Pour l'économie de la France, il faut plus de Bernard Arnault

 |   |  513  mots
(Crédits : Reuters)
OPINION. L'accession de Bernard Arnault (LVMH) au troisième rang du classement mondial des plus importantes fortunes a donné lieu à une polémique en France. C'est un mauvais procès fait au milliardaire au regard des richesses et des emplois créés par le groupe de luxe pour l'économie du pays. Par Nicolas Lecaussin, directeur de l’IREF.

Il y a quelques jours, l'agence Bloomberg a placé le PDG de LVMH au troisième rang des hommes les plus riches au monde, avec 100,4 milliards de dollars de patrimoine. Ailleurs, ce genre de nouvelle ferait cocorico dans les médias et constituerait un titre de gloire pour tout un peuple. En France, on a réagi avec indolence, voire avec mépris. Comme si l'on avait affaire à quelqu'un qui s'est enrichi par des moyens douteux. Non, Arnault n'a pas braqué des banques. C'est un entrepreneur qui a réussi. LVMH est un symbole, une gloire de notre pays partout dans le monde et participe de sa richesse (rappelons que la France est le leader mondial de l'industrie du luxe avec... LVMH en tête !)

Troisième plus gros employeur français

Troisième plus grand employeur français en 2018 (145.247 salariés, 13.500 emplois créés cette année-là), le groupe embauche à tour de bras (en moyenne, entre 2.500 et 3.000 par an), et réalise pourtant 90 % de ses ventes hors de France ! Il fédère 70 maisons d'exception (qui ne connaît pas Guerlain, Hennessy, Dom Pérignon, Louis Vuitton... ?), qui ont réalisé 46,8 milliards d'euros de ventes en 2018, avec un réseau mondial de plus de 4.590 magasins. 10% de son activité en France mais 50 % des impôts qu'il paye ! Cela en dit long sur la fiscalité de notre pays.

La fondation LVMH distribue des centaines de millions d'euros aux laboratoires de l'Institut Pasteur, aux associations pour les enfants pauvres et pour les actions culturelles. Le groupe a dépensé 53 milliards pour son personnel dans les 10 dernières années et s'est acquitté de 18 milliards d'impôt sur les sociétés. C'est l'argent qui est versé à l'Etat. Faut-il aussi rappeler que les 10 % des plus riches de nos concitoyens payent 70 % du total de l'impôt sur le revenu en France ? Il est donc faux de dire que ceux qui gagnent beaucoup ne payent pas d'impôts.

13 héritiers contre 37 « self-made self-starters »

Aujourd'hui, les deux tiers des riches sont des entrepreneurs qui créent des centaines de milliers d'emplois et des richesses dont le pays a besoin. Le jugement de certains à leur égard n'est pas à la hauteur et contribue hélas à les chasser vers d'autres cieux. Dans le classement Business Insider qui reprend l'Index Bloomberg des personnes les plus riches au monde, on ne trouve que 13 fortunes héritées. Les autres (37) sont celles de milliardaires « self-made self-starters » qui ont bâti leur propre fortune dans des secteurs variés comme les nouvelles technologies, la finance, la mode ou le sport. Bernard Arnault en fait partie.

Alors que la mode est au « patriotisme économique » et que nombreux sont les politiques qui bombent le torse en prononçant le nom de notre pays, quelle meilleure manière de défendre notre économie que d'encourager l'apparition d'autres Bernard Arnault en baissant la fiscalité et en supprimant nombre de réglementations qui étouffent les entreprises ? Pour enrichir un pays, on n'a encore rien trouvé de mieux que les créateurs de richesses. Qu'on nous donne d'autres Bernard Arnault et consorts !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/07/2019 à 12:09 :
Bernard Arnault est fils d'un chef d'entreprise. Une PME du bâtiment du nord. Mais quand il est arrivé au sein de l'entreprise il a eu d'excellents résultats et fait décupler l'activité de l'entreprise familiale ce qui lui ensuite permis les rachats qui ont suivi.

On peut critiquer l'homme (à condition de le connaître ce qui n'est pas mon cas).

On peut critiquer certaines postures publiques, comme la course à l'échalote avec M. Pinault. (Là, j'en fais partie).

Mais économiquement son travail est une belle réussite.
Il a multiplié le patrimoine familial d'un facteur 1000 ou 10000. Même ratio qu'un selfmade man passant de 10.000€ de patrimoine à 10 ou 100 millions.
Ça me paraît dur de le qualifier uniquement d'héritier.
Quant à la réussite de son groupe. C'est un facteur énorme de rayonnement de la France et de son savoir-faire dans le monde.
Cela rapporte des milliards dans les caisses de l'État et crée de nombreux emplois (même si les chiffres donnés dans l'article sont faux : LVMH emploie environ 25-30.000 salariés en France et environ 145.000 dans le monde ce qui est très loin d'en faire le 3eme employeur de France).
a écrit le 01/07/2019 à 0:21 :
Arnault est un héritier, qui a eu du mal a payer ses impôts et a profité de soutiens politiques sans lesquels il n'aurait pas réussi.
a écrit le 29/06/2019 à 23:30 :
Si l'on se penche sur la biographie du monsieur on voit surtout un échec à reprendre et développer l'entreprise paternelle, deux mariages avec des héritières ultra-friquées.

Sa fortune lui est venue sur un coup en bourse qui lui a permis de mettre la main sur LVMH a petit prix. Arnault est un boursicoteur, pas un chef d'entreprise, pas un créateur. Il vit en parasite sur le dos des sociétés dont il a pris le contrôle avec le soutien de ses amis friqués, point barre.

Les fondations ne sont que des moyens de se donner bonne conscience et de profiter à plein des déductions fiscales.
a écrit le 29/06/2019 à 19:58 :
celui-ci ne plaira aux crétins de service soit ps ou lfi voire lrem (par populisme et oui macron chef du social, si, si dieu l'a dit) mais quelle richesse apporte ce genre de personnes les arnault, niels (son beau fils), pinault et pourtant les "financeurs" de macron, des milliards de rentrées fiscales, d'emplois, de devises, bref personnes indispensables et surtout antii jaloux càd ceux qui n'ont rien réussi, genre melenchon ou quattenens, parasite pistonné à EDF.
Réponse de le 09/07/2019 à 21:52 :
Sinon j'connais un autre crétin: celui qui a engrossé votre mère... bref il n'y a que le travail qui créé des richesses, ceux que vous défendez s'enrichissent sur le taf des autres, donc ce sont au mieux des assistés et au pire des voleurs. Si vous ne comprenez pas ça c'est que vous êtes encore plus crétin que votre père...
a écrit le 29/06/2019 à 18:08 :
Pitoyables.. Ils ne sont pas encore rassasiés de cette injustice sociale qui ne cesse d'enfler, de ces quelques aspirateurs qui n'en ont jamais assez et pour lesquels tous les autres se font tondre toujours plus, de ces "élites" qui n'ont que faire de l'écologie et du devenir de l'humanité
Ils ont certainement une photo de leur idole en lieu et place du petit jesus au dessus de leur lit
a écrit le 29/06/2019 à 16:24 :
LVMH est le top de cette bonne et vieille économie qui fait un pied de nez à toutes ces nouvelles économies du numérique et de l'intelligence artificielle .
Bravo à Mr Arnault qui continue de consolider ses activités dans des entreprises qui transcendent la créativité et le savoir faire d'artisans de métiers ancestraux .
a écrit le 29/06/2019 à 7:37 :
Vive les super- riches : Ca rend les frustres et blases dingues de jalousie et d'impuissance.
a écrit le 28/06/2019 à 20:41 :
Oui c'est vrai dans son cas à lui, parce qu'il semble vouloir continuer à faire travailler les gens. Mais avouons que l'écart se creuse dangereusement entrés les très riches et les très pauvres non ?
a écrit le 28/06/2019 à 17:52 :
c'est plutot le contraire qui est en train de se passer!
quitte a reduire les inegalites dans l'argent, autant faire ca bien en arretant de travailler et en laissant le soin a ceux qui pensaient juste prendre un cheque de sacrifier leur vie a creer des boulots pour les autres ( s'ils ne reduisent pas les inegalites dans le travail, ca va creer de lourds manque a gagner, une guerre civile et ca sera leur faute; c'est la que ca devient drole)
tous les gens ou presque dont les parents avaient une boite comprennent qu'il ne faut pas y aller; faut glandouiller gentillement, comme tout le monde; seules 1/6 des boites sont reprises en france, pas besoin d'un long discours ( et corollaire les seules boites qui se creent sont unipersonnelles, ce qui signifie que les socialistes ne reduisent pas les inegalites en creant des boites et en embauchant des gens comme ils devraient le faire)
ou sait ou ca mene...
a écrit le 28/06/2019 à 17:40 :
Tribune oligarchique totalement à contre courant de l'air du temps dans lequel nous constatons que les mégas riche nous coûtent beaucoup trop cher car subventionnés en masse par les finances publiques et que déjà à deux le pays serait en voie de sous développement.

Par contre vu mes analyses diffusées ici récemment et avec nombreux arguments et liens, même si on m'interdit ceux du monde diplomatique, au secours, je comprendrais bien qu'il faille faire allégeance à la finance vous imposant de faire de courbettes et ronds de chapeaux aux propriétaires de capitaux et d'outils de production même si comme des enfants gras et trop gâtés ils cassent et gaspillent tout.

Le problème majeur c'est que pour ma part seule la passion de l'analyse sans idéologie me motive, à la Nietzsche, c'est apre certes mais parce que comme il le dit les vérités ont bien plus difficiles à expliquer que les démis vérités de ce genre, car il faut réfléchir dessus et non se contenter d'écouter tandis que pour vous c'est une moult messe néolibérale, de celles qui ont mené l'europe dans cette impasse financière actuelle condamnée à regarder l'enfant prodigue américain s'élever sans arrêt tandis que elle s'enfonçant irrémédiablement dans le déclin.

Vous ne comprenez pas que même pour nos riches que nos caisses publiques les alimentent est anti-productif au possible réduisant l'esprit de compétition et donc d'épanouissement à zéro. Vous adorez fustiger les cas sociaux qui vivent "au crochet" de la société mais ceux-ci ont bien souvent une explication valable du fait de leur vécu, les riches aussi certainement d'ailleurs mais là c'est le silence total sur leur vécu certainement avec bien peu de sentiments autour d'eux, des comptables dès le plus jeune age pour donner le biberon, et en plus nous coutent énormément moins cher.

Vos messes, vos fayotages ne font qu'enfoncer tout le monde même ceux que vous croyez servir, voilà le dramatique bilan du néolibéralisme européen.
Réponse de le 28/06/2019 à 19:25 :
"Vous ne comprenez pas que même pour nos riches que nos caisses publiques les alimentent est anti-productif au possible" Ils ne sont pas là pour le reconnaitre mais pour vendre la soupe néolibérale de leurs employeurs, voyons ...
Les mêmes moules qui clamaient donner 200 millions pour Notre Dame et qui n' en ont pas versé 10 %!
Réponse de le 29/06/2019 à 11:58 :
"sa doit pas être gué tout les jour chez vous citoyen blasé "

Non mais c'est même pas un trollage ça c'est quoi !? -_-

SIgnalé quand même hein... :-)
a écrit le 28/06/2019 à 17:18 :
Arnault est un enfant plutôt gâté (fils d'entrepreneur) qui n'a fait que racheter des entreprises. avec l'aide l'Etat, il me semble.
création d'entreprise dynamique, taux de mortalité parmi les plus faibles de l'UE (Eurostat), intentions d'embauche au plus haut (Pole Emploi ; Apec), forte hausse de l'apprentissage, taux d'investissement des entreprises qui grimpe et qui est bien plus élevé que chez Allemagne/UK, hausse du nombre d'usines, Paris 1ère métropole mondiale pour l'investissement de R&D (KPMG), France loin devant UK/Allemagne pour l'investissement industriel et R&D (EY), France au top dans les classements Clarivate/Reuters sur l'innovation, niveau élevé de construction de logements, plus de 175 milliards d'Euros de dispositifs dérogatoires fiscaux/sociaux, etc... .
les entreprises ont l'air d'être étouffées ? :-)
le laxisme fiscal/social/réglementaire mène à la médiocrité, comme on peut le voir chez nos partenaires.

il faut mettre ces gens de IREF, IFRAP, Institut Molinari et autres technocrates au travail dans les usines.
Réponse de le 28/06/2019 à 17:56 :
Ouais, mais faut les carottes a mi tarif pour les lapins nécessiteux, c'est important ça aussi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :