Veolia fait un pas vers Engie pour "discuter" du prix de Suez

 |  | 205 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : Reuters)
Le groupe Veolia a affirmé que son projet de rapprochement "préservera 100% des emplois".

Veolia est prêt à "discuter" avec Engie de l'ensemble du projet de rachat de ses parts dans Suez, y compris leur prix, a indiqué mardi la directrice générale adjointe du leader des services à l'environnement, Estelle Brachlianoff.

"Les discussions sont possibles sur l'ensemble du projet. Le prix en est une des composantes", a-t-elle dit à l'AFP, alors qu'Engie a demandé à Veolia d'améliorer son offre de rachat de ses 29,9% de parts dans Suez.

Pour tenter de convaincre Suez, qui a lui-même lancé sa contre-offensive auprès de ses actionnaires, le groupe Veolia a affirmé que son projet de rapprochement "préservera 100% des emplois", son rival, opposé à une fusion, ayant précédemment indiqué qu'elle menacerait 10.000 emplois dans le monde, dont 4 à 5.000 en France.

"Bertrand Camus (le directeur général de Suez, ndlr) et son équipe ont vendu 13.000 salariés de leur groupe sur les 90.000 en un mois. Notre projet préservera 100% des emplois qu'il reste. Chaque salarié conservera 100% de ses avantages sociaux. Nous l'avons dit, nous le garantissons, nous réaffirmons être prêts à l'écrire", a déclaré Veolia dans une réaction transmise à l'AFP.

Lire aussi : Suez accélère son "plan 2030" et compte "doubler la valeur" pour les actionnaires dès 2022

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2020 à 20:13 :
He bien voilà !! Tout a un prix, suffit de le trouver !! C'était bien la peine de crier au loup, d'en appeler à Macron, tout ça tout ça...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :