Excense intègre son logiciel à l'écran virtuel de France Télévisions

 |   |  364  mots
(Crédits : Capture d'écran / France Télévisions)
Visant à améliorer la relation client en face-à-face, la solution logicielle de l’entreprise rennaise Excense se déploie aussi en télévision et à l’université.

Lors de la soirée des élections européennes, le journaliste de France 2, Guillaume Daret, a manipulé dans l'espace une série de données graphiques décryptant l'information en temps réel. Cette offre éditoriale combinant les technologies de studio virtuel, de réalité augmentée et d'écriture tactile est déjà utilisée en direct dans les JT de la chaîne Franceinfo et le sera encore lors des commémorations du 6 juin 1944 sur France 2. Elle utilise le logiciel mis au point par la jeune entreprise rennaise Excense. D'autres diffuseurs se déclarent intéressés et la PME, fondée fin 2013 par trois spécialistes du multimédia, prévoit une année 2019 de forte accélération.

--

Soirée électorale France 2, Européennes

[Cliquer sur la photo pour accéder au replay de la soirée électorale de France 2 lors des Européennes du 26.05.19. Rendez-vous à 01:34:25. Crédits : Capture d'écran]

--

À l'origine, cette solution logicielle vise à améliorer la relation humaine entre un vendeur et son client lors d'une rencontre en face-à-face, lors de réunions de travail ou de métiers. Le compositeur digital - c'est son nom - permet de manipuler sur une tablette tactile, un PC hybride et, aujourd'hui, un grand écran tactile toutes sortes de documents (images, vidéo 3D, documents PDF) en même temps et de façon naturelle. Ses clients sont des professionnels de la vente de produits complexes : Legendre, Kaufman & Broad dans l'immobilier, Crédit Agricole, Natixis dans la banque-assurance, Samsic, Microsoft ou Accenture, son premier client américain, dans le service aux entreprises, Veolia et CMI Defence dans l'industrie.

Doubler son chiffre d'affaires

En 2018, le logiciel a été enrichi pour convenir aux entreprises employant de nombreux commerciaux. En 2019, Excense, qui génère 95% de son activité en France, prévoit de doubler son chiffre d'affaires à plus de 800.000 euros.

Souhaitant aussi s'adresser au secteur de la formation continue, la PME teste des pilotes à l'université Paris-Dauphine et à Rennes School of Business. Pour accompagner son développement, elle compte embaucher dans la R&D (30% des investissements en 2018) et dans les fonctions commerciales et marketing. Financée sur fonds propres, Excense envisage une ouverture de capital.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :