La revente par Gazprom d'anciens actifs de Ioukos ne semble "pas claire"

 |   |  156  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Sans en expliquer les raisons, le géant russe Gazprom envisage de revendre à sa coentreprise Iamal Développement, sa participation dans SeverEnergia, société qui détient les droits sur d'importants actifs gaziers de l'ex-géant pétrolier Ioukos.

Iamal développement, coentreprise créée en juin 2010 par le producteur de gaz russe indépendant Novatek et Gazprom Neft, filiale de Gazprom, va, selon le quotidien russe Vedomosti, racheter les 51% de SeverEnergia, entreprise qui détient les droits sur d'importants actifs gaziers de l'ex-géant pétolier Ioukos. Les négociations ont été confirmées par des responsables de Novatek et Gazprom Neft sans pour autant divulguer le montant de la transaction.

Après la mise en liquidation judiciaire de Ioukos en 2006, menée dit-on par le Kremlin pour stopper les ambitions politiques affichées par son patron Mikhaïl Khodorkovski. Ce dernier a été condamné en 2005 à huit ans de prison pour escroquerie à grande échelle et fraude fiscale.

L'an dernier, Gazprom a racheté d'importants actifs de Ioukos aux groupes italiens Eni et Enel pour 1,6 milliard de dollars. Aux yeux du journal russe, les raisons qui conduisent aujourd'hui Gazprom à céder cette participation semblent "peu claires".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :