Seine amont : « L'impact du canal à grand gabarit rayonnera au-delà de l'Aube »

 |  | 1073 mots
Lecture 6 min.
Selon Gérard Ancelin, vice-président chargé du développement économique au Conseil départemental de l'Aube, « le port de Nogent-sur-Seine confortera la présence des entreprises ».
Selon Gérard Ancelin, vice-président chargé du développement économique au Conseil départemental de l'Aube, « le port de Nogent-sur-Seine confortera la présence des entreprises ». (Crédits : DR)
ENTRETIEN. Gérard Ancelin, vice-président en charge du développement économique au Conseil départemental de l'Aube, expose les enjeux de la mise au gabarit de la Seine. Le projet est actuellement soumis à une enquête d'utilité publique.

LA TRIBUNE - Le département de l'Aube se situe aux confins du Grand-Est et de l'Ile-de-France. Quel est le rôle de la voie fluviale dans la dynamique de votre territoire ?

GERARD ANCELIN - Ce territoire doit beaucoup à la Seine. C'est un fait historique depuis les moulins carolingiens. Les foins de la vallée ont alimenté les chevaux de la capitale. Le charme de la région du Nogentais a attiré des Parisiens venus acheter des résidences secondaires. Dans le département de l'Aube, Nogent-sur-Seine est la seule commune qui possède un port. La centrale nucléaire qui se trouve ici, couplée au réseau en 1987, est la seule sur la Seine. L'intérêt économique de la voie fluviale est vital pour le département de l'Aube, mais aussi pour l'Yonne et le sud de la Marne. Parmi les produits transportés, il y a évidemment le malt du groupe Soufflet et les céréales, mais aussi les sables alluvionnaires qui alimentent les grands chantiers de la capitale.

Avez-vous de tous temps porté la même attention à la voie d'eau pour développer votre économie ?

Nous avons construit avec la Seine des rapports comparables avec ceux que les Egyptiens entretiennent avec le Nil. La Seine permet d'échanger avec les ports de Rouen et du Havre, donc avec le monde entier. Nogent possède deux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2021 à 10:07 :
Une bien belle phrase, un politicien poète, c'est rare. :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :