L'État doit-il abandonner les "canards boiteux" ?

 |   |  113  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, l'État doit-il abandonner les "canards boiteux" ?

« Grâce à la mobilisation de l'État et à l'engagement de tous, le site d'Alstom de Belfort est sauvé ! », a écrit ce mardi midi le Premier ministre Manuel Valls sur son compte Twitter. Le gouvernement a en effet annoncé de nouvelles commandes de TGV et de locomotives diesel pour maintenir l'activité de l'usine Alstom de Belfort, où 40 millions d'euros doivent être investis d'ici à 2020. Mais alors qu'Alstom fait l'objet de toutes les attentions depuis l'annonce de la fermeture de son site historique de Belfort, l'État pourra-t-il à l'avenir s'engager de la sorte pour chacune de ses entreprises ?

Pour en parler, l'économiste Benjamin Coriat, l'essayiste et économiste Nicolas Bouzou, et la journaliste à L'Opinion Fanny Guinochet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :