Les châteaux de la Loire dans la brume

 |  | 835 mots
Pour pallier la baisse des recettes, les propriétaires de Cheverny, Charles-Antoine et Constance de Vibraye, envisagent d’augmenter le prix moyen des billets d’entrée et réfléchissent à la mise en place de visites VIP.
Pour pallier la baisse des recettes, les propriétaires de Cheverny, Charles-Antoine et Constance de Vibraye, envisagent d’augmenter le prix moyen des billets d’entrée et réfléchissent à la mise en place de visites VIP. (Crédits : Reuters)
Série d’été - Centre Val de Loire (1/4). De Cheverny à Amboise, deux châteaux stars de la Loire, en passant par le moins connu, Gizeux, le mot d’ordre des propriétaires ou exploitants reste la prudence. Si les visiteurs sont de retour depuis le 2 juin, tous pointent un avenir toujours incertain avec le Covid 19 qui continue à circuler.

A Cheverny, château du Loir et Cher dont l'architecture actuelle remonte au XVIIe siècle, la fréquentation est revenue quasiment à la normale en juillet. A la clé de ces bons chiffres, selon Charles-Antoine de Vibraye, propriétaire des lieux, « le remplacement des touristes étrangers par les Français et des normes de protection scrupuleusement respectées qui ont permis de rassurer les visiteurs face au risque de contagion ». Via un protocole sanitaire validé le 11 mai par le préfet de la région Centre Val de Loire, la plupart des châteaux du Centre Val de Loire ont pu rouvrir dès le 2 juin. Rendu célèbre par le fameux château de Moulinsart à qui il a servi de modèle pour les aventures de Tintin et Milou, Cheverny reçoit plus de 400.000 visiteurs par an depuis 2001, date du partenariat avec la fondation des descendants d'Hergé.

Le constat est également satisfaisant au château royal d'Amboise, situé lui en Indre-et-Loire et couru par près d'un demi-million de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2020 à 20:19 :
ne pas oublier Challain la Potherie qui a appartenu à la famille Larochefoucault, il est presqu'aussi beau que Cheverny, devenu maison d'hôte de luxe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :