prêt "à travailler dessus". "Evidemment, il y a là des effets de synergie, nous verrons comment nous les réaliserons", a-t-il déclaré sur une chaîne de radio moscovite.

Le directeur général de Gazprom, Alexeï Miller, a dit que son groupe était prêt à envisager un échange d'actifs avec Naftogaz dans plusieurs segments industriels, de l'exploration à la vente.

Vladimir Poutine a annoncé en outre que la banque russe VTB pourrait consentir un prêt de 500 millions de dollars à l'Ukraine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2010 à 14:24 :
Voici le retour tant attendu de la Bête. L'occident a échoué dans sa politique envers l'Ukraine car le peuple ukrainien a vite compris l'Occident la veut juste pour contrecarrer la Russie sans tenir compte de son bien-être. Alors c'est le nouveau TSAR (Poutine), l'homme le plus puissant de la planète qui s'en charge. Bientôt, tout le territoire Ex-urss sera reconquis et c'est la nouvelle guerre froide qui sonne avec les USA en déclin. Bonne chance Poutine
a écrit le 03/05/2010 à 7:11 :
Poutine en se mettant (un peu) à l'écart du pouvoir ,reconstruit petit à petit L'URSS et personne n'y peut rien.
a écrit le 03/05/2010 à 4:42 :
Il est clair que la Russie veut récupérer l'Ukraine. Elle a su profiter de l'instabilité politique du pays et de sa relative faiblesse économique du pays. L'élection d'un nouveau président à la dévotion de Moscou, le récents accord sur la présence militaire (à long terme) en Crimée combiné avec un prix du gaz réduit (sur une période beaucoup plus courte) met l'Ukraine dans une triple situation de dépendance vis-à-vis de son puissant voisin. Cette nouvelle offre de fusion de Poutine vise à renforcer la vassalisation de l'Ukraine.

J'ai le sentiment que dans le partage du pouvoir, le professeur et juriste Medvediev au profil aimable joue les relations publiques avec l'Occident pendant que Poutine, l'homme du KGB s'occupe plutôt de récupérer le terrain perdu: Géorgie, maintenant de l'Ukraine et plus tard les Pays Baltes
a écrit le 01/05/2010 à 13:42 :
L'occident USA en tête a essayé de capter l'Ukraine sous son influance mais les récents changements du régime en faveur des russes ont prouvé que cette tentative a échouée. Maintenant la Russie cherche a changer aussi les intérêts économiques ukrainiens en fusionnant avec son plus influante entreprise petrochimique. Bien joué pour les russes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :