Vous stressez  ? Faites la pyramide  !

 |   |  546  mots
Karine Aubry.
Karine Aubry. (Crédits : DR)
LE TRAVAIL DANS TOUS SES ÉTATS. Le coût du stress chronique pour l'organisme et les entreprises est connu. Alors, comment parvenir à mieux gérer cette pression ? Les récents travaux en neurosciences nous offrent une piste : voir le stress comme un signal instructif et en faire bon usage. Par Karine Aubry, coach de dirigeants et managers, auteure.

Mal du siècle ou signe d'organisations sous tension ? Aigu ou chronique, le stress touche toutes les strates de l'entreprise. 24% des salariés sont même en état d'hyperstress, selon l'Observatoire du stress au travail publié par le cabinet Stimulus en 2017. Sous pression ou survolté, l'homo corporatus se pense plus productif. Mais le coût du stress chronique pour l'organisme et les entreprises est connu. Alors, comment parvenir à mieux gérer cette pression ? Les récents travaux en neurosciences nous offrent une piste : voir le stress comme un signal instructif et en faire bon usage.

« L'intelligence du stress »

C'est ce que Jacques Fradin appelle l'« intelligence du stress » dans son livre du même nom (éditions Eyrolles, 2008). Le stress survient quand nous sentons que nous ne maîtrisons pas la situation mais persistons sans changer d'approche. Un exemple : un incident survient sur la chaîne de production, l'équipe peine à le résoudre, le directeur tient à ce que le siège n'ait pas connaissance des retards de production. Tenter de résoudre le problème seul et garder le contrôle de l'information sortante, ajoute une pression contre-productive.

Lorsque le directeur finit par en...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/10/2019 à 17:34 :
euh oui
pour vous destresser, pensez a votre retraite, c'est une pyramide de ponzi, restez relax
pour votre chomage, c'est une pyramide aussi, plus vous cotisez, plus vous ne serez pas dans le haut de la pyramide reservee aux intermittents du spectacles qui cotisent eux a minima ( ' la pyramide inversee')
la secu? pareil!
une pyramide! plus vous cotisez plus on vous explique que " l'assurance securite sociale" ( vu que c'est le nom a la base et que c'est cense assurer des gens qui cotisent) que vous financez, vous n'en n'avez pas besoin, a la difference des gens qui ne financent pas et en ont besoin ' car ils n'en n'ont pas les moyens eux'
oui, on vit dans un moinde de pyramides, effectivement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :