Informatique : CIS Valley a désormais l'un des datacenters les plus sécurisés d'Europe

 |   |  322  mots
CIS Valley a décidé d'investir plus de 4 millions d'euros dans deux nouveaux datacenters de 1 500 m2, près de Castres. Avec un taux de disponibilité exceptionnel : 99, 999%. © CIS Valley
CIS Valley a décidé d'investir plus de 4 millions d'euros dans deux nouveaux datacenters de 1 500 m2, près de Castres. Avec un taux de disponibilité exceptionnel : 99, 999%. © CIS Valley (Crédits : CIS Valley)
Cette filiale bordelaise de la Caisse d'Epargne est en pleine expansion sur son activité d'infogérance. Delpeyrat, spécialiste du foie gras, vient de lui confier la mise en place de son cloud privé hautement sécurisé.

Le marché du cloud en France ne connaît pas la crise. Avec près de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, le cabinet IDC évalue la progression du secteur à 46% en 2012. L'an dernier, pour figurer parmi les meilleurs acteurs français du marché, CIS Valley a donc décidé d'investir plus de 4 millions d'euros dans 2 nouveaux datacenters de 1 500 m2, près de Castres. Avec un taux de disponibilité exceptionnel : 99, 999%.
« Nous sommes capables de déployer des infrastructures en moins de 10 minutes contre... 15 jours habituellement. Et, nous sommes installés dans un datacenter bancaire, l'un des trois les plus sécurisés d'Europe », met en avant Mathieu Le Treut, directeur du développement de CIS Valley. Un datacenter dont la probabilité de tomber en panne est de 1h30 tous les 18 ans.
Depuis avril, la société propose aussi une offre permettant de sauvegarder tout le contenu des postes de travail sur Internet et de restaurer son ordinateur en quelques minutes. Aujourd'hui, CIS Valley récolte les fruits de cet investissement. De grandes sociétés comme Delpeyrat, Cultura, Cdiscount ont déjà été conquis par son cloud.

Cinq agences en France

Pour son développement, l'entreprise, qui a son siège social à Bordeaux et compte 123 salariés, va embaucher cette année 13 nouveaux collaborateurs. Pour l'avenir, les dirigeants de CIS Valley se sont fixés d'ambitieux objectifs de croissance : 40 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici fin 2014 (contre 32,1 millions en 2012). Un objectif raisonnable au regard de la croissance du secteur. «Nous avons la réactivité d'une PME et les moyens d'une grande entreprise », avance Mathieu Le Treut.
CIS Valley, qui dispose de cinq agences en France (Bordeaux, Montpellier, Nantes, Orléans et Toulouse) résulte de l'union de deux sociétés complémentaires. CIS, créée en 1986, est spécialiste de l'intégration d'infrastructures et a été rachetée en 2006 par la Caisse d'Epargne, tandis qu'Aquitaine Valley s'est fait un nom dans l'infogérance.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :