Vélo à assistance électrique : enquête sur un phénomène

 |   |  1274  mots
(Crédits : DR)
2%. C’est le nombre d’actifs qui se rendent au travail à vélo, en France, en 2017, selon une étude publiée par l’INSEE. Pourtant, en ville, il semble plus que jamais que le nombre de deux-roues non motorisés s’envole. Et pour cause, le vélo relève d’une pratique citadine plus que rurale ou périurbaine.

Alors que les médias comme les politiques s'intéressent à un renouvellement des mobilités, urbaines notamment, les vélos électriques ont le vent en poupe. C'est le cas d'Anne Hidalgo qui parle d'un Paris débarrassé de ses voitures à l'horizon 2020, grâce à son Plan Vélo adopté en avril 2015.

On parle souvent de vélo électrique mais il s'agit bien souvent d'une faute de langage car on parle en fait de vélo à assistance électrique....

Zoom sur le succès du vélo à assistance électrique et conseils pour l'entretien de votre batterie de vélo.

Vélo vs vélo électrique

Peut-être faites-vous partie de ces personnes qui regardent d'un œil méfiant les vélos à moteur. Entre scooter et vélo, il faut choisir pensez-vous. Détrompez-vous ! Avant de vous ruer sur un vendeur de vélo électrique en ligne qui vous permet d'acheter votre futur modèle de vélo électrique, une présentation de ce type de vélo, pas si hybride, vaut le détour.

Un vélo électrique c'est tout simplement un vélo classique que l'on a doté d'un petit moteur électrique et d'une batterie de vélo. Mais encore ? Si le prix varie entre 600 et 6000€ pour les modèles les plus haut de gamme, c'est que vous avez une super technologie vous permettant d'avancer (beaucoup) plus facilement sur des terrains sinueux, notamment les côtes, ou bien à contre vent ou encore lorsque vous ramenez votre pack d'eau à l'arrière !

En effet, avec un VAE, comme l'appellent les connaisseurs (les initiales de vélo à assistance électrique), on peut grimper une côte sans effort. Et surtout, c'est un mode de transport, écoresponsable, qui vous permet d'arriver au bureau sans une goutte de transpiration.

Concrètement, ses adeptes mettent en avant le démarrage aisé (non, vous ne vous ferez plus klaxonner par des automobilistes mal réveillés et pressés lorsque le feu passe au vert) et son agilité pour gravir les pentes. D'où son plébiscite par les cyclistes urbains, à la recherche d'un mode de déplacement à la fois efficace et pratique lors des trajets du quotidien.

Autre point positif ? Si vous avez l'habitude d'emmener vos enfants à l'école, en vélo, vous ne sentirez pas le poids supplémentaire de votre bout de chou avec un moteur électrique. Adieu les coups de pédale appuyés et les cuisses en feu de bon matin.

Comment choisir son vélo à assistance électrique ?

Convaincu de l'intérêt de ce mode de transport, vous pensez sérieusement à troquer votre bicyclette contre un vélo électrique ? Très vite, vous allez comprendre que le marché est fourni et qu'il vous faut quelques connaissances afin de faire un achat éclairé.

La batterie de vélo et son autonomie

Il faut établir une distinction entre la batterie de vélo au plomb et celle au lithium. Afin de vous assurer une meilleure résistance dans le temps, mieux vaut se tourner vers l'achat d'un modèle doté d'une batterie au lithium. Bien que plus cher à l'achat ce type de vélo est recommandé. Plus précisément, il est conseillé d'opter pour une batterie de 400 Wh (watt par heure).

Côté autonomie, vous pouvez aussi bien trouver des modèles qui vous offrent une autonomie de 25 kilomètres que d'autres qui vont jusqu'à 100 kilomètres. Toutefois, cela va dépendre de l'utilisation que vous avez de votre VAE. En effet, si vous l'utilisez sur une distance courte mais avec un grand dénivelé, si vous pesez 50 ou 90 kilos, voilà tout autant de facteurs qui influent sur la consommation de votre batterie de vélo.

Enfin, on vous recommande de vous assurer que vos pneus sont correctement gonflés puisque cela a également une influence sur l'autonomie d'une batterie de vélo. Mais si vous avez envie de découvrir un maximum de conseils d'astuces relatifs au vélo électrique, vous pouvez consulter ce site.

Le moteur

Dans la roue ou sur le pédalier, le moteur est un élément fondamental. Sachez que la vitesse d'un vélo électrique -pour ceux qui respectent la législation- ne peut excéder 25km/ h.

Il faut retenir qu'un modèle dans la roue va toujours être moins performant. Cependant, le coût à la vente est souvent moins élevé. Si vous êtes à la recherche d'une sensation de pédalage qui se rapproche de celle d'un vélo classique, les spécialistes vous recommandent alors de vous tourner vers l'achat d'un VAE doté d'un moteur pédalier.

 Le poids et le confort

Parce que le poids est un critère important en matière de maniabilité de votre vélo, vous ne devez pas négliger cet aspect. Résistantes, recyclables, performantes et légères, les batteries au lithium remportent le premier prix. C'est un bon élément, à coupler avec l'ergonomie, afin d'avoir un modèle de vélo électrique qui vous offre un total confort dans son utilisation.

Le design

Impossible de négliger l'importance d'avoir un beau modèle de vélo électrique. Et de ce point de vue, vous avez du choix. Au fil des années, face à l'accroissement de la demande en VAE, les marques élargissent leurs gammes et soignent les détails. Couleurs et finesse des lignes sont donc des critères pour l'achat de votre modèle de vélo amélioré.

La tendance citadine du vélo électrique

Si aujourd'hui le vélo s'impose comme un mode de déplacement principalement urbain, ce n'est pas dû au hasard. N'oublions pas que la France est la patrie du Tour de France. Dans l'Hexagone, le vélo mais aussi le VTT sont légion. Étonnant donc que les centres-ville des métropoles tricolores s'équipent seulement depuis une petite décennie de pistes cyclables généralisées.

Le boom du vélo est une des conséquences de la prise de conscience environnementale des politiques comme des citoyens. Exit la voiture comme symbole de richesse et de réussite sociale, les trentenaires branchés s'affichent en deux-roues avec leurs enfants dans un siège arrière.

Comble du chic ? Le e-Solex. Le modèle de nos grands-parents remis au goût du jour avec un moteur de 500 watts et une batterie au lithium. La marque Matra s'impose également comme une alternative afin d'avoir un deux-roues, sans moteur à essence, de haute qualité.

Le vélo électrique présente cet atout incontestable de permettre de se déplacer sans effort, à un moindre coût (nul besoin de payer une assurance auto, une place de parking et l'essence).

Comment entretenir sa batterie de vélo ?

Alors que vous êtes l'heureux détenteur d'un vélo électrique, vous êtes à la recherche de bons conseils et d'astuces pour maximiser les performances de votre batterie lithium ?

-          Stockez là au sec et à l'abri, idéalement la mettre à température ambiante entre 15 et 25 degrés, lorsque vous ne l'utilisez pas sur une longue-durée.

-          La laisser charger entre 30% et 60% de sa capacité de charge lorsque la batterie est laissée sans utilisation pendant plus d'un mois.

-          Ne jamais laisser la batterie inutilisée plus de deux mois sans la charger. L'idéal est de la mettre à charger une fois par mois 20 à 30 minutes afin que celle-ci garde toute sa vitalité.

Notez aussi que l'on peut aisément remplacer une batterie de vélo. Cela veut dire que vous avez la possibilité d'investir dans un mode de déplacement longue-durée. Et si vous êtes un féru d'achats de seconde main, sachez que l'on trouve également des vélos électriques d'occasion.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/04/2018 à 14:35 :
vu le nombre impressionnant de vélos électriques sur le marché, j'ai décidé d'apporter ma contribution pour aider les usagers dans leur choix, avec un tableau comparatif regroupant plus de 60 modèles !
https://www.velos-electriques-comparatif.com/tableau-comparatif-prix
a écrit le 31/03/2018 à 9:26 :
Il y a une autre solution moins onéreuse, transformer son vélo en vélo électrique. Moi c'est ce que j'ai fait avec un kit électrique de chez ozo https://ozo-electric.com/fr/ je m'en sert depuis 5 ans sans aucun problème. Mon vélo me convenait et je n'en voulais pas changer de modèle. Comme dit dans l'article ma batterie est arrivée en fin de vie alors je l'ai fait reconditionner chez cette même société, il on un atelier batterie et reconditionne n'importe quelle batterie Lithium.
a écrit le 30/03/2018 à 16:12 :
"on peut grimper une côte sans effort"

Oui bien sûr... mais une côte parisienne hein quand même, ou bien landaise !

C'est en effet un excellent compromis pouvant même faire office de transport à la campagne, avec distance raisonnable puisque nous autres faisons beaucoup plus de kilomètres (en beaucoup moins de temps) que les parisiens par exemple.

Hélas le prix est encore rédhibitoire parce que c'est pas avec les modèles bas de gamme que l'on va loin. Un bon vélo électrique c'est à partir de 3000 euros.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :