Prime Day : dans les coulisses du réseau logistique d’Amazon

 |   |  697  mots
(Crédits : DR)
L’intensité d’un évènement majeur tel que Prime Day n’affecte en rien la sérénité d’un centre de distribution Amazon : les processus sont bien huilés et permettent d’accompagner les entreprises françaises vendant sur le site

Hier, Amazon lançait son opération « Prime Day ». Evènement majeur pour les clients Amazon Prime mais également pour les milliers d'entreprises qui vendent sur le site, Prime Day est une opération de Ventes Flash réservée aux membres Prime, dont la durée a été portée en 2018 à 36 heures. Organisé pour la quatrième année consécutive, Prime Day connait en France un fort succès notamment auprès des vendeurs tiers présents sur Amazon, en témoigne l'expérience vécue l'an dernier par Poissonnerie.com qui ne s'attendait pas à écouler plusieurs tonnes de homards en seulement quelques heures.

Cette année, c'est au tour du boucher montilien Toutengros, de l'exploitation agricole poitevine charentaise Croc Pop, sans oublier la jeune entreprise Mongrillon.com spécialisée dans les produits alimentaires à base de grillon, de tenter l'aventure Prime Day et de profiter de cette opportunité pour bénéficier d'une importante visibilité et booster leurs ventes. Chez Planète Drinks, son jeune responsable e-commerce, Théo Maxant, s'est organisé pour mettre en avant ses « mégas » pack composés de 24 bières françaises ou de 24 bières Bio venues du monde entier. Il s'appuie par ailleurs sur le service « Expédié par Amazon » pour bénéficier du savoir-faire logistique d'Amazon.

Car pour faire face au pic d'activité, les centres de distribution Amazon ont commencé à entreposer les marchandises des vendeurs tiers depuis trois semaines environ. Volumineux, les packs de Théo Maxant sont arrivés au centre de distribution de Boves, spécialisé dans les gros colis. Inauguré en novembre dernier, ce site emploie actuellement 300 personnes en CDI, un chiffre qui devrait progresser dans les années à venir, l'entreprise ayant annoncé la création de 500 CDI dans les 3 ans suivant l'ouverture du site. Malgré la recrudescence d'activité pendant le Prime Day, le calme règne dans ce site de 107 000m2. « Nous avons anticipé le pic de commandes avec la mise en stock des produits depuis trois semaines environ, en étroite collaboration avec les marchands tiers », explique Olivier Pellegrini, directeur Général du centre de distribution d'Amazon à Boves. « Pendant les semaines qui ont précédé, nous nous sommes concentrés sur la réception des marchandises et maintenant nous basculons notre force de frappe sur la préparation des commandes ». Comme dans tous les centres de distribution d'Amazon, les équipes sont aidées par une informatique d'une efficacité redoutable qui rééquilibre en permanence la charge de travail et gère le stockage des produits. Original, ce stockage n'est d'ailleurs pas effectué par genre mais de manière aléatoire, afin d'optimiser l'espace disponible. Le système informatique calcule ensuite les parcours des agents d'exploitation logistiques non pas en fonction des commandes mais du chemin à réaliser, l'objectif étant de collecter le maximum de produits en marchant le moins possible afin de réduire la fatigue physique tout en respectant la promesse de livraison fiable et rapide faite aux clients. A Boves, la majorité des déplacements sont faits à l'aide des traditionnels mini-engins CACES utilisés dans la logistique. Dotés de chariots élévateurs, ils permettent de stocker et de prélever les marchandises par palette ou à l'unité sur les différents niveaux du centre. Tous les caristes sont équipés de harnais et soumis à des consignes de sécurité très strictes : dès qu'un colis pèse plus de 15 kg, tels que les packs de bière de Planète Drinks, ils doivent le porter à deux. Ces colis sont d'ailleurs entreposés dans des allées spécialement conçues pour faciliter le travail à plusieurs. De fait, jusqu'aux chaussures, casquette et gilets, on ne badine pas avec la sécurité chez Amazon.

Même durant le pic d'activité engendré par Prime Day, le calme qui règne à Boves semble ne surprendre finalement que le visiteur extérieur. Il est avant tout le fruit de processus bien huilés mais également d'un personnel expert et formé en permanence aux différents métiers de la logistique. Clients et vendeurs tiers peuvent rester sereins, cette année encore Amazon saura livrer les clients Prime dans les meilleures conditions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :