François Pinault quitte le conseil de Mittal qu'il avait aidé à acheter Arcelor

 |   |  465  mots
Copyright Reuters
C'est François Pinault qui en pleine bataille pour le rachat contesté d'Arcelor par Mittal - le ministre de l'Economie d'alors, Thierry Breton, parlait de faire comprendre la "grammaire des affaires" en Europe à Lakshmi Mittal - était venu apporter à l'homme d'affaires britannique d'origine indienne la caution de l'establishment français.

C'est la fin d'une époque chez ArcelorMittal qui tenait ce mardi son assemblée générale extraordinaire des actionnaires. François Pinault va quitter son conseil d'administration alors qu'il est âgé de 74 ans. C'est lui qui en pleine bataille pour le rachat contesté d'Areclor par Mittal - le ministre de l'Economie d'alors, Thierry Breton, parlait de faire comprendre la "grammaire des affaires" en Europe à Lakshmi Mittal - était venu apporter à l'homme d'affaires britannique d'origine indienne la caution de l'establishment français.

Lakshmi Mittal commente d'ailleurs ainsi ce départ : « François Pinault est un homme d'affaires exceptionnel, qui a apporté une grande contribution au Conseil d'administration. J'ai été très honoré qu'il accepte de rejoindre notre Conseil d'administration en 2006. Son soutien, lors de l'offre sur Arcelor et par la suite, a été inestimable. Au nom de l'ensemble du Conseil d'administration, je tiens à le remercier pour son dévouement et pour son formidable travail. »

François Pinault lui a répondu : « J'ai toujours eu foi en la vision de durabilité et de globalisation de l'industrie sidérurgique de M. Mittal. Cela a été un privilège de siéger au Conseil d'administration de cette Société au cours d'une période où elle s'est imposée comme le leader mondial de la sidérurgie. Je souhaite à la Société tout le succès possible pour l'avenir et je suis convaincu qu'elle va continuer à devenir de plus en plus forte. » Il avait rejoint le Conseil d'administration de Mittal Steel Company en juin 2006 et est devenu administrateur indépendant d'ArcelorMittal aux débuts de la Société, en novembre 2007.


Les actionnaires ont également approuvé la nomination de Mme Suzanne Nimocks, âgée de 51 ans, au Conseil d'administration. Mme Nimocks a précédemment été directrice (associée
principale) chez McKinsey & Company, cabinet mondial d'experts-conseils en gestion, de juin 1999 à mars 2010, et elle a également travaillé depuis 1989 à d'autres titres pour ce cabinet, où elle a notamment dirigé les secteurs du pétrole mondial, de l'électricité et du gaz naturel, de l'organisation et de la gestion des risques. Elle a présidé jusqu'au 31 décembre 2010 le comité environnemental du Partenariat de l'Agglomération de Houston, le principal défenseur des milieux d'affaires de Houston. Mme Nimocks est titulaire d'une licence en économie (Tufts University) et d'une maîtrise en administration des affaires (Harvard Graduate School of Business). Elle est actuellement membre du Conseil d'administration des sociétés cotées Encana
Corporation et Rowan Companies Inc, ainsi que de la société privée Valerus. Encana est une grande société de gaz naturel et Rowan Companies fournit des services de forage aux industries
pétrolière et gazière, tandis que Valerus propose des services dans le secteur de la production du pétrole et du gaz. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2011 à 10:04 :
JE NE FERAIS PLUS AUCUNS COMMENTAIRES SUR VOTRE BLOG, VOUS CENSURER TOUT, VOUS APPARTENEZ A DES MILLIARDAIRES, ET VOUS AVEZ TOUS DES MENOTTES, LA DEMOCRATIE FASCISTE EST EN ROUTE...
Réponse de le 27/01/2011 à 10:31 :
??? Les seuls commentaires qui ne sont pas oubliés sont ceux relevant de la loi sur la diffamation, l'injure, le racisme, l'antisémitisme et le sexisme.
Depuis quand la Tribune appartient-elle à un milliardaire ?( LVMH l'a revendue en 2008).
a écrit le 27/01/2011 à 8:54 :
ha oui un français PINAULT ami de CHIRAC qui aide à démanteler la sidérurgie française avec en toile de fond les promesses de SARKOZI. L'accumulation des richesses pour quelques individus sur la planète, et des millions de chômeurs en Europe. Lakshmi Mittal après tous ces rachats d?usines à travers le monde, détient un monopole sur l?acier et fait flamber les prix. Mais c?est vrais le peuple est stupide, payons la facture des dettes des USA et de L?Angleterre, et faisons flinguer nos militaires Français en Afghanistan pour spolier leur richesse minière, vive le machiavélisme, merci SARKOZI notre cher GAULLISTE?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :