Alcatel-Lucent fait son retour (sans fanfare) dans le CAC 40 un an après son éviction

 |   |  514  mots
Le retour d'Alcatel-Lucent parmi les 40 principales valeurs parisiennes avait été évoqué récemment dans plusieurs notes d'analystes, compte tenu notamment des efforts faits par le groupe pour se relancer.
Le retour d'Alcatel-Lucent parmi les 40 principales valeurs parisiennes avait été évoqué récemment dans plusieurs notes d'analystes, compte tenu notamment des efforts faits par le groupe pour se relancer. (Crédits : reuters.com)
L'équipementier télécoms a réintégré l'indice vedette parisien un an après en avoir été évincé. Pour sa première séance, le titre s'est inscrit en baisse.

La Bourse, ça s'en va et ça revient pour Alcatel-Lucent. L'équipementier télécoms a fait son retour dans le CAC 40 le lundi 23 décembre, juste un an après avoir été évincé de l'indice vedette parisien.  Lors de la première séance, le titre a reculé de 2,68% à 3,16 euros. 

Alcatel-Lucent a remplacé le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics selon une décision prise début décembre par le Conseil scientifique des indices et annoncée par l'opérateur boursier NYSE Euronext.

Le groupe, qui a engagé son redressement après de graves difficultés financières, était sorti il y a tout juste un an de l'indice parisien, remplacé alors par le fabricant de cartes à puces français Gemalto. Cet aller-retour en quelques mois n'avait plus été observé depuis celui de la banque Natixis qui avait rejoint le CAC 40 en septembre 2010 avant de le quitter un an plus tard.

Le plan Shift 2013-2015 doit permettre de réaliser "une transformation industrielle"

Le retour d'Alcatel-Lucent parmi les 40 principales valeurs parisiennes avait été évoqué récemment dans plusieurs notes d'analystes, compte tenu notamment des efforts faits par le groupe pour se relancer. Le groupe accueille "cette nouvelle avec satisfaction", a indiqué une porte-parole à l'AFP.

"C'est un nouveau signe de confiance dans le plan Shift et dans la poursuite de sa mise en oeuvre", a-t-elle ajouté. Le plan Shift 2013-2015 doit permettre au groupe de réaliser "une transformation industrielle", via une plus grande spécialisation, des cessions d'actifs et un sévère plan d'économies.

Une augmentation de capital de plus de 950 millions d'euros

Pour financer ce plan, le groupe compte céder des actifs pour un montant de plus d'un milliard d'euros et également baisser ses coûts fixes d'un milliard d'euros. Il a annoncé jeudi dans la soirée le succès d'une augmentation de capital de 956,7 millions d'euros (soit une augmentation de 20% du capital).

Les performances boursières de la société sont par ailleurs spectaculaires puisque le titre vaut désormais plus de 3 euros, alors qu'il en valait à peine 1 en décembre 2012 (soit +271% en un an). A la clôture de jeudi soir, la valorisation boursière d'Alcatel-Lucent atteignait 7,7 milliards d'euros, contre 5,1 milliards pour STMicroelectronics.

Le cours de STMicroelectronics a progressé de 5% depuis le début de l'année

De son côté, STMicroelectronics a vu son titre progresser depuis le 1er janvier d'un peu moins de 5%, contre une hausse de 12,6% pour le CAC 40, indice dans lequel il était présent depuis 1997, d'abord sous le nom SGS Thomson Microelectronics. Le groupe franco-italien, victime des conditions difficiles du marché, reste sur plusieurs trimestres décevants en termes de performance financière et a dû repousser de six mois son objectif d'une marge d'exploitation de 10%, désormais fixé à mi-2015.

Le Conseil scientifique des indices, qui se réunit chaque trimestre dans la discrétion, fonde ses décisions sur deux critères majeurs, la taille du capital flottant (capital négociable en Bourse) et le nombre d'échanges enregistrés sur les titres (la liquidité).

(article créé le 06/12/2013 à 08:56 mis à jour le 24/12/2013  à 07:07)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/12/2013 à 10:16 :
Félicitation après avoir viré tout le monde alcatel remonte... Et le dirigeant il a perdu combien sur son salaire? Encore une preuve que notre économie mondiale et la bourse détruise notre économie... Qui a trinqué dans l'affaire? Juste les employés qu'on a reconverti en chercheur a l'ANPE... Quel monde merveilleux... pour les actionnaires et spéculateurs bien sûr.
Réponse de le 31/12/2013 à 17:47 :
Même pas les actionnaires, le but de la manip est de transférer l'entreprise et surtout les technologies (câbles optiques notamment) au USA (à la NSA ?) et sur ce coup même les actionnaires ont été lésés....
a écrit le 28/12/2013 à 10:15 :
Félicitation après avoir viré tout le monde alcatel remonte... Et le dirigeant il a perdu combien sur son salaire? Encore une preuve que notre économie mondiale et la bourse détruise notre économie...
a écrit le 25/12/2013 à 23:33 :
J'ai toujours mes actions Alcatel achetées 100€ en 2000...
a écrit le 24/12/2013 à 11:36 :
On va peut-être pouvoir rétablir l'eau chaude dans les toilettes des étages?
a écrit le 06/12/2013 à 10:31 :
Tout margoulin adore se draper dans les oripeaux du CAC40 ! On a les valeurs et les références qu'on peut !
Réponse de le 25/12/2013 à 18:44 :
Rien compris. Veuillez expliciter.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :