Biodiversité : malgré les promesses, la déforestation avance

 |  | 1454 mots
Lecture 8 min.
L'ONG pointe du doigt un responsable principal: l'agriculture et l'expansion de ses surfaces.
L'ONG pointe du doigt un responsable principal: l'agriculture et l'expansion de ses surfaces. (Crédits : DR)
Organisé lundi par l'Elysée, le One Planet Summit, consacré à la biodiversité, a réservé une place importante à la lutte contre la déforestation. Mercredi, un rapport du WWF précise l'étendue de l'alarmante progression du fléau.

Lundi, Emmanuel Macron y a consacré une grande partie de l'événement organisé par l'Elysée. L'objectif, relancer après les retards causés par la pandémie de Covid-19, la diplomatie environnementale. La déforestation occupait une place importante de la 4e édition du One Planet Summit, sommet regroupant une trentaine de personnalités internationales autour de la lutte pour la préservation de la biodiversité.

Sujet particulièrement d'actualité, alors que la crise sanitaire souligne les effets de la destruction d'habitats sauvages sur la multiplication des zoonoses (ces maladies transmises des animaux aux hommes), le lien entre déforestation, préservation des espèces et santé humaine constituait notamment l'un des quatre thèmes des discussions. Mais la nécessité de mieux protéger les forêts a été évoquée aussi tout au long des échanges sur les trois autres sujets officiels: la protection des écosystèmes terrestres et marins, la promotion de l'agro-écologie, et la mobilisation des financements.

Deux jours plus tard, une toute dernière étude du Fonds mondial pour la nature (World Wide Fund, WWF) vient repréciser l'étendue des dégâts. Les hectares de forêts perdus entre 2004 et 2017 atteignent 43 millions, soit l'équivalent de 80% de la superficie de la France métropolitaine, alerte l'ONG, qui pointe du doigt un responsable principal : l'agriculture et l'expansion de ses surfaces.

La forêt amazonienne  défrichée pour cultiver du soja

Le WWF identifie notamment 24 "fronts" qui, pendant cette dernière quinzaine d'années, ont été particulièrement frappés par la déforestation mondiale. Ils sont situés dans les zones tropicales et subtropicales, et concentrent 52% de la déforestation à ces latitudes. Neuf se trouvent en Amérique latine, huit...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2021 à 11:39 :
Une telle constance de la nature humaine est plutôt rassurante, non ? Dans un monde imprévisible et fluctuant pour le commun des mortels (pas pour les elites), ça fait du bien.
Prochaine marchandise à exploiter jusqu'à l'épuisement : l'homme. Les chinois ont déjà commencé.
a écrit le 13/01/2021 à 11:26 :
La Terre et ses habitants sont voués à finir comme l'île de Pâques. La seule possibilité de viabilité à long terme est une réduction significative de la population terrienne. Ça arrivera inéluctablement, la guerre étant le moyen le plus radical. La pandémie aussi, mais à petit feu.
a écrit le 13/01/2021 à 11:11 :
De toute façon , l'homme étant ce qu'il est, la planète est foutue . Les gesticulations actuelles ne changeront rien. Le fric sert de cerveau , les intérêts particuliers sont plus importants que l'intérêt général.
a écrit le 13/01/2021 à 10:08 :
Ceux qui ont promis, participent a l'hécatombe par ignorance ou crasse lâcheté... ils détruisent d'un coté pour faire semblant de construire ailleurs!
a écrit le 13/01/2021 à 9:14 :
bref pour sauver les arbres en plus des ours blancs, va y avoir des impots ecolos en france
la surface de forets a double en france en 200 ans, mais pour un impot bien a gauche qui sauvera le budget, faut bien un peu de culpabilisation facon goebbels
Réponse de le 13/01/2021 à 11:19 :
@churchill
Un impôt bien à gauche...façon Goebbels !
Ne faudrait il pas raison garder ?
Réponse de le 13/01/2021 à 11:48 :
"la surface de forets a double en france en 200 ans"

Après avoir diminué d'un facteur 10 en 500 ans...

La France est une énorme surface agricole à la couleur ocre vue de l'espace, qui réfléchit les rayons solaires et ainsi réchauffe les couches basses de l'air formant des bulles de chaleur que l'on nomme en été désormais canicules !
Les forets à contrario absorbent les rayons solaires pour et séquestre du CO2 par la même occasion... quelles dommages !

Dommage Héliane (De hélios, le solaire et liane tentant de l'atteindre pour le coté végétal)!
a écrit le 13/01/2021 à 8:31 :
Le problème en France c'est que 80% des forêts sont privées et par chez moi je vois encore régulièrement les paysans couper leurs forêts, ce qui en soit n'est pas grave mais par contre arracher les souches pour en faire des terres cultivables alors que là c'est un véritable écocide.

Le néolibéralisme la fameuse "TINA" n'est qu'un nihilisme tant qu'il nous guidera, enfin nous sera imposé plus précisemment, notre planète mourra.
Réponse de le 13/01/2021 à 15:06 :
Ce sont leurs terres, ils en font ce qu'ils veulent.
Et la surface occupée par les forêts augmente d'année en année, nous n'avons jamais eu autant de forêts qu'en ce moment !
Réponse de le 13/01/2021 à 15:20 :
Pourquoi couper des arbres? Pour manger, pour se chauffer!!!! Et cela depuis des siècles. L'utilisation du charbon dès le 18 ème siècle a sauvé une partie de la forêt en particulier au pays de Galles. mais aujourd'hui, le charbon, énergie fossile est condamné. Alors, on en revient à couper du bois. De plus, la population augmente et elle a faim et survit ce qui n'était pas le cas dans les siècles précédents. Il faudra des décennies aux économies émergentes pour se défaire de cette aliénation au bois. L'éolien et le solaire devront être développés afin de faciliter l'accès des populations les plus reculées à l'électricité.
Réponse de le 14/01/2021 à 8:46 :
"Ce sont leurs terres, ils en font ce qu'ils veulent."

C'est ce que disent également les pédophiles "Ce sont nos enfants on en fait ce qu'on veut !"

Signalé

"Pourquoi couper des arbres? Pour manger, pour se chauffer!!!!"

Heu sans déconner tu pourrais au moins lire mes commentaires hein... -_-

Signalé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :