BMW X7 : le SUV de la démesure

 |   |  563  mots
(Crédits : BMW)
Le très grand SUV de BMW est surtout destiné au marché américain. Excessif dans ses dimensions comme dans ses équipements, ce modèle a, lors son démarrage en Europe, suscité la dérision à cause de sa calandre hypertrophiée.

Bad buzz pour le X7 de BMW ? Le lancement du nouveau (très) grand SUV de la marque premium allemande a concentré une salve de moqueries sur la taille du fameux "haricot", la calandre divisée en deux parties, emblématique de la marque. Il est vrai que sur ce modèle, le haricot prend de nouvelles dimensions, environ 25% de plus par rapport aux modèles traditionnels. En réalité, elle n'est que le reflet des dimensions excessives, pour nous Européens, de ce véhicule. Car le X7 a surtout été pensé pour le marché américain. Et pour cause, il mesure 5,15 mètres... Soit beaucoup plus qu'un Volvo XC90 qui, avec ses 4,79 mètres, nous paraissait déjà gigantesque.

BMW X7

Un design décevant

Mais le voilà, ce X7, assis sur ses roues de 21 pouces, qui surplombe le bitume et écrase de sa silhouette l'ensemble des autres véhicules qui s'approcheraient trop naïvement de son ombre. Et pourtant, le X7 n'a rien de révolutionnaire. Il reprend les codes de la marque premium et, contrairement à un X3 qui se pare de lignes à la fois plus arrondies et plus acérées à la fois, les lignes du X7 confinent presque à l'ennui, là où sa calandre semblait pourtant annoncer un design plus tranché, plus agressif. Un mal pour un bien, tant le risque de tomber dans le bling bling reste une épée de Damoclès sur chaque nouveauté BMW.

Mais, tout de même... Le coffre arrière aurait sûrement mérité un petit effort supplémentaire de design pour éviter cette chute de carrosserie rectangulaire et d'une verticalité assommante.

BMW X7

Bien sûr, une fois à l'intérieur de cet immense SUV, on n'est pas déçu par l'habitabilité. Le design de la planche de bord commence à être bien connu chez BMW. Elle reste néanmoins bien dessinée, avec beaucoup de clarté et d'espace. Les matières utilisées sont premium, le toucher est agréable. L'isolation acoustique, le confort de l'assise... L'ambiance intérieure est feutrée. Les places arrières sont généreuses, et le coffre, conséquent (750 litres).

Bémol néanmoins sur le système de connectivité. Encore une fois, la marque allemande a voulu en faire trop, et le système nous a paru laborieux, complexe, et l'ergonomie très peu intuitive pour naviguer entre les menus. Dommage.

BMW X7

Un moteur très puissant

Sur la conduite, le X7 bénéficie de toute l'expertise moteur de BMW. Son excellente maniabilité fait oublier l'envergure de l'engin. La puissance de sa motorisation occulte son poids. L'excellent confort des suspensions est l'argument ultime de ce véhicule qui ne veut faire aucun compromis. Evidemment, à ce niveau de premium dans une telle configuration, le tarif franchit les six chiffres. Le X7 que nous avons essayé (essence XDrive 40i, 340 chevaux) est à 100.750 euros dans sa version exclusive. Pour moins de 1.300 euros, vous passez à la version M Sport.

Le X7 a donc surtout été pensé pour le marché américain. Nous les croyons sur parole. Cet immense SUV reste néanmoins un excellent exercice de style sur ce que la marque allemande est capable de créer dans des dimensions maximales. Pourtant, à l'heure de la transition énergétique et de la sobriété environnementale, le X7 peut apparaître comme anachronique. D'ailleurs, en France, il vous coûtera un malus de 10.500 euros.

BMW X7

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/07/2019 à 8:56 :
Mais quelle ligne affreuse. Que c est moche une vraie bagnole dinosauresque presque une mauvaise farce.... et oh monsieur le journaliste qui vend la soupe bmw.... tu aurais pu nous dire dès la première ligne combien de l/100 et de co2. 100000 euros pour ça. Les acheteurs devraient prendre de la prison ferme....!!!!
a écrit le 01/07/2019 à 16:16 :
En voilà un beau véhicule qui va contribuer au sauvetage de la planète! Mais que ne ferait-on pas pour l'ego des chefs de cordée!
a écrit le 01/07/2019 à 14:16 :
TAM TAM TAM TAM TA TAM TAM TA TAM, TAM TAM TAM TAM TA TAM, TAM TA TAM...

L'empire contre attaque !
a écrit le 01/07/2019 à 11:33 :
Nabil,
Combien BMW paie t'il chaque fois que le mot " premium" est associé à BMW ?
a écrit le 30/06/2019 à 18:06 :
tout ça ne va pas dans le bon sens mais la démesure les constructeurs allemends connaissent ! car même s'il existe une clientèle ( chinoise et américaines en premier ) on ne voit pas bien l'intérêt de ces tanks (ou tombereaux comme on veut ! ) sinon pour étaler sa richesse !
a écrit le 30/06/2019 à 14:22 :
Parfait pour emmener mes 8 gosses en vacances, et en fait 2/3 en plus à l'arrière !
Réponse de le 01/07/2019 à 4:01 :
Tout a fait, et durant les longs parcours, vous pourrez leur parler d'ecologie. Ils sont les premiers concernes par la qualite de l'air qu'on s'evertue a polluer.
a écrit le 30/06/2019 à 8:45 :
C'est une bagnole pour les cerealiers, ça permet de tracter la moissebat quand elle est en panne. Ah ces pauvres paysans.
a écrit le 30/06/2019 à 1:56 :
Que de haine dans les commentaires ! Jalousie jalousie ! Maintenant on invoque la planète et autres c.neries!
Réponse de le 02/07/2019 à 23:25 :
@chl
Franchement vous trouvez ça beau ?
Qui a encore l'égo (et les sous) pour s'offrir un tel anachronisme ?
Réponse de le 10/07/2019 à 5:08 :
@Valbel89.
très simple ! Si on n'aime pas on n' achète pas. Quant à la beauté, des goûts et des couleurs ... Par contre je trouve insupportables ceux qui s'érigent parangons du bon goût et qui veulent l'imposer aux autres. Cela s'appelle du totalitarisme.
Si certains veulent satisfaire leur ego ainsi, c'est leur choix (et leurs sous). Je vous rappelle que Lénine, Staline et consorts roulaient dans ce genre de voiture, et ce n'était pas avec leurs sous...
a écrit le 29/06/2019 à 18:37 :
On dirait un tank allemand des années 40.
a écrit le 29/06/2019 à 16:45 :
Encore un dinosaure que des journalistes essayent au lieu de s’occuper de parler des voitures électriques et notamment dès tesla model 3. Qui peut penser qu’un article pareil est du journalisme ?
Réponse de le 29/06/2019 à 20:26 :
Entièrement d'accord avec vous. On marche sur la tête. J'aimerai connaître le profil des gens qui achètent encore ce type de véhicule.
a écrit le 29/06/2019 à 15:55 :
En d’autres temps nombre d’entre nous auraient été en extase devant un tel véhicule et celui ci a sans doute été pensé avant, mais comme tout va très vite je pense que « Béhéme » va donner une très mauvaise image de lui et je trouve ça plutôt salutaire ; malheureusement on risque de trouver encore quelques « cakes «  cet été pour parader et polluer avec un tel engin.
a écrit le 29/06/2019 à 12:44 :
A quoi çà sert ?
a écrit le 29/06/2019 à 11:37 :
Une tourelle, un canon de 88 et vous avez un magnifique blindé.
NoSStalgie quand tu nous tient !
Tout a fait adapté au marché américain, pour tout écraser, consommer, polluer, la philosophie profonde de Trump et ses supporters.
a écrit le 29/06/2019 à 9:37 :
Elles sont où les magnifiques Jaguar, Triumph, Daimler d’antan, terminé. Désormais c'est l'époque du style " caisse à savon ", grosses, hautes, coûteuses, sans âmes, plein de plastocs . Je suggère à nos hautes autorités de leur coller une vignette sur leurs gros moteurs corrigé par l’esthétisme du bidule..
Réponse de le 29/06/2019 à 11:47 :
Totalement d accord avec votre analyse . Il faudrait taxer au poids , a la puissance et a la triche sur la conso annoncée( voir les condamnations des constructeurs allemands) ces pollueurs .

Avons nous besoin de deux tonnes pour se déplacer?
Réponse de le 29/06/2019 à 18:41 :
Pour ecolo 91 et les autres écolos :
Les TESLA que vous bénissez car électriques pèsent plus de deux tonnes . Genés un peu ou beaucoup ???
Réponse de le 01/07/2019 à 16:25 :
Cher Léon : Je place vos grosses Tesla dans la même catégorie avec un prix particulier pour l'aberration, car dans l'état actuel de nos connaissances relatives à la réserve d'énergie électrique disponible il me semble que les brillants ingénieurs devraient réduire drastiquement Masse et Vitesse pour donner à leurs clients une autonomie convenable et pas seulement en descente. Bon, ca fait bien aussi une très belle voiture devant son garage..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :