Le gouvernement pourrait imposer une baisse du carburant

 |   |  202  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Après la consultation d'un premier rapport de la DGCCRF sur le prix de l'essence, la ministre de l'Économie Christine Largarde demande des explications aux pétroliers pour comprendre pourquoi ils n'ont pas baissé les prix à la pompe.

Le gouvernement pourrait exiger une baisse du prix de l'essence  à la pompe aux pétroliers s'ils ne justifient pas les baisses insuffisantes de prix constatées jusqu'ici par l'administration. La ministre a déclaré sur Europe 1 dimanche avoir demandé "il y a quinze jours"  à la direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) "d'inspecter ce qui se passe" concernant le prix de l'essence.

Selon le premier rapport de la DGCCRF remis à la ministre,  le prix du carburant n'aurait pas assez baissé. Dimanche, Christine Lagarde a déclaré "pour que les Français puissent l'examiner" qu'elle allait mettre en ligne ce rapport remis sur la répercussion de la baisse des cours du pétrole sur les prix à la pompe

Ce rapport,  constate  "en gros la chose suivante: "le prix du gasoil (...) a un peu baissé, mais peut-être pas baissé tout à fait assez, et le prix du sans plomb n'a presque pas baissé" selon la ministre.

Elle a également déclaré attendre "des explications supplémentaires". Elle a ajouté "nous serons extrêmement fermes sur ce sujet". A la question, "pourrait-il y avoir des sanctions", la ministre a répondu par l'affirmative.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2011 à 9:24 :
Vraiment très fort ce gouvernement pour constater ce que tout le monde a remarqué depuis des années et maintenant il veut nous faire croire qu' il va agir ,je n'y crois pas une seconde et je ne dois pas être le seul!!
a écrit le 31/05/2011 à 5:36 :
cela va marcher, car ils viennent d ' augmenter préventivement !!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :