Le photovoltaïque victime d'un accident de croissance

Les chiffres publiés par le Syndicat des énergies renouvelables montrent un infléchissement notable de la croissance du secteur à compter du début 2010.

2 mn

Les chiffres de la filière photovoltaïque qu'a présentés, ce jeudi à Paris, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) ont un mérite. Ils corroborent ce que toutes les entreprises du secteur ressentent depuis le début de l'année. Dès janvier 2010, les demandes de raccordement ont marqué un net ralentissement, conséquence notamment des premières annonces gouvernementales de baisse des tarifs de rachats de l'électricité verte par EDF. Le président du SER, André Antolini, n'ignore pas le phénomène. « On constate une forme d'attentisme, tant chez les particuliers que dans le secteur agricole », admet-il, tout en fustigeant le fait qu'en France « contrairement aux autres pays, il soit impossible de connaître les chiffres en temps réel. » Les données du SER remontent en effet à la fin du mois de juin.

Radiation des files d'attente

Plus concrètement, les nouvelles règles imposées aux installateurs de panneaux solaires, conjuguées à la baisse des tarifs de rachat, ont entraîné, selon les calculs du SER, la radiation des files d'attente en demande de raccordement de 85 installations. Soit la perte d'une puissance totale de 470 MW. Parallèlement et en toute logique, la courbe des entrées dans cette file d'attente s'infléchit elle aussi dès l'année 2009 et accentue sa pente à partir de janvier de cette année.

La tendance au retrait se poursuivra-t-elle d'ici à décembre, voire pour les années futures ? « Difficile de tirer des conclusions aussi précises des derniers chiffres », pondère un responsable du SER. En revanche, avant cette rupture constatée dans la progression des demandes d'installations, nul ne conteste que la filière connaissait une croissance très vive.

Reprenant les données publiées par ERDF, le syndicat des énergies renouvelable, dont la branche photovoltaïque fédère quelque 250 entreprises du secteur et notamment les plus importantes d'entre elles, indique que la puissance photovoltaïque installée et raccordée au réseau (métropole et outre-mer) fin juin 2010, atteignait 511 Mégawatts, dont 422 MW en métropole et 89 MW en outre-mer et en Corse. Des chiffres à comparer à ceux de l'année précédente, qui affichaient une puissance installée de 271 MW en métropole et 78 MW dans les DOM-TOM et en Corse.

2 mn