Le transport aérien continue à ralentir

 |   |  213  mots
L'indicateur exclusif latribune.fr - ID Aero montre qu'en août, le trafic aérien mondial a encore baissé. La déprime est forte en Amérique du Nord. L'Asie plonge.

L'indicateur exclusif latribune.fr - ID Aero montre qu'en août, le trafic aérien mondial a continué à piquer du nez. Il affiche un recul mensuel de 0,2% en passagers kilomètres transportés (RPK revenue passenger kilometer), l'unité de mesure du secteur.

En cumul depuis le début de l'année, le trafic mondial en RPK n'affiche plus qu'une progression de 3,3%, un chiffre médiocre car il se situe nettement sous la barre des 4%.

Si l'Europe résiste tant bien que mal (4,9% sur huit mois, 3,8% en août), l'Amérique du nord va de plus en plus mal avec une chute mensuelle de 2% et une hausse de 0,5% depuis janvier. On connait les chiffres américains de septembre qui sont encore plus mauvais : -5,9% et -0,1% sur huit mois.

La plus mauvaise nouvelle vient d'Asie. On aurait pu penser que la croissance de la Chine et de l'Inde permettrait à la zone de bien résister au ralentissement économique global et à la crise financière. Il n'en est rien. Le trafic aérien asiatique a plongé de 3,4% en août et n'a crû que de 2,7% depuis le début de l'année. Il est vrai que le Japon où le trafic aérien domestique est très important est au bord de la récession.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ca c'est une bonne information intéressante, car cela va réduire l'empreinte environementale du traffic aérien....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
N'importe quoi, Bouboule...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :