Les cuves à vin Pera s'impose à l'export

 |   |  257  mots
L'assemblage des viroles du pressoir. Crédit photo : Edouard Hannoteaux
L'assemblage des viroles du pressoir. Crédit photo : Edouard Hannoteaux
Pera, entreprise héraultaise spécialisée dans la construction de matériel vinicole, vient de décrocher 3,45 millions de nouveaux contrats à l'export en Chine, Ukraine, au Luxembourg et aux Etats Unis.

L'entreprise familiale, basée à Florensac (34), fabrique depuis plus d'un siècle du matériel de vinification. De 20 % de son chiffre d'affaires de 29 millions réalisé à l'export en 2011, elle passe à 30 % en 2012. Alors qu'elle est déjà bien présente en Europe de l'Est, Chili, Afrique du Sud, Argentine et Australie, quatre nouveaux contrats viennent en effet renforcer sa présence sur le marché mondial : 400 000 euros pour la mise en service d'une « flash détente » complète dans les vignobles Sheid en Californie (USA), 600 000 euros pour des équipements de réception de vendanges et de pressurage en Chine, 850 000 euros pour la modernisation de la cave coopérative de Grevenmarcher au Luxembourg, et 1,6 million pour du matériel de réception, pressurage, vinification et maîtrise des températures pour le groupe Inkerman en Ukraine.

« Ce sont des marchés difficiles, où il faut présenter de nouvelles technologies et des prix alignés pour être compétitifs, explique Jean Pera, directeur adjoint en charge de l'export. Nous travaillons sur ces affaires depuis un an environ. Ce sont des marchés intéressants, qui contribuent à la notoriété de l'entreprise et risquent bien de nous ouvrir de nouvelles portes. » Ainsi, en Ukraine, le groupe Inkerman regroupe-t-il les deux plus gros producteurs de vin du pays.« C'est un groupe très connu en Russie, et ce contrat faire parler de nous », prédit Jean Pera. L'entreprise compte 170 employés, et un réseau d'agents sur le terrain pour assurer sa distribution mondiale. Elle table sur un CA prévisionnel de 29 M?.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :