Les entrepreneurs individuels dissimulent le tiers de leur activité

 |   |  312  mots
Les entrepreneurs individuels dissimulent le tiers de leur activité / DéCHIFFRAGES - Source Insee
Les entrepreneurs individuels dissimulent le tiers de leur activité / DéCHIFFRAGES - Source Insee (Crédits : DR)
Les entrepreneurs individuels – artisans, commerçants, professions libérales, agriculteurs – dissimulent une partie de leur activité. C’est entendu. Mais comment évaluer l’ampleur de cette dissimulation ? Le doigt mouillé est la plus fréquente des méthodes et la louche le plus répandu des instruments de mesure. Par Jean-François Couvrat, @Dechiffrages

L'Insee, qui dispose d'outils plus sophistiqués sinon plus précis, fournit une évaluation à la décimale près : la correction que les comptables nationaux appliquent à la valeur ajoutée déclarée par les entrepreneurs individuels. Cette part dissimulée, l'Insee (1) l'a évaluée en 2008 à 47,1 milliards d'euros, et ce n'est pas rien !

47,1 milliards d'euros d'activité dissimulée, c'est plus de la moitié de la valeur ajoutée déclarée par les entrepreneurs individuels (91 milliards) et donc plus du tiers de leur activité réelle ; c'est plus de deux fois l'activité dissimulée des sociétés non financières (20,8 milliards) ; c'est enfin 2,4% du PIB…

Une question qui mérite d'être soulevée

Et tout cela est produit par des gens qui, pour la plupart, soumettent leur comptabilité à des centres de gestion agréés, et qui, à ce titre, bénéficient d'allégements fiscaux jadis réservés aux salariés, au motif que les revenus de ces derniers sont, eux, déclarés par des tiers. Cette question mérite d'être soulevée, si l'on envisage de substituer la TVA à des cotisations sociales.

Les comptables nationaux ne corrigent d'ailleurs pas que les tricheries des entrepreneurs individuels et des entreprises non-financières. A ces corrections dites « de champs » s'ajoutent des corrections conceptuelles et des corrections dites « arbitrage équilibrage »… Les comptables nationaux relèvent ainsi le PIB apparent de quelque 99,5 milliards d'euros pour produire le PIB officiel - ce qui en représente tout de même plus de 5%.

C'est pourquoi, lorsqu'on entend des commentateurs se perdre en conjectures à propos d'un PIB trimestriel en hausse ou en baisse de 0,1%, il faut s'empresser d'en rire. Sans dissimulation.

@Dechiffrages

______

(1) Note méthodologique - Système français de comptabilité nationale - Mise à jour base 2005 - Le compte des sociétés non-financières et des entrepreneurs individuels (SNFEI) - Insee, mars 2013, p.21

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2013 à 9:07 :
J'avais des cours de compta fin des années 6O, d'après le volume des achats suivant
le commerce le fisc savait à peu de chose prés le chiffre d'affaire. Bien sûr si un garagiste
achète des pièces de récup il peu tricher dans les deux sens avec le client et le fisc, peu
être avec internet ce serait plus facile, mais pas sûr du tout. Et puis combien de salariés
eux aussi bossent le dimanche au black, si fiscus était moins gourmand les gens seraient
moins en train à tricher. J'ai fait réaliser mes travaux par artisan tVA 5,5 % au lien de 19,60. Je sais calculer j'ai été t gagnant que si 'avais réaliser moi même ces travaux
Par contre le tout à l'égout je l'ai fait moi même peu de fournitures
a écrit le 18/12/2013 à 18:32 :
Justement, je recherche un artisan ou un AE pour quelques menus travaux. Paiement en liquide.
a écrit le 17/12/2013 à 16:33 :
Qu'il y a des fraudeurs c'est sur ,mais de la à affirmer que tous fraudent ça reste à prouver.Certains peuvent très bien frauder à 80% et d'autres à 0%.
Réponse de le 18/12/2013 à 5:23 :
C'est le cas.
a écrit le 17/12/2013 à 16:26 :
A qui la faute, si l'individu a tel comportement, ou tel autre, si ce n'est que pour répondre à une action! Quand il commence a ne plus se sentir concerné, il agit pour et dans son propre intérêt!
a écrit le 17/12/2013 à 16:23 :
Depuis quand a t on le droit de dire que tous les entrepreneurs sont des fraudeurs c'est de la diffamation et j'espère qu'un syndicat patronal ira devant la justice pour faire condamner celui qui les prononcent comme les associations y vont quand quelq'un se permet de dire que les gens du voyages sont des voleurs
a écrit le 17/12/2013 à 15:17 :
N importe quoi Quelle article de merde, financée par notre argent et réellement de ceux qui travaillent !!! Avec charges, immo en hausse, assurance .... il y a bien longtemps que les entreprises déclarent ce qu elles gagnent !!!! C est insupportable de lire des conneries pareilles. Avec la lutte contre la fraude qui n est qu une hausse déguisée de l impôt, dans les années a venir ne vous étonnez pas de ne plus trouver du tout de gens qui choisissent l entreprise sinon que par défaut !!! Non tout le monde ne peut être fonctionnaire ou pseudo journaliste !!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :