Google.org lance un appel à projets national pour mettre le numérique à la portée de tous

 |   |  536  mots
(Crédits : DR)
Engagée sur la question de l’inclusion numérique, l’organisation philanthropique de Google, Google.org, a récemment donné le coup d’envoi de la seconde édition du Google.org Impact Challenge : un appel à projets qui vise à soutenir et accompagner des initiatives favorisant l’accès du plus grand nombre aux technologies. 10 projets se partageront ainsi un fonds total de 3 millions d’euros et bénéficieront également d’un accompagnement stratégique. Associations, acteurs de l’économie sociale et solidaire.

L'inclusion numérique : un sujet plus que jamais actuel

Démarches administratives ou de santé, accès à l'information, recherche d'emploi... Le digital fait aujourd'hui partie intégrante de notre quotidien et dessine les contours de notre société.

Face à cette situation, la maîtrise des technologies devient une nécessité qui résonne comme un véritable handicap pour de nombreux citoyens. D'après le Baromètre 2017 du Numérique, réalisé par le Credoc pour l'État et l'Arcep, 13 millions de personnes seraient touchées par l'illectronisme. Un chiffre d'autant plus inquiétant que les inégalités numériques se traduisent par des inégalités sociales.

Les acteurs publics, privés et associatifs ont donc devant eux l'un des défis majeurs de la transition numérique : favoriser par tous les moyens l'inclusion numérique des Français.

Très concernée par cette problématique, Google.org a ouvert depuis 2012 ses Ateliers Numériques et propose des formations gratuites pour les particuliers et professionnels. Aujourd'hui, l'organisation va un cran plus loin en soutenant 10 initiatives portées par des associations ou des entreprises sociales et solidaires françaises.

La condition ? Prendre à bras le corps l'un des enjeux suivants : permettre aux Français de tout âge d'utiliser sereinement et efficacement internet, aux personnes sans emploi ou en reconversion d'utiliser le numérique pour renforcer leur employabilité, aux personnes fragilisées d'avoir accès à internet et ses opportunités.

Le Google.org Impact Challenge : un projet d'envergure rythmé par plusieurs temps forts

Google.org s'associe avec Le French Impact et La Ruche, organisations reconnues pour leur expertise dans l'accompagnement des associations et entreprises à impact social, afin d'informer les porteurs de projets, de sélectionner les candidatures et d'accompagner les lauréats dans la réalisation de leurs projets.

Pour faire connaître le Google.org Impact Challenge au plus grand nombre, des rencontres sont également organisées dans 10 villes de France pour présenter la démarche et répondre aux questions des porteurs de projets. L'ensemble des villes est à consulter.

Suite à la clôture des candidatures, 10 projets finalistes seront sélectionnés pour participer à une campagne de vote du grand public, qui désignera son projet coup de coeur, lui permettant de remporter la somme de 600 000 euros.

Quant au jury, il déterminera le podium des trois gagnants lors d'une cérémonie de clôture au mois de novembre. Sa composition a d'ailleurs été révélée aujourd'hui : Jacquelline Fuller, Présidente de Google.org, aura à ses côtés le chef Thierry Marx, la journaliste Aïda Touihri ou encore la députée Paula Forteza. Aziliz de Veyrinas, Vice-Présidente Associée La Tribune, sera également présente parmi ce jury d'exception.

Google.org a donc résolument misé sur le collectif pour lutter contre l'exclusion numérique. "D'après mon expérience, les meilleures solutions sont celles développées collectivement par la société civile, les gouvernements et les entreprises. C'est en joignant nos forces que nous pourrons être à la hauteur de notre ambition commune de réduire la fracture numérique," explique Jacquelline Fuller.

Les candidatures sont possibles jusqu'au 5 juillet sur g.co/francechallenge.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :