Pourquoi Mr Bricolage retrouve le sourire à 40 ans

 |   |  459  mots
Le plan de restructuration de l’enseigne est presque achevé. De quoi faire bondir l’action Mr Bricolage sur Euronext Paris Growth qui reste à un niveau très bas.
Le plan de restructuration de l’enseigne est presque achevé. De quoi faire bondir l’action Mr Bricolage sur Euronext Paris Growth qui reste à un niveau très bas. (Crédits : Charles Platiau)
La quatrième chaîne française de bricolage, basée à La Chapelle-Saint-Mesmin et cotée à la Bourse de Paris, annoncera le 20 mars une réduction sensible de ses pertes pour 2019. A la clé, la cession de la plupart de ses magasins intégrés et un nouveau concept de l’enseigne, à l’occasion de ses quarante ans d’existence.

Le 40e anniversaire de Mr Bricolage donnera lieu tout au long de l'année à de nombreux événements dans les quelque 300 magasins opérant sous cette enseigne et dans les 400 Briconautes, de taille plus réduite, qui composent le groupe. Il coïncidera avec l'achèvement de son plan « Rebond » entamé en 2016 qui a permis à Mr Bricolage de se débarrasser de 58 de ses 65 magasins détenus en propre. Cet important foyer de pertes a occasionné un déficit de 130 millions d'euros en 2018 (pour 1,9 milliard d'euros de chiffre d'affaires). En région Centre-Val de Loire, le magasin d'Orléans, pourtant intégré dans la dizaine de sites pilotes préfigurant le nouvel aménagement  des enseignes qui démarrera au premier semestre, fait partie des fermetures au même titre que ceux d'Allone, de Brive, de Lexy, de Montereau et de La Roche-sur-Yon. Ces arrêts se traduiront par la suppression de 170 postes et génèreront un coût total de 9 millions d'euros dans les comptes de l'entreprise en 2019. Un mal social pour un bien économique puisque l'enseigne loirétaine, recentrée sur le service à ses franchisés, compte renouer avec les profits à moyen terme.

Atelier pratiques et restauration légère

Détenu à 60% par ses adhérents et à 40% par le marché boursier, Mr Bricolage a lancé en janvier 2018 sa propre marque distributeur, puis au second semestre 2019 un nouveau concept de retail, ou vente au détail, dans une dizaine de magasins pilote. Au programme, de nouvelles zones physiques dévolues aux partages d'expériences, à des ateliers pratiques, proposant une offre de restauration légère, qui seront déployées progressivement, à raison de 25 à 30 enseignes par an. Autre moteur de lien social - le credo de Mr Bricolage - l'hyper-proximité est mise en avant face aux grandes surfaces excentrées de ses concurrents, Leroy Merlin (Adeo), Castorama (Kingfischer) et Bricomarché (Intermarché).

Plus de 780 magasins à l'international

Contrairement à d'autres secteurs de la distribution, le marché du bricolage a profité d'une légère hausse de 1,9% en 2019. Il reste peu concurrencé par le e-commerce, compte tenu de la spécificité des produits. Seulement 4 à 6% du chiffre d'affaires total du bricolage en France a été réalisé via Internet l'année dernière. Pour autant, la part des pure-players progresse de 15% par an et le groupe loirétain propose désormais 95  000 références à l'achat sur son site.

Des marges de progression existent aussi à l'exportation où Mr Bricolage est présent en Belgique, en Bulgarie, au Maroc et en Côte d'Ivoire. Avec l'ouverture prévue en 2020 de deux nouveaux magasins au Gabon, leur nombre total dépassera 780. Sauf nouvel accident de parcours, l'objectif d'un millier de points de ventes d'ici huit ans a été confirmé au marché bousier fin décembre dernier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2020 à 8:46 :
Le bricolage est un secteur pérenne du fait que tout est cher et qu'il convient de plus en plus de le faire soi-même. Sans parler des tutos et autres sur internet permettant à nombre d'amateurs de se lancer dans cette aventure.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :