Baisse des budgets des ménages pour l'entretien de leur voiture : la réponse des startups françaises

 |   |  745  mots
(Crédits : DR)
Si la part du budget des ménages dédiée à l'automobile est stable depuis les années 70, la part du budget consacré aux frais d'entretien et de réparation progresse constamment, notamment en raison du surcoût entraîné par la spécialisation de la main d'œuvre.

La révolution du digital va impacter ce secteur et transformer totalement toutes les pratiques, grâce notamment à la dynamique de start-up spécialisées. Les consommateurs devraient en tirer largement profit et voir leur budget consacré à l'entretien de leur voiture diminuer.

Le secteur d'activité de l'entretien automobile aujourd'hui

Le parc automobile français actuel est certainement en meilleur état que jamais grâce à l'augmentation des contrôles techniques et du nombre des points de contrôle. On constate en même temps que le volume d'activité du secteur de l'entretien baisse en volume alors que les véhicules sont de plus en plus équipés de matériel électronique. Les garages ont en conséquence besoin d'une main d'œuvre très qualifiée et d'un équipement de pointe coûteux pour assurer l'entretien et les réparations. De leur côté, les particuliers sont dépassés par la technicité croissante des voitures et ne sont plus en mesure d'effectuer eux-mêmes des réparations mais uniquement des vidanges. Cela conforte souvent une certaine méfiance traditionnelle à l'égard de la profession de garagiste. Des réparations inutiles imposées, un coût excessif de la main d'œuvre des pièces sont souvent dénoncés comme grevant le budget.

La voiture connectée, le futur de l'automobile

L'avenir de l'automobile est lié aux nouvelles technologies, à la voiture autonome qui remplacera la voiture traditionnelle. Aujourd'hui déjà, les voitures utilisent des caméras et des outils connectés qui analysent leur environnement. Dans les années à venir, les innovations et le volume de données amélioreront considérablement la sécurité. Les systèmes embarqués sont des sources d'information sur tout l'environnement des véhicules, sur leurs points forts et leurs faiblesses, mais aussi sur le comportement des conducteurs. En matière d'entretien et de réparations, ils induisent la rationalisation des tâches et l'optimisation de la gestion. Dans un futur proche, les capacités de réparation dans l'automobile seront donc meilleures, les coûts diminueront et les consommateurs en tireront de grands bénéfices avec une baisse de leur budget consacré à l'automobile.

Le rôle des start-up dans l'entretien automobile

Des start-up innovantes ont transformé en profondeur le métier de garagiste en jouant le rôle d'apporteur d'affaires et en assurant les fonctions d'un secrétariat digital. C'est le cas de l'entreprise Vroomly qui permet aux garagistes de se concentrer sur leur cœur de métier, sans perte de temps. La start-up propose ainsi des devis d'entretien auto en ligne à partir des éléments fournis par les garagistes (taux horaire, gamme de pièces et références). Le client identifie en trois clics les informations importantes : géolocalisation de l'atelier, prix de la prestation, confiance du garagiste via des avis clients certifiés. Le prix juste est calculé grâce à un algorithme qui se base sur cinq années de factures collectées auprès de 700 garages dans toute la France. Le consommateur a accès, dans sa zone géographique, à tous les garages certifiés.

Cet outil fabuleux se caractérise par sa fiabilité, sa qualité et sa clarté. Les garagistes comme les automobilistes sont gagnants.

L'impact sur les automobilistes de la révolution digitale

Tous les acteurs du secteur de l'automobile vont devoir évoluer avec l'avènement du digital : les constructeurs, les équipementiers et les garagistes. Le consommateur voit ses attentes transformées. Comme dans une pratique de shopping en ligne, il peut comparer les devis, prendre rendez-vous chez un garagiste et procéder à une évaluation de ce professionnel. L'opération s'effectue sans perte de temps. Les tarifs dont il bénéficie, grâce aux start-up spécialisées, sont transparents et fixes et une confiance réelle s'instaure.

De nouveaux aspects de la révolution digitale vont modifier le secteur de l'entretien et de la réparation automobile. Une maintenance prédictive sera possible grâce au suivi en temps réel des données sur l'état technique du véhicule. De nouveaux services de réparation et de maintenance vont émerger, services que les marques automobiles ont déjà investis. Des start-up proposent des boîtiers connectés qui sont des versions digitales des carnets d'entretien automobiles.

La concurrence entre les différents acteurs au niveau des services et des prix va s'opérer à l'avantage du consommateur qui a les outils nécessaires pour comparer les offres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :