L'égyptien Naguib Sawiris lance une chaîne concurrente d'Al-Jazira

 |   |  462  mots
Copyright Reuters
Le magnat des télécommunications a créé plusieurs chaînes dont une d'information en continu qui se veut panarabe.

OnTV, dont l'actionnaire principal est l'homme d'affaires de confession copte Naguib Sawiris, a gagné ses lettres de noblesse pendant la révolution égyptienne. Contrairement aux autres chaînes privées qui ont suivi timidement le soulèvement ou ont volé au secours du régime, OnTV a adopté un traitement sans concession. Une ligne éditoriale qui a gagné les faveurs des téléspectateurs. « Nous avons choisi de couvrir la révolution en direct. La plupart des gens étaient devant la télévision et voulaient suivre les événements d'un point de vue égyptien, explique Albert Shafik, le directeur de la chaîne. Un jour, le trafic sur le site a atteint 14 millions de pages vues. Techniquement, nous avions du mal à suivre... »

Naguib Sawiris est depuis quelques années un acteur qui compte dans les médias égyptiens. Ancien PDG d'Orascom Télécom, partenaire d'Orange dans Mobinil, le premier opérateur mobile égyptien, le magnat des télécoms fait partie des actionnaires qui lancent, en 2003, « Al Masry Al Youm », premier quotidien indépendant. En 2007, il décide d'entrer dans le marché de la télévision satellite avec OTV, chaîne de divertissement à laquelle il souhaite donner une orientation libérale : films non coupés et émissions culturelles. En 2009, c'est le tour d'OnTV, qui profite d'une tolérance des autorités : les chaînes privées ne sont pas censées diffuser de l'information mais se cantonner au divertissement. La chaîne dispose d'un budget de 7 millions de dollars par an et compte deux des talk-shows les plus regardés d'Égypte.

Feuilletons de ramadan

Cet été, OnTvRamadan, une chaîne spéciale, a été diffusée pendant le mois de jeûne, une période faste pour le petit écran dans tout le monde arabe. Au menu, divertissements et feuilletons de ramadan, des fictions à gros budgets qui drainent une forte audience.

Mi-septembre, OnTvLive, une chaîne d'information en continu, est venue s'ajouter à la famille OTV. Avec un budget de 3 millions de dollars par an, elle partage l'équipe rédactionnelle d'OnTV (45 journalistes) et compte une trentaine de correspondants à travers tout le pays. Une chaîne d'info en continu pour concurrencer Al-Jazira en Égypte ? « Al-Jazira appartient au gouvernement du Qatar, nous sommes une chaîne indépendante, nous n'avons pas d'agenda », se défend Albert Shafik. Même si Naguib Sawiris vient de créer un parti politique, le milliardaire n'a droit à aucun traitement de faveur, affirme-t-il : « Notre crédibilité est en jeu ». OnTvLive se veut plus panarabe qu'OnTV, sa grande soeur généraliste : elle a recruté des présentateurs de toute la région, a des correspondants au Soudan et en Libye et vient de demander au gouvernement du Qatar l'accréditation d'un journaliste à Doha. S. W.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :