Assurances : les primes augmentent, les prestations baissent

 |   |  196  mots
Copyright Reuters
5 %, c'est la hausse annoncée du prix des complémentaires santé de Maaf et MMA en 2011. Pour les assurés, c'est la double peine.

La peine est double pour les Français. Non seulement, le montant des cotisations d'assurance augmente mais en plus la part non remboursée des dépenses de santé (le « reste à charge ») ne cesse de croître. La société de conseil Jalma montre en effet dans son « panorama 2011 » que la part de la santé (assurance + paiements directs) a crû de 50 % dans le budget des ménages entre 2001 et 2009. Un couple non cadre avec deux enfants consacrait l'an dernier 8 % de son revenu à sa santé dont 5,6 % à sa complémentaire santé (contre 3,4% en 2001). Et un couple retraité dépensait 11,6 % de son revenu pour sa santé en 2009 dont 7,6 % pour son assurance (contre 4,8 % en 2001).

La tendance se poursuit : la majoration des tarifs d'assurance santé est de 6,2 % en 2010 selon le dernier indice des prix d'Assurland. Elle ne faiblira pas en 2011. Maaf et MMA ont annoncé +5 %, et même la Mutuelle Générale de l'Education Nationale (MGEN) s'est résolue à la hausse, invoquant la nécessité de répercuter «la nouvelle taxe sur les contrats d'assurance solidaires et responsables (de 3,5 %, Ndlr) et les déremboursements de soins et de médicaments». Elle a annoncé vendredi une majoration de 3,7% pour l'an prochain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :