Des Assises de l’Attractivité pour confirmer les succès de l’Ile-de-France sur la scène internationale

Lors de la première édition des Assises de l’attractivité organisées par l’agence Choose Paris Region avec le soutien de la Région Ile-de-France et la Métropole du Grand Paris, les intervenants n’ont pas hésité à s’engager dans un exercice collectif de prospective, pourtant difficile dans ce contexte incertain. Collectivités territoriales, acteurs publics, entreprises et industries ont, ensemble, esquissé les atouts actuels et à venir de la région Ile-de-France sur la scène internationale.
(Crédits : Choose Paris Region)

« Jamais l'environnement des affaires français n'a été aussi attractif. Jamais investir en France n'a été aussi simple », s'enthousiasme Franck Riester, ministre délégué au Commerce Extérieur et à l'Attractivité. Les pessimistes n'ont qu'à regarder les chiffres pour s'en convaincre. Selon les résultats du Global Cities Investment Monitor 2020, réalisé pour Paris Ile-de-France Capitale Economique et Choose Paris Region, avec KPMG et OpinionWAY, l'Ile-de-France figure à la deuxième place du classement des métropoles les plus attractives aux yeux des investisseurs étrangers. Un succès d'autant plus éclatant qu'il se vérifie auprès des investisseurs de toutes les zones géographiques.

Les piliers d'un succès commun

Ce classement est le résultat d'une ambition construite au fil des ans et qui a prouvé sa résilience au cours de la crise. Il résulte de la conjugaison de nombreux facteurs. Premièrement, la diversité des secteurs économiques implantés dans la région est exceptionnelle. Elle va de pair avec une grande concentration de talents, notamment sous l'impulsion de formations de qualité, comme sur le plateau de Saclay. « Un critère qui ne cesse de gagner en importance aux yeux des investisseurs », insiste Lionel Grotto, Directeur général de Choose Paris Region. En matière d'employabilité, les initiatives innovantes se multiplient, comme autant de solutions remarquables au cœur de la crise. L'aéroport d'Orly a ainsi participé à la création d'un outil digital dédié au recrutement de proximité, résultat d'un partenariat public-privé.

L'attractivité de l'Ile-de-France s'exerce tant sur les entreprises que sur les étrangers qui désirent s'expatrier. « Le fruit d'une politique durable volontariste, mise en place à l'échelle de la Métropole du Grand Paris », souligne Geoffroy Boulard, Vice-président de la Métropole du Grand Paris et Maire du 17e arrondissement de Paris. Les initiatives se multiplient : restauration du tissu urbain, programme « Centre-Ville Vivant », promotion d'une logistique durable et des circuits courts, création de la plus grande « Zone à Faibles Emissions » de polluants d'Europe... Des efforts qui paient, puisque l'Ile-de-France est perçue par les investisseurs étrangers comme la capitale verte du monde.

Renforcer et pérenniser l'attractivité

Ne jamais rester statique, telle pourrait être la clé de l'attractivité. Parmi les terrains de conquête identifiés figure l'industrie, dont la relocalisation s'impose comme une priorité. « Pour faire venir et rester les industries, la visibilité et la lisibilité des politiques conduites est primordiale. Il faut de la cohérence », explique Jean-Yves Moreau, Directeur du pôle des affaires publiques territoriales, Sanofi Aventis Groupe.

La création d'écosystèmes, d'interactions entre le public et le privé, mais aussi entre grands groupes et startups, fait également figure d'élément clé. En témoigne le taux de réponse des entreprises au Safe Travel Challenge, l'appel à projets lancé par ADP et Choose Paris Region, pour définir les solutions de sécurité de demain dans les aéroports. Cette démarche a su mobiliser, en moins de quatre semaines, des énergies créatives tout autour du monde : plus de 300 dossiers venant de 31 pays, 6 finalistes, 3 gagnants.

Pérenniser l'attractivité, c'est aussi opter pour des modèles innovants et durables. Le transport fluvial en est un exemple. « Une solution différenciante et écologique, au centre d'un véritable écosystème économique qui réunit des acteurs publics et privés », confirme ainsi Catherine Rivoallon, Présidente du Conseil d'administration d'HAROPA-Ports de Paris. La qualité d'un réseau électrique capable d'accompagner la transition écologique en est un autre. « Nous récupérons la chaleur émise par les datacenters pour alimenter nos réseaux », illustre ainsi Nathalie Lemaitre, Déléguée régionale pour l'Ile-de-France et la Normandie de RTE.

Collaboration, collectif et innovation sont, en filigrane, au cœur de toutes ces initiatives. « Je suis convaincu du développement de l'innovation ouverte, en réponse aux enjeux technologiques et sociétaux qui se dessinent », confirme Nicolas Douchement, Directeur des opérations de Viva Technology.

Jouer à l'échelle nationale

La mobilisation de tous les acteurs d'Ile-de-France rayonne à l'échelle de la France, à l'image du projet du Grand Paris Express. « On sous-estime encore le choc économique, social et d'accessibilité que va entraîner ce vaste réseau de transports », estime Thierry Dallard, Président de la Société du Grand Paris. L'attractivité francilienne conditionne celle des autres régions, confirme Jean-Charles Foddis, Directeur exécutif d'ADERLY. Reste désormais à porter ces succès d'une voix commune hors des frontières nationales. « Le marché français est considéré comme précurseur par les investisseurs étrangers et les différents acteurs à l'œuvre ne doivent pas hésiter à se faire la courte échelle pour élargir encore notre portée », recommande Marie-Cécile Tardieu, Directrice générale déléguée Invest chez Business France.

« L'attractivité est une histoire de collégialité, que Choose Paris Region s'emploie chaque jour à orchestrer dans une démarche partenariale avec les acteurs économiques publics et privés », confirme pour sa part Franck Margain, Président de Choose Paris Region. Une action qui devrait désormais profiter des plans de relance de l'Etat et de la région Ile-de-France. De quoi faire preuve d'un optimisme ambitieux, conclut Myriam Abassi, Sous-Préfète à la Relance auprès du Préfet de Région d'Île-de-France.