Pourquoi Thierry Marx se lance dans le chocolat bio avec Néo Gourmets

 |  | 418 mots
Lecture 2 min.
La notoriété du chef Thierry Marx, entouré de Gaëlle et David Hermange, a permis à Néo Gourmets de gagner rapidement en notoriété.
La notoriété du chef Thierry Marx, entouré de Gaëlle et David Hermange, a permis à Néo Gourmets de gagner rapidement en notoriété. (Crédits : Reuters)
SAINT CYR SUR LOIRE (37). Avec son associé, le chef Thierry Marx, le biscuitier tourangeau Néo Gourmets se diversifie cet automne sur le chocolat sans sucre et sans édulcorant. Via une levée de fonds en cours de 500.000 euros, la marque compte s’imposer à court terme dans la cour des grands.

Près de 5.400 tablettes de chocolat bio vendues au lieu des 200 escomptées. La campagne de Crowdfunding, lancée en aout sur la plateforme Ulule et s'achevant le 30 septembre, rapportera 27.000 euros à Néo Gourmet. L'atelier de biscuit familial, fondé en 2019 par deux cadres financiers et commerciaux, Gaëlle et David Hermange, semble avoir à nouveau visé juste avec son chocolat sans ajout de sucre et d'édulcorant. Ses gâteaux sucrés naturellement par les fruits et salés pour l'apéritif sont...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2020 à 9:28 :
Parce que travailler des produits sains épargnés par la cupidité des financiers ne peut qu'exacerber les goûts et les saveurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :