Des logements bas carbone agréables à vivre

 |   |  190  mots
DR
DR (Crédits : dr)
L'architecte Bruno Rollet relève le défi avec l'immeuble Le Candide à Vitry.

L'équation pouvait sembler insoluble : concevoir des logements à la fois économes en énergie, bon marché et agréables à vivre. L'architecte Bruno Rollet a relevé le défi. Son immeuble de logements Le Candide, à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), a remporté, en septembre 2010, le concours Bas Carbone 2010 organisé par EDF et va être mis en chantier en février par l'Office public de l'habitat de Vitry. « Ces logements ne consomment pas plus de 50 kWh/m2/an et ne coûtent pas plus de 1.840 euros/m2 (surface habitable), raconte Bruno Rollet. Nous avons mis en place une pompe à chaleur qui utilise toute l'énergie des eaux grises issues des machines à laver et des douches ainsi qu'un système de ventilation naturelle assistée par air pulsé. L'éclairage des parties communes est assuré par la lumière naturelle. »

Jardins sur le toit

Le Candide, dont la construction débutera en février, utilise la « vraie » brique et le bois et privilégie les formes courbes, douces, pour faire pendant à la dureté du « quartier difficile » de Vitry-sur-Seine où il prend place. Il compte aussi des jardins sur le toit, un vrai luxe dans le logement social.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :