Des fonds pour la technologie d'efficacité énergétique d'Enertime

 |   |  605  mots
Copyright Reuters
Fondée en 2008 par un ancien dirigeant d'Areva Bioénergie et un associé, Enertime entre dans une étape importante de son développement avec l'arrivée de nouveaux investisseurs.

La PME francilienne finance la démonstration de sa technologie dite de Cycle Organique de Rankine (Organic Rankine Cycle - ORC) visant à valoriser l'énergie de sources de chaleur encore mal exploitées (chaleur industrielle résiduelle, biomasse, solaire thermique). Le fonds Amundi Private Equity apporte 1 million d'euros à côté de 500.000 euros injectés par le fonds lyonnais Siparex. Enertime cède en échange environ 40% de son capital.

Faire des ORC un moteur de croissance
Les 60% restants sont entre les mains des fondateurs, Gilles David, ex-DG d'Areva Bioénergie, et Fabien Michel, et des salariés d'Enertime, essentiellement des ingénieurs. Composée d'une dizaine de personnes, Enertime développe des activités de conseil et d'ingénierie sur le marché des énergies renouvelables : biomasse, biogaz et solaire photovoltaïque notamment. En tant que bureau d'études, Enertime présente également une activité de développement de projets clé en main pour compte de tiers. Mais l'entreprise va surtout accélérer dans les prochains mois sur le développement de sa technologie ORC, dont elle veut faire un axe majeur de sa croissance, en France et à l'international.
Sa technologie ORC est déployée dans des modules de la taille d'un conteneur et vise à valoriser en énergie - électrique et/ou thermique - des ressources peu exploitées aujourd?hui, comme la chaleur résiduelle dans l?industrie, le solaire thermique à concentration ou à remplacer les cycles vapeur sur les petites centrales biomasses. Les centrales sont de petite taille, de l'ordre de quelques MW. Pour commencer, Enertime va accélérer le déploiement de démonstrateurs : des modules pilotes de 1 MW étudiés dans deux applications différentes.

Un investissement de 3,5M sur deux projets pilotes
Le premier projet vise la récupération de chaleur d'un haut fourneau d'une fonderie. L'électricité produite sera consommée sur place et doit permettre à l'usine d'économiser 30% sur sa facture énergétique. Le deuxième projet, développé plus tard, sera associé à une centrale solaire thermodynamique adaptée aux réseaux isolés, en partenariat avec des acteurs comme Exosun et le CNRS.
L'investissement total de ces démonstrateurs pour Enertime est évalué autour de 4 millions d'euros. "À côté de l'apport en fonds propres, nous espérons recevoir un soutien des pouvoirs publics, soit dans le cadre de deux appels à manifestations d'intérêt de l'Ademe, soit en avances remboursables," indique Gilles David, le président. Parallèlement à ces pilotes, elle compte finaliser ses premiers contrats d'ici à 2012 et effectuer les premières livraisons de modules en 2013.

Un fournisseur de solutions industrielles multi-filières
La technologie ORC est similaire à celle utilisée dans les cycles à vapeur classiques de type cycle de Rankine, mais le remplacement de l?eau dans le cycle par un fluide adapté à la technologie (des huiles, par exemple) permet de récupérer des sources de chaleur à basse température et de réaliser des centrales modulaires beaucoup plus faciles à mettre en ?uvre. Comme pour un cycle vapeur, le fluide est chauffé par transfert thermique et détendu dans une turbine pour produire de l?électricité. Le système fonctionne en boucle fermée dans un cycle thermodynamique.
Après avoir réalisé moins d'un million d'euros de chiffre d'affaires en 2010, son activité autour des technologies ORC doit lui permettre d'atteindre 12 millions d'euros à l'horizon 2014. "Mais il n'est pas question d'abandonner nos activités historiques, au contraire. Nos développements dans les ORC sont très complémentaires des métiers de conseil et d'ingénierie. Nous voulons être un fournisseur de solutions industrielles multi-filières dans les différentes énergies renouvelables", souligne Gilles David.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :