L'agro-alimentaire du Sud Ouest à la conquête de la Chine

 |   |  413  mots
Le piment d'Espelette fait partie des produits du Sud Ouest présents dans plus de 150 points de vente dans l'Empire du Milieu ©AAPrA
Le piment d'Espelette fait partie des produits du Sud Ouest présents dans plus de 150 points de vente dans l'Empire du Milieu ©AAPrA (Crédits : AAPrA)
Les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées viennent de signer un contrat de coopération avec le District de Dongxihu, à Wuhan en Chine. Objectif : installer dès 2013 des Maisons du Sud Ouest pour vendre vins et autres produits agro-alimentaires régionaux, avec l'ambition de capter un immense marché.

Il aura fallu plus d'un an de discussions et négociations entre les autorités chinoises et françaises pour voir éclore une zone de libre-échange de produits du Sud Ouest. Alors que le marché chinois est réputé être compliqué et très difficile d'accès, les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées sont en passe de réussir un joli coup en s'associant à la très puissante entreprise d'Etat, China Tobacco, qui cherche à diversifier ses activités. La première Maison du Sud-Ouest va être implantée en avril 2013 à Wuhan, ville de 11 millions d'habitants. « Le marché est énorme. Dans cette province de Hubei vivent 70 millions de Chinois. Il y a une forte attente de la population qui raffole de la gastronomie française et veut des produits avec une meilleure traçabilité », s'enthousiasme Jean-Pierre Raynaud, vice-président du conseil régional d'Aquitaine, en charge de l'agriculture.
Dans cette maison du Sud Ouest, les Chinois pourront acheter des produits agro-alimentaires du Sud-Ouest : vin, foie gras, jambon de Bayonne, armagnac, fromages, piment d'Espelette, etc. Pour éviter toute déconvenue au pays de la copie, tous ces produits seront protégés grâce à un système infalsifiable d'identification, le code à bulles. Afin d'assurer un bon acheminement et de répondre au plus vite à la demande, les marchandises seront stockées dans une zone sous douane.

15 Maisons du Sud-Ouest, 150 comptoirs ouverts d'ici 5 ans

Loin d'être simplement des points de vente, ces maisons de 450 à 600 m2 comprendront aussi des espaces de promotion des deux régions, destinés à donner envie de visiter le Sud-Ouest de l'Hexagone. Les produits seront commercialisés sous la bannière Sud Ouest France. Une bannière créée en début d'année par les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine qui comptent le plus grand nombre de produits avec des labels officiels de qualité, afin de fédérer leurs moyens et de renforcer leurs positionnements sur les marchés étrangers. La cible est large : tout aussi bien les cadres chinois que la classe moyenne, ainsi que les cafés, hôtels et restaurants.
Les deux prochaines Maisons du Sud Ouest seront ouvertes à Pékin et Chengdu avant fin 2013. Parallèlement, des comptoirs de vente de 250m2 vont être ouverts pour mailler le territoire. D'ici 5 ans, l'objectif est d'installer 15 Maisons et 150 comptoirs. Une belle opportunité en cette période de crise pour l'agro-alimentaire qui emploie pas moins de 60 000 personnes en Aquitaine et 65 000 en Midi-Pyrénées.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :