Avec la flambée des cours, Aramco, le géant saoudien du pétrole, gagne près d'un milliard de dollars tous les deux jours

La compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures Saudi Aramco a vu son bénéfice net atteindre 39,5 milliards de dollars au premier trimestre 2022, en augmentation de 82% par rapport à l'année précédente. Une hausse due à la flambée des cours du pétrole, qui a déjà propulsé le géant pétrolier au rang de première capitalisation boursière mondiale, détrônant ainsi Apple.

5 mn

Le géant pétrolier, fleuron du royaume et source essentielle des revenus de l'Arabie Saoudite, a également annoncé augmenter son capital en émettant 20 milliards d'actions distribuées gratuitement aux actionnaires.
Le géant pétrolier, fleuron du royaume et source essentielle des revenus de l'Arabie Saoudite, a également annoncé augmenter son capital en émettant 20 milliards d'actions distribuées gratuitement aux actionnaires. (Crédits : Ahmed Jadallah)

Les chiffres donnent le tournis. 439 millions de dollars par jour, quasiment un milliard d'euros tous les deux jours ! Tel est le (gigantesque) bénéfice net au premier trimestre enregistré par le géant pétrolier Saudi Aramco. Soit un total de 39,5 milliards de dollars engrangés entre janvier et fin mars 2022, en hausse de 82% par rapport à la même période en 2021 (21,7 milliards de dollars). C'est un record depuis l'introduction en Bourse du plus grand exportateur de pétrole au monde en 2019.

Lire aussi 5 mnPétrole: la chute de la production russe commence à peser sur le marché mondial

Ce bond impressionnant s'explique « principalement grâce à la hausse des prix du pétrole brut et des volumes vendus, et à l'amélioration des marges en aval (raffinage et distribution, NDLR) », indique la compagnie nationale saoudienne d'hydrocarbures dans un communiqué publié dimanche 15 mai.

Le géant pétrolier a également annoncé augmenter son capital en émettant 20 milliards d'actions distribuées gratuitement aux actionnaires, selon le ratio d'une action offerte pour dix détenues. Un dividende de 18,8 milliards de dollars sera versé au deuxième trimestre, a-t-il aussi précisé. « Dans un contexte de volatilité accrue sur les marchés mondiaux, nous restons déterminés à répondre à la demande mondiale d'une énergie fiable, abordable et de plus en plus durable », a déclaré Amin Nasser, président-directeur général d'Aramco.

Saudi Aramco est néanmoins confrontée à des problèmes de sécurité liés à la guerre menée par la coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite contre les rebelles Houthis du Yémen, qui ont ciblé à plusieurs reprises le royaume. En mars, une attaque des Houthis contre des installations d'Aramco a provoqué une baisse « temporaire » de la production. Une situation qui s'était déjà produite en 2019.

Lire aussi 4 mnEn Arabie saoudite, attaques en série contre des usines : le géant du pétrole Aramco pris pour cible

Plus grosse capitalisation boursière, devant Apple

Les résultats de Saudi Aramco sont publiés moins d'une semaine après que l'entreprise ait détrôné Apple au rang de première capitalisation boursière mondiale. Sa capitalisation a en effet atteint 2.430 milliards de dollars mercredi 11 mai selon les chiffres de Bloomberg, contre 2.371 milliards pour le fabricant d'iPhones.

L'action Aramco, introduite à la Bourse de Ryad fin 2019, avait clos à 45,50 riyal saoudien, en baisse de 0,98% sur la séance mais en hausse de 27% depuis le début de l'année avec la montée des cours du brut qui a favorisé les entreprises énergétiques.

Lire aussi 6 mnValorisation boursière: le pétrolier Aramco reprend à Apple sa couronne

La remontée de Saudi Aramco en tête des plus grosses entreprises valorisées en Bourse s'est aussi faite à la faveur du plongeon des valeurs technologiques qui a récemment affecté Apple et tous les grands noms du numérique. L'indice Nasdaq a ainsi perdu plus de 25% depuis le début de l'année dans le sillage d'un changement de politique monétaire de la Banque centrale américaine (Fed) face à l'inflation et de la guerre en Ukraine.

Le géant pétrolier avait déjà eu une capitalisation boursière plus élevée que celle d'Apple, entre son introduction en Bourse fin 2019 et juillet 2020.

Lire aussi 5 mnPétrole: la chute de la production russe commence à peser sur le marché mondial

7,6% de croissance attendu en Arabie Saoudite

En mars, Armaco avait annoncé une hausse de 124% de son bénéfice net en 2021 par rapport à l'année précédente, à 110 milliards de dollars, dépassant les niveaux pré-pandémie. À titre de comparaison, TotalEnergies a dégagé un bénéfice de 16 milliards de dollars l'an dernier.

Grâce à ces bons résultats de ce fleuron du royaume, source essentielle de ses revenus, l'Arabie saoudite a fait état de son taux de croissance le plus important depuis dix ans, le secteur pétrolier en plein essor ayant alimenté une hausse de 9,6% au premier trimestre par rapport à la même période en 2021.

Le Produit intérieur brut (PIB) de l'Arabie saoudite devrait croître de 7,6% en 2022, a estimé le Fonds monétaire international (FMI) en avril. Le royaume cherche à la fois à ouvrir et à diversifier son économie dépendante du pétrole, particulièrement depuis la désignation de Mohammed ben Salmane comme prince héritier en 2017.

Lire aussi 4 mnEmbargo sur le pétrole russe : les Etats-Unis se heurtent aux exigences de l'Arabie Saoudite

(Avec AFP)

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 17/05/2022 à 1:55
Signaler
Les rois fénéants célèbrent l'inflation de leurs importations alimentaires...

à écrit le 16/05/2022 à 17:14
Signaler
Le pétrole...une energie fiable...abordable et de plus en plus durable.? J'ai des doutes, mais je n'ai jamais doute de la malédiction du pétrole, des énergies et ressources fossiles en général, point de départ de tous les conflits majeurs.

à écrit le 16/05/2022 à 16:57
Signaler
Comment une augmentation de capital peut -elle se faire par une distribution d’actions gratuites?

à écrit le 16/05/2022 à 12:16
Signaler
Le néolibéralisme c'est "aux coupables les mains pleines".

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.