Covid-19  : Ambuliz fournit un soutien logistique aux hôpitaux

 |   |  546  mots
Les outils développés par Ambuliz apportent aussi une solution de gestion des lits disponibles dans les établissements de l'Eure et selon les unités fonctionnelles, Ehpad compris. Plus de 2.500 lits ont ainsi été répertoriés par les équipes soignantes.
Les outils développés par Ambuliz apportent aussi une solution de gestion des lits disponibles dans les établissements de l'Eure et selon les unités fonctionnelles, Ehpad compris. Plus de 2.500 lits ont ainsi été répertoriés par les équipes soignantes. (Crédits : Reuters)
Rennes (35). La startup fondée pour optimiser le transport sanitaire a ouvert une deuxième plateforme pour aider les CHU à gérer leurs stocks et leurs consommables Covid-19. Une douzaine d'établissements du GHT Eure-Seine s'appuient sur ce soutien logistique. Gratuit, il est opérationnel en quelques heures.

Masques, blouses, gel hydroalcoolique, tests, désinfectants, lits disponibles : afin d'aider à l'évaluation des stocks et à l'organisation des réapprovisionnements, la startup rennaise Ambuliz a souhaité répondre de façon ponctuelle à la crise sanitaire.  En adaptant ses outils, elle a ouvert en trois jours une plateforme numérique de gestion des stocks et des consommables Covid-19 en temps réel. L'appui logistique que propose pro bono cette jeune entreprise spécialisée dans l'optimisation du transport sanitaire est utilisé depuis une semaine par 12 établissements de santé du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Eure-Seine.

2.500 lits répertoriés

« En tant qu'opérateur de la mobilité dans les établissements sanitaires, il nous a paru important de pouvoir répondre aux besoins de nos clients comme le CHU d'Evreux, et à ceux d'autres établissements en France sur la gestion des stocks et des consommables. Notre plateau appelle tous les jours les services utilisateurs pour voir l'évolution des stocks, leur vitesse de consommation et organiser le réapprovisionnement. Ces informations permettent à la cellule de crise du territoire de prendre ses décisions en lien avec l'ARS Normandie  », explique Antoine Bohuon, directeur général d'Ambuliz, qui constate que les stocks diminuent vite et que les réapprovisionnements sont compliqués. Pour assurer ce service 7j/7, l'entreprise de 20 personnes a étoffé ses effectifs en intégrant des bénévoles et en recrutant des free-lance, soit une vingtaine de personnes. Les outils développés par Ambuliz apportent aussi une solution de gestion des lits disponibles dans les établissements de l'Eure et selon les unités fonctionnelles, Ehpad compris. Plus de 2.500 lits ont ainsi été répertoriés par les équipes soignantes.

Réorienter la ressource pour éviter le chômage partiel

Pour Ambuliz, qui a investi quelques milliers d'euros dans le déploiement de cet outil d'appui logistique, la crise de coronavirus a chamboulé le plan de développement prévu. Co-fondée avec Pierre Lampérin et Julien Quéré, la jeune entreprise est soutenue depuis sa création par le groupe de cliniques Vivalto Santé et par des ambulanciers bretons. Une quarantaine d'hôpitaux du Grand Ouest sont déjà abonnés à sa solution de fluidification des transports sanitaires. En février dernier, elle avait levé 1 million d'euros auprès de plusieurs investisseurs dont le fonds breton West Web Valley pour se déployer au niveau national.

Ambuliz poursuit son activité de régulation des transports mais accuse déjà une baisse de 20 %. « Le million d'euros levé va finalement nous permettre de passer la crise. Plutôt que de mettre une partie des équipes au chômage partiel, on a préféré réorienter la ressource. La plupart des transports programmés pour des opérations classiques ont été reportés », reconnaît Antoine Bohuon. Sa plateforme est plus souvent utilisée pour organiser le transport de patients Covid-19 vers les CHU et établissements de santé ou pour déplacer des patients en phase de récupération. D'autres départements se sont déclarés intéressés par le nouveau service logistique de l'entreprise. Ambuliz peut rendre sa plateforme de gestion des stocks opérationnelle en quelques heures. Ce déploiement va dépendre du pic et de la durée de la crise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :