100 millions d’euros investis sur le site isérois d’Arkema

Premier chimiste français, Arkema a inauguré sur sa plateforme de Jarrie, en Isère, une nouvelle salle d’électrolyse à membrane pour la production de chlore. Elle remplace la précédente installation qui fonctionnait avec le procédé de l’électrolyse à cathode de mercure.
(Crédits : Décideurs en région)

Le groupe anticipe ainsi la prochaine réglementation européenne qui interdira son usage en 2019 et réduit l’exposition des riverains aux risques chimiques dans le cadre du Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) de l’usine.

Il s’agit d’un investissement de 100 millions d’euros, financé à hauteur de 40 millions d’euros par l’Etat. Le site de Jarrie, qui emploie environ 300 salariés,

Lire la suite

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 04/02/2015 à 12:54
Signaler
Je vois que dès qu'un succès doit être mit au crédit de l'industrie française plus personne ne commente, affligeant surtout quand on connait la rhétorique habituelle des déclinologues en tous genres, toujours prompt à venir conspuer notre pays. Moi j...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.