Les Apiculteurs associés : une ruche aux ambitions mondiales

 |  | 394 mots
Lecture 2 min.
En baisse de 70 % depuis vingt ans, la production de miel avoisine 10.000 tonnes de miel, seulement un quart de la consommation annuelle totale. En cause, l'emploi de pesticides dans les cultures, la mise en jachère de 10 % des surfaces agricoles dans le cadre de la PAC et le parasite varroa, tous responsables de la disparition progressive des abeilles.
En baisse de 70 % depuis vingt ans, la production de miel avoisine 10.000 tonnes de miel, seulement un quart de la consommation annuelle totale. En cause, l'emploi de pesticides dans les cultures, la mise en jachère de 10 % des surfaces agricoles dans le cadre de la PAC et le parasite varroa, tous responsables de la disparition progressive des abeilles. (Crédits : Yves Herman)
LA-FERTÉ-SAINT-AUBIN / CENTRE-VAL-DE-LOIRE. Deuxième négociant français de miel, Les Apiculteurs associés visent désormais l'export et d'autres réseaux que la GMS. L'objectif de la société du Loiret : doubler ses recettes (15 millions d'euros en 2018) d'ici à dix ans.

Représentant la troisième génération à la tête des Apiculteurs associés, Florent Vacher appuie sur l'accélérateur depuis le début de l'année, après avoir bénéficié du conseil de Bpifrance en 2018. Pour gagner des parts sur ce marché où le leader mondial, la société Famille Michaud, qui exploite la marque Lune de miel, est ultradominant avec 150 millions d'euros de chiffre d'affaires, le challenger mise sur son extension au-delà des frontières françaises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/06/2020 à 23:57 :
Ne serait-il pas une bonne idée ....pour rétablir le taux d'abeilles dans le monde.....si les apiculteurs enlevait une ou deux reines de la ruche et d'en laisser qu'une au lieu de les laisser s'entre-tuées....et relâcher ces reines séparément dans la nature loin de leur ruche......????
a écrit le 25/04/2019 à 8:37 :
J'ai rencontré un jour un apiculteur, qui n'est pas d'extrême droite je le précise aux ras du bulbe campés sur leur pensée binaire, qui s'est spécialisé dans le miel fabriqué par les abeilles françaises à savoir plus petites que les italiennes, moins productives mais bien plus résistantes aux parasites comme les frelons asiatiques et aux pesticides.

Rien d'envisageable sur le plan commercial ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :