Le Strasbourgeois Terra Nobilis proposera ses voyages culturels dans toute la France

Le spécialiste des voyages culturels Terra Nobilis déploie ses services à Nice et Montpellier, et prépare une opération de croissance externe.

2 mn

L'Iran fait partie des destinations avec guide conférencier proposées par le tour-opérateur strasbourgeois.
L'Iran fait partie des destinations avec guide conférencier proposées par le tour-opérateur strasbourgeois. (Crédits : iStock)

Une levée de fonds de 500.000 euros prévue mi-2019 auprès d'Euro Capital (Banque Populaire), un prêt de 300.000 euros du réseau Entreprendre Alsace et 800.000 euros de concours bancaires vont propulser le tour-opérateur strasbourgeois Terra Nobilis dans la sphère nationale. Le spécialiste des voyages culturels, qui vient d'ouvrir un point de vente à Nice et s'apprête à s'implanter à Montpellier, veut se donner les moyens d'atteindre d'ici à cinq ans la taille critique, évaluée par son dirigeant et fondateur Laurent Lanfranchi à 10 millions d'euros de chiffre d'affaires.

L'année dernière, l'activité s'est établie à 2,4 millions d'euros. 2018 s'est soldée par la reprise de la marque nîmoise Océanides, un tour-opérateur au positionnement similaire à Terra Nobilis. « La progression se poursuivra par croissance externe », annonce Laurent Lanfranchi. Les effectifs passeront cette année de 12 à 20 salariés.

La Russie, terre de prédilection de Terra Nobilis

Le tourisme culturel reste néanmoins un marché de niche : en 2018, Terra Nobilis a fait voyager 1.500 clients, qui ont dépensé en moyenne un peu plus de 1.600 euros dans des séjours moyens et longs-courriers avec guides conférenciers. La Russie, terre de prédilection de Terra Nobilis, devrait représenter à elle seule 300 clients en 2019.

« Les voyages culturels sont consacrés dans leur écrasante majorité à du patrimoine d'avant 1900 », observe Laurent Lanfranchi, particulièrement actif en Grèce.

La progression sera nécessairement basée sur une clientèle nationale et des voyages au départ de Paris : l'offre aérienne au départ de Strasbourg est, selon lui, « trop restreinte ». De quoi chasser sur les plates-bandes de Clio, Intermèdes et Arts et Vie, les trois tour-opérateurs nationaux déjà établis dans la niche culturelle, avec lesquels Terra Nobilis entre en concurrence frontale.

2 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.