La Banque de France sensibilise les citoyens sur la politique monétaire

Taux d’intérêt, cryptomonnaie, inflation, etc… Autant de notions qui peuvent paraître assez abstraites pour le commun des mortels. Pourtant la politique monétaire a un impact direct sur notre quotidien. Il y a quelques mois, la Banque de France s’est lancée dans un tour des régions afin d’aller à la rencontre des concitoyens pour démystifier ces institutions et recueillir les attentes du terrain.

3 mn

La Banque de France organise un tour de France afin d'échanger sur la politique monétaire entre la Banque centrale et les citoyens.
La Banque de France organise un tour de France afin d'échanger sur la politique monétaire entre la Banque centrale et les citoyens. (Crédits : Banque de France)

Clap de fin pour « La Banque de France à votre écoute » qui se termine ce mercredi, à Rouen (Normandie). Cette initiative prise par le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, en février dernier, déclinée dans chaque région de l'Hexagone, avec un panel de représentants de la société civile, vise à venir au contact des populations. Il faut dire qu'habituellement, la politique monétaire est plutôt une affaire d'experts. « L'objectif de ce tour de France était d'avoir un véritable échange entre la Banque centrale et les publics. Nous avons pu recueillir beaucoup de remontée du terrain. C'est très important pour nous », souligne François Bavay, directeur régional Bourgogne-Franche-Comté.

Deux raisons expliquent ce déplacement auprès des populations. La première est que la politique monétaire joue un grand rôle. Les actions menées par la Banque Centrale Européenne sont d'une grande puissance et sont intervenues massivement pour soutenir nos économies en cette période de crise.

« Nous pensons que beaucoup de nos concitoyens interprètent mal ce qu'il se passe et ont besoin qu'on leur explique les interventions de la Banque de France, et en particulier de la BCE », constate François Bavay.

D'autant plus que la politique monétaire évolue en fonction des crises et s'adapte avec de nouveaux outils et de nouvelles notions (politique non conventionnelle, taux d'intérêt négatif, achat d'actifs). « Nous avons éprouvé le besoin de présenter toutes ces nouvelles tendances et le modèle vers lequel nous allons », indique-t-il.

La deuxième raison est que la BCE, sous l'impulsion de sa directrice, Christine Lagarde, procède à une revue de stratégies. « Nous revisitons à la fois les objectifs et les outils de la politique monétaire. C'est une réflexion menée au sein de l'eurosystème », précise François Bavay. « Parmi ces réflexions, il nous a semblé important d'avoir un dialogue plus approfondi avec les citoyens pour mieux comprendre leurs attentes, la manière dont ils perçoivent la politique monétaire, et les impacts sur leur vie quotidienne afin de mieux anticiper les prévisions d'inflation », poursuit-il.

Une démarche d'éducation financière des publics

Qu'est-ce qu'un taux d'intérêt ? Comment évolue-t-il ? Est-ce le bon moment pour investir ? Qu'est-ce que le taux du livret A ? etc... La Banque de France a été désignée par l'État français pour mener une stratégie nationale de sensibilisation à toutes ces questions. L'idée est de permettre à tout à chacun de comprendre les mécanismes financiers afin de prendre les bonnes décisions. « Sur le terrain, nous allons au plus près des publics - quels que soient les publics -. Nous avons un partenariat avec l'éducation nationale pour acculturer ces notions là, mais aussi avec tous ceux qui agissent avec des populations fragiles », informe François Bavay. C'est ce que l'on appelle la stratégie d'éducation financière des publics.

Autre mission de la Banque de France : permettre aux concitoyens d'avoir des clés de compréhension lors des débats politiques. « Notre rôle est d'expliquer les concepts de l'inflation, les taux d'intérêt, la politique monétaire, la monnaie, etc... », précise François Bavay.

Ce tour des régions a permis à la Banque de France de constater qu'il y avait des niveaux de compréhension différents en fonction des territoires. « Ce qui est ressorti de nos différentes manifestations, c'est que nous avons eu beaucoup de questions de la part des publics. Nous allons les analyser afin de leur apporter des réponses adaptées », conclut François Bavay. Une mine d'informations qui permettra de mieux comprendre la réaction des publics face aux stimuli de la politique monétaire. Les 13 webinaires régionaux sont disponibles sur Youtube.

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 24/06/2021 à 18:08
Signaler
LOL !! Große farce. ! Premièrement, ce sont des "panels de représentants de la société civile", et pas des gueux de bases qui se lèvent à quatre heures du mat pour une obole de misère ("Pouah les gueux !!" - Jacques Ouille, les Visiteurs). Deuxièmeme...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.